Facéties saison 10 ( 40 )


Facéties saison 10
épisode 40

Tandis que les souris disent au revoir à la princesse, Ramoli est sur le qui-vive. Le rat aide les Mages à protéger la grotte aux poussières magiques. Des alarmes magiques sont mises en place, pendant que Ramoli, déguisé en montagnard sillonne les chemins escarpés, à la recherche d’indices de la présence des Sages. Le plus discrètement possible, il reste en contact avec Iris et Molosse, afin de s’assurer que les souris sont en sécurité.
A peine arrivée, la princesse se rend à son ministère et convoque un conseil extraordinaire. Son consul tente bien de prendre laparole, mais elle le fait taire d’un froncement de ses délicats sourcils.

Facéties saison 10 ( 39 )


Facéties saison 10
épisode 39

Alors qu’il tente de convaincre la princesse de rentrer à la maison, le consul reçoit un coup de fil. Il décroche. A l’autre bout, son interlocuteur vocifère son inquiétude face à l’invasion de types en robes bleues avec un haut chapeau pointu sur la tête. Le consul transmet le message à la princesse qui pousse un gros soupir de regret. Il va falloir qu’elle rentre calmer le tumulte de sa cour.
Prenant congé du lézard et des souris, la princesse se dirige vers le grand miroir du salon qui lui à été ouvert au préalable. Agitant la main avant de traverser, elle renonce à de longs adieux protocolaires et franchit la glace.

Facéties saison 10 ( 38 )


Facéties saison 10
épisode 38

Après avoir soigneusement écouté le lézard, le consul s’équipe de son téléphone satellitaire et contacte ses ministres. Ensuite, il s’assure que ses consignes seront respectées et il propose à la princesse une escorte renforcée pour la ramener à son palais. Sans réfléchir plus avant, elle décline poliment et, prenant le bras au lézard, affirme être parfaitement protégée ici. Elle entraîne le lézard dans une promenade digestive dans les jardins sans se préocuper de son consul. Abasourdi, celui-ci secoue la tête et, toujours avec son téléphone, demande que la garde rapprochée de la princesse se rende immédiatement sur les terres du lézard, afin de sécuriser la zone. N’appréciant pas le rapprochemennt entre sa princesse et ce vulgaire lézard, il espère ramener la princesse au plus vite chez elle.

Facéties saison 10 ( 37 )


Facéties saison 10
épisode 37

Déboussolé par le transport, le consul met un moment à recouvrer ses esprits. Puis il s’aperçoit que tout le monde l’observe et, reprenant contenance fait face au lézard. Sur ce, la princesse apparaît au détours d’un sentier boisé et le consul s’empresse de s’incliner très bas devant elle. S’effrayant d’une légère contusion qui campé sur la tempe droite de sa jeune maîtresse, il s’inquiète immédiatement de sa santé. Le rassurant d’un geste négligé, la princesse s’approche du lézard et lui murmure un secret à l’oreille. Pressé de satisfaire la jeune femme, le lézard invite le consul à le suivre dans un des salons ouverts du jardin. Le serviteur qui tenait le combiné à la main fit demi-tour afin d’aller informé les cuisinières du changement.
Sous une tonelle de fer forgé, en forme d’énorme marguerite, penchée au-dessus d’une table ronde et de ses chaises agrémentées de fioritures dorées, un bouquet de pâquerettes flottant dans un vase blanc, réhaussait ce décor enchanteur. Invitant ses invités à s’assoir, le lézard entâme une nouvelle fois les explications de la mésaventure de la princesse et de son arrivée précipitée dans ses jardins.

Facéties saison 10 ( 36 )


Facéties saison 10
épisode 36

Dérangé dans sa promenade, le lézard du Midi s’empare du combiné et, d’une voix froide, se présente à son interlocuteur. A l’autre bout du fil le consul s’inquiète de l’état de sa princesse. Le lézard le rassure aussitôt et l’informe que les réparations de son planeur avance bien. Immédiatement, le consul commande au lézard de lui raconter tout ce qui s’est passé. Apaisant, le lézard lui relate les évènements récents, y compris les dangers flottants autour de la grotte merveilleuse. Ni une, ni deux, le consul attrape son miroir et se téléporte juste sous le nez du lézard.

Facéties saison 10 ( 34 )


Facéties saison 10
épisode 34

Très inquiet par ce que vient de lui apprendre la princesse, le Mage sort un miroir de sa poche et entre directement en contact avec le Grand Mage. Il lui transmet la conversation qu’il vient d’enregistrer et écoute les consignes de son supérieur. Après sa conversation, le mage range son miroir et se lève. Puis il prend congé de son hôte et prie les autres de l’excuser. Il demande au rat de l’accompagner près de la montagne aux poussières magiques et sort de la pièce sans l’attendre. Par la fenêtre, Rose et le lézard voient le Mage et Ramoli disparaître dans une énorme bulle de savon qui rétrécit avant de se vaporiser complètement. Pour une fois, Rose sait où se rend le rat.

Facéties saison 10 ( 32 )


Facéties saison 10
épisode 32

Suite aux explications plutôt confuses du lézard, une servante apporte les boissons commandées. Elle dépose le bord de son plateau et en décharge le savoureux contenu. La théière fumante aromatise l’air d’épices doux et suaves; deux petites assiettes de biscuits craquants viennent assortir la table basse devant les convives du lézard. Se léchant les babines, Ramoli n’attend pas d’être invité à goûter aux gâteaux et s’empare d’un des biscuits.
Peu satisfait des explications fournies par son hôte, le Mage rumine une réplique bien sentie, quand Rose prend la parole et l’informe que des Sages auraient été aperçus aux abord de la grotte aux précieuses poussières. Mais elle le rassure en l’assurant qu’elle a envoyé Molosse et ses sbires surveiller les parages.
Elle ronchonne en se rappelant le temps infini qu’il a fallu afin de lui apprendre à se servir d’un miroir de communication.

Facéties saison 10 ( 31 )


Facéties saison 10
épisode 31

Laissons la Puce à son défilé, pour retrouver Ramoli en pleine conversation avec le Mage et le lézard du Midi. Pendant que le lézard raconte les derniers évènements à ses invités, Rose, Fleur et Iris apparaissent dans un grésillement strident. Sortilèges parés, ils déboulent prêts à se jeter dans la mêlée, et s’arrêtent en voyant les convives du lézard une tasse de thé à la main, devant une assiettée de douceurs crémeuses. Dans un coin du salon, un valet apporte des sièges aux nouveaux venus, puis il agite une délicate clochette aux sonorités harmonieuses. Des servantes arrivent à grand pas et le valet leur demande de procurer des boissons aux amis du lézard. L’agitation ainsi provoquée, interrompt le monologue du maître de maison, qui se redresse sur son fauteuil, et se racle la gorge pour reprendre contenance.

Facéties saison 10 ( 30 )


Facéties saison 10
épisode 30

Pendant que les souris embarquent Iris à travers un miroir de poche, Ramoli se sent idiot, coincé dans la bulle du Mage. La porte s’ouvre sur un valet de pied tiré à quatre épingles. D’un oeil morne, ce dernier dévisage le Mage qui exige de parler au lézard du Midi. Jetant un regard peu amène à son interlocuteur, le valet le fait entrer dans le vestibule et demande s’il doit s’occuper de son bagage. Sans répondre, le Mage claque des doigts et la bulle s’évapore, et fait signe au rat de le suivre. Cramoisi, Ramoli se maîtrise tant bien que mal, pendant que le valet s’en va prévenir son maître.
Tout à ses essayages, la Puce ne se doute pas de ce qui se trame à l’étage et les mannequins sirotent une coupe de champagne en attendant la distribution des tenues. Les verts pétants et les oranges flamboyants s’entassent sur les portants, et les chaussures dorées démesurément hautes défient le sens de l’équilibre des demoiselles.
Pourtant, toutes se défient du regard de porter les plus aériens des talons aiguilles.

Facéties saison 10 ( 29 )


Facéties saison 10
épisode 29

Franchement agacé, le Mage capture le rat dans une bulle translucide et disparaît au moment ou Iris ouvre la porte de la pièce. A peine quelques secondes plus tard, les souris font leur entrée dans le salon de Rose et trouvent un détective blême et abasourdi. Lui tendant un verre de whisky ambré, Rose lui demande ce qu’il s’est passé pour le mettre dans un pareil état.
En bredouillant, Iris désigne le miroir et les informe que Ramoli s’est fait kidnappé par un Mage.
Dans son carcan vaporeux, le rat demande des explications au Mage, tout en cherchant à se remémorer une formule d’évasion. Sans répondre, le Mage dépose son prisonnier devant la porte d’entrer du lézard du Midi, et appui sur la sonnette.

Facéties saison 10 ( 28 )


Facéties saison 10
épisode 28

Finalement au terme de tergiversations animées, Rose finit par admettre que quelques couleurs vives ne dépareilleront pas ses créations. Les modèles ainsi validés, la Puce quitte la pièce satisfaite, et Fleur est soulagée de ne pas avoir eu à séparer les deux protagonistes.
De son côté, le lézard organise les réparations de son précieux parre-terre de pétunias blancs et roses. Par contre les bambous sont fichus, il faudra totalement replanter le lot. Heureusement, dans ses serres, il en possède de prêt à être replantés.
Dans le salon privé de Rose, un miroir se met à vibrer. Puis, un Mage s’en échappe devant le rat qui sursaute. Sans ménagement, il demande à Ramoli un compte rendu détaillé de ce qu’il s’est passé. Le rat lui répond sur le même ton que c’est au lézard du Midi qu’il faut demander des détails, la princesse qui détient ces informations se trouve chez lui.

Facéties saison 10 ( 27 )


Facéties saison 10
épisode 27

Sans surprise, Iris suit les décisions du rat. Ils vont d’abord s’assurer que les Sages n’ont pas découvert la grotte aux poussières magiques, et ensuite écouter ce que la princesse a à leur dire. Loin de se douter que les Mages protègent la source de magie de Convoitise, Ramoli risque d’entraîner le détective dans une expédition périlleuse.
Pendant ce temps, Les souris organisent leur départ et soutenue par Fleur, la Puce soumet à Rose son projet pour le défilé de l’été. En apercevant les couleurs qui dépassent du carton à dessins, Rose ne sait pas encore si elle va s’arracher sa perruque ou si elle va étrangler la Puce.

Facéties saison 10 ( 26 )


Facéties saison 10
épisode 26

Finalement, Ramoli décide de suivre les souris chez le lézard. Il se dit qu’il décidera là-bas ce qu’il fera par la suite. Après avoir fini sa bière, le rat va trouver Iris pour lui faire part de sa décision. Suite à une courte recherche, il débusque le détective dans la cuisine, en train de flirter avec une jolie serveuse. Se redressant brusquement, Iris manque de faire tomber la jeune femme, et s’excusant de la laisser comme ça, il se dirige vers le rat. Ramoli l’entraîne à l’écart et lui expose ses intentions. Puis il le laisse à ses occupations.
De son côté, le lézard du Midi prend soin de la princesse en attendant que ses amis débarquent.

Facéties saison 10 ( 25 )


Facéties saison 10
épisode 25

C’est Rose qui répond au lézard, en voyant son air sérieux, elle appelle les autres afin qu’ils écoutent aussi. Brièvement, le lézard raconte ce qu’il vient d’arriver à son jardin. Puis il leur parle de son inquiétude pour leur avenir si les Sages trouvent la grotte aux poussières magiques. De plus la princesse est venue à lui sans prévenir ses ministres. Tout en assénant des paroles apaisantes au lézard, la souris fait signe à ses amis de se préparer au départ. Ensuite, elle informe le lézard, qu’ils seront là demain à la première heure. Pendant que Rose converse avec le lézard, Fleur allume un autre miroir et contacte les Mages pour les avertir du danger, puis elle s’en va préparer ses effets personnels. Une bière bien fraîche dans la main, le rat fronce les sourcils, il revient à peine du manoir des Sages, où Iris sur les talons, il est parvenu à bloquer les grands miroirs de la pièces secrète des Sages. Renfrogné, il ne sait pas si il doit suivre les souris ou s’il doit retourner au manoir, et trouver le moyen d’espionner les Sages.

Facéties saison 10 ( 24 )


Facéties saison 10
épisode 24

Mais qu’est ce qui a poussé la princesse à se jeter dans les jardins du lézard ?
Une fois un peu remise, la princesse annonce au lézard qu’il doit contacter les souris et le rat de toute urgence, des étrangers ont pénétré dans le périmètre de la grotte aux poussières magiques. Lors d’une de leur ronde, ses gardes ont vu des énergumènes vêtus de longues robes blanches immaculées rôder sur un sentier sinueux qui montait vers la montagne. Heureusement ils sont tombés sur un faux chemin, qui se perd dans les broussailles. Les gardes ont préférés ne pas se montrer et ont espionné les individus, qui une fois redescendus ont sorti un imposant miroir d’un tout petit sac. Puis ils se sont adressés à un ancien assis dans un fauteuil trop large pour lui. Après un court échange, les hommes ont traversé la psyché, qui a disparu à leur suite.
En entendant cela, le lézard sort son petit miroir destiné aux urgences et tente d’entrer en contact avec les souris.

Facéties saison 10 ( 23 )


Facéties saison 10
épisode 23

Hurlant des ordres contradictoires, le lézard maintient dans ses bras la princesse, empêchant les hommes de la porter dans un salon voisin. Puis, la jeune fille se dégage doucement de la poigne du lézard et l’assure qu’elle va bien. Récupérant sa dignité au passage, le princesse se redresse et demande un verre d’eau. Escortée par les serviteurs, elle marche lentement jusqu’à la véranda voisine, le lézard sur les talons. En tenant son pantalon, l’intendant surgit accompagné, de son valet des bretelles à la main. Tandis que le valet tente d’habiller son maître, l’intendant organise le sauvetage de ce qui peut l’être encore. Puis il réclame une femme de chambre pour s’occuper de la princesse et, s’en va prévenir un médecin. Malgré les protestations de la princesse, il insiste pour qu’elle consulte son médecin personnel.
Deux heures plus tard, après un examen complet, la princesse se repose dans un salon végétal du lézard, un bon chocolat à la main. Son U.L.M. est en bien piteux état, mais elle n’a rien et c’est le principal. Le lézard sirote un thé vert à proximité. Des biscuits roses et une corbeille de fruits agrémente la table basse devant eux, et la princesse en picore un délicatement.

Facéties saison 10 ( 22 )


Facéties saison 10
épisode 22

Dans une des allées tortueuses de ses jardins, le lézard flâne paisiblement, lorsqu’il entend une pétarade rugissante. Il sursaute, puis au mépris du danger, il se précipite vers le fond d’une charmille, un U.L.M. git de guingois entres les branches d’un très vieux charme, qui n’a plus très fière allure. A son bord, encore accrochée au manche, la petite princesse tremble de tous ses membres. Comme elle ne bouge pas, le lézard se met à craindre qu’elle ne soit blessée. A grand cris, il appelle à l’aide, tandis qu’il accourt auprès des restes fumants. Hébétée, la princesse ouvre péniblement des yeux embués. Délicatement, le lézard écarte la porte de l’habitacle, déformée par le choc, elle résiste et grince fortement avant de céder. Comprenant ce qui s’est passé, la princesse gémit et finalement constatant qu’elle n’a rien à part quelques bleus, laisse le lézard la débarrasser de sa ceinture de sécurité et la déposer doucement au sol. Ameutés par ce remue ménage, des jardiniers affairés dans les parages accourent armés de râteaux et de pelles, avant de stopper devant le désastre.

Facéties saison 10 ( 21 )


Facéties saison 10
épisode 21

Après s’être restaurées, les souris continuent de peaufiner leurs sortilèges, tandis que l’estomac plein, Ramoli décide de retourner surveiller le manoir des Sages. Sur ses talons, Iris farfouille dan son paquetage et manque de tout renverser, quand le rat s’arrête pour lui demander ce qu’il fabrique. Le détective brandit une lampe de poche et affirme être prêt à présent. Haussant les épaules, Ramoli repart à grandes enjambées.
Informé par les souris, le lézard s’en va surveiller ses jardins en fronçant les sourcils. Même si Fleur lui a affirmé que ses précieux nénuphars ne risquent rien, il a préféré employer les mercenaires que lui a fourni Molosse. Efficaces, bien qu’ils consomment ses réserves de bières, les guerriers sont sérieux et effectuent convenablement leurs tours de garde. Rien qu’à les regarder, on évite de les provoquer, de plus Rose leur a servi des enchantements de résistance contre les sorts généraux. Ce qui évitera qu’ils se fassent surprendre, et les protégera efficacement. En attendant une incursion des Sages, le lézard profite des beaux jours pour arpenter les promenades de ses jardins, tout en gardant l’œil ouvert.

 

 

 

Facéties saison 10 ( 20 )


Facéties saison 10
épisode 20

Alors que les souris discutent dans le salon de Rose, la Puce entre sans prévenir et annonce qu’elle est disposée à préparer le défiler de cette année. Qu’elle y a pris goût et qu’elle sait comment tout organiser. Stoppées dans leur discussion, les souris perdent le fil de leur pensées et autorisent la Puce à faire comme elle l’entend, et qu’elles viendraient voir plus tard les préparatifs, puis elles reprennent leur échange sans plus tarder. Quand Ramoli entre à son tour sans prévenir. Mais d’une humeur maussade, il ne leur coupe pas la parole comme à son habitude et écoute d’une oreille distraite ses amies. Il sait à présent qu’il faut s’activer, mais doute que les défenses prévues arrêterons les Sages qui sont maîtres en la matière. Toutefois, les Mages les ont vaincus une fois et peuvent peut être réitérer l’exploit.
Perdu dans ses pensées, il n’entend pas Iris revenir encombrée sous le poids d’un plateau chargé de petits pains fumants, de confitures alléchantes et de café brûlant.

 

Facéties saison 10 ( 19 )


Facéties saison 10
épisode 19

Déçu de ne pas être convié au conseil restreint des Mages, Ramoli décide de rentrer à l’hôtel voir où en sont les préparatifs de défense mis en sommeil avant sa découverte.
Les deux souris planifient une mise à jour du système de défense magique du domaine du lézard et Iris perdu dans tout ça, chemine en rond sur le tapis du salon de Rose. D’une oreille distraite, il écoute les préparatifs de sortilèges auxquels il n’entend rien. S’il préfère enquêter sur le terrain, il n’en attend pas moins les instructions de Fleur qui est censée lui indiquer son rôle dans tout ça. Agacée par ces vas et viens qui la déconcentre, Rose demande à Iris s’il ne veux pas aller leur chercher un thé à l’office. Trop content d’avoir une occupation, l’implacable détective s’en va cueillir une collation pour les souris et lui.
Sur ce, il croise le rat qui se rend au salon de Rose et lui demande s’il veut quelque chose à boire. Sans se départir de sa mauvaise humeur, Ramoli acquiesce et poursuit son chemin.

Facéties saison 10 ( 18 )


Facéties saison 10
épisode 18

De retour d’une course urgente, Rose rejoint Fleur et Molosse qui ont commencer à organiser la défense magique et martiale de l’hôtel en cas d’invasion des Sages. Ils sont d’autant plus minutieux que l’hôtel leur à appartenu auparavant. Les souris vérifient les points cruciaux de cette mise en place et décident d’envoyer Iris et Molosse à l’ancien manoir des Sages poser des sorts d’avertissement au cas ou l’un d’entre eux montrerait le bout de son nez. Quand au lézard, il se dit prêt à les recevoir et s’enorgueillit de posséder les protections adéquates. Fleur et Rose vont tout de même passer s’assurer qu’il est raisonnablement protégé.
A l’académie de magie, Ramoli fait son petit exposé de la situation, telle qu’il la connait. D’après lui s’il est encore trop tôt pour assiéger le village des Sage, il est plus que temps de s’armer contre une éventuelle tentative de prise de pouvoir, enfin si c’est encore possible. Il soupçonne les Sages d’avoir déjà mis la main sur quelques places fortes et suggère de vérifier l’identité de tout le monde.
Du haut de son siège, le Grand Mage calme le rat et l’enjoint à plus de mesure dans ses paroles. Il va rassembler ses meilleurs mages et les envoyer voir ce qu’il en est de plus prêt. Voyant Ramoli passer du rouge au blême de colère, il l’assure prendre au sérieux ses avertissements et s’engage à le tenir au courant de la suite des évènements. Après quoi, il lève la séance et organise une réunion privée avec ses conseillers les plus proches.

Facéties saison 10 ( 17 )


Facéties saison 10
épisode 17

Lorsqu’il arrive à l’hôtel, Ramoli trouve les souris en grande conversation avec la Puce. Craignant de se téléporter, le rat a préféré revenir à pied, et souhaite à présent vérifier qu’il n’y a aucun traceur magique sur lui. Sachant que c’est ainsi que les Sages retrouvent les importuns, Ramoli demande un examen minutieux à Rose. La souris se rend à ses appartements et prend son grimoire, puis elle revient auprès de ses amis et commence son analyse. Quelques soirs plus tard, le rat est rassuré et les souris reprennent leur discussion interrompue par Ramoli. Le rat part se restaurer et rejoint Iris à l’académie de magie, non sans avoir informé Fleur et Rose au préalable.
Dans son bureau, le Grand Mage attend que le rat confirme les dire du petit détective qui se pavane devant lui depuis une bonne heure déjà. Quand on annonce l’arrivée imminente de Ramoli, une profonde ride d’anxiété s’affiche sur le front du vieil homme; ce serait donc la vérité. Si les Sages sont bel et bien en train de rassembler leurs forces, il va falloir frapper vite et fort. Il fait mander une session extraordinaire, et ses seconds arrivent au même moment que le rat. Après avoir exiger le calme, le Grand Mage écoute le récit de Ramoli, qui pour une fois va droit au but. Son discours est éloquent et brut. Il extrait une sphère de sa poche et tous peuvent voir l’image de la vallée et les Sages vaquer à leurs occupations. Un long silence accompagne alors l’assemblée.

Facéties saison 10 ( 16 )


Facéties saison 10
épisode 16

En y regardant de plus près, Iris et Ramoli voient des Sages vaquer à leurs occupations. Le rat a découvert le repère des Sages. Il lui faut à présent aller en informer le Garand Mage sans se faire repérer. Il invite le détective à recouvrir le miroir, et dans son carnet, note consciencieusement le plan pour rejoindre la salle des grands miroirs. Puis il propose à Iris de rentrer sans plus tarder. Tout en espérant ne pas avoir déclencher d’alarme, Ramoli indique un chemin détourné et sécurisé qui mène tout droit à l’académie de magie. Il lui donne également une copie du plan et l’enjoint à se dépêcher. De son côté, le rat compte bien emporter un manuscrit qu’il à remarquer dans une pièce adjacente. Ensuite, il va retourner prévenir le Colosse et la Puce, ainsi que le lézard avant rejoindre Iris à l’académie.

Facéties saison 10 ( 15 )


Facéties saison 10
épisode 15

Prudemment, Ramoli fait le tour d’un des grands miroirs pour détecter d’éventuels pièges. Finalement, avec l’accord du rat, Iris libère un des miroirs et voit son reflet dans la psyché. Rien d’inhabituel au premier abord. Mais lorsque Ramoli tente d’ouvrir le passage, il se heurte à un voile laiteux. Pour ne pas attirer l’attention à l’autre bout du miroir, il remet le drap en place et ouvre l’accès d’un autre miroir sans plus de résultat. Après une intense réflexion, il oriente les psychés l’une vers l’autre et forme un triangle, au centre duquel apparaît une image floue. Une vallée luxuriante qu’ils n’ont jamais vu à Convoitise, se découpe lentement entre deux montagnes argentées. Pour parfaire l’image, Iris décale légèrement l’un des miroirs. A présent, ils peuvent voir clairement trois miroirs qui siègent sur une place au milieu d’un joli village. Les couleurs de fin d’après-midi inondent le village et lui donnent de charmants reflets dorés.

Facéties saison 10 ( 14 )


Facéties saison 10
épisode 14

Après l’avoir déchiffré, Iris récite la formule, ce qui ouvre les battants de l’armoire, mais ne la fait pas coulisser sur le côté. Ramoli farfouille dans les piles de dossiers sans intérêts sans trouver de parchemin intéressant. Puis il reprend l’inspection du mur adjacent à l’armoire et finit par remarquer une brique descellée à hauteur de main. Précautionneusement, il la retire de son logement et glisse la main à l’intérieur. A taton, il cherche un pivot ou un loquet à activer, et parvient à atteindre un levier qu’il abaisse. Un déclic se produit, suivi d’un chuintement et d’un raclement, l’armoire coulisse enfin. Donnant sur un gouffre noir que la lumière d’Iris ne perce pas, l’espace ainsi obtenu ne dévoile rien. Frustré, Ramoli sort son grimoire de poche et inspecte l’obscurité. Sans doute encore un sortilège de protection est-il à l’oeuvre dans cette pièce. Iris essayant de lire le manuscrit derrière son épaule, le rat essaye plusieurs charmes avant d’en invoquer un qui fonctionne. Petit à petit, les ténèbres s’estompent au bénéfice d’une vaste salle contenant trois énormes miroirs recouverts d’un tissu immaculé. Emplie de poussière, la pièce dénonce leurs passage, par les empruntes qu’ils laissent. Comme Iris s’apprête à retirer l’un des draps, Ramoli arrête son geste. C’est la première fois qu’il voit un miroir de cette taille et le fait qu’il soit couvert titille sa vigilance.

Facéties saison 10 ( 13 )


Facéties saison 10
épisode 13

Comme il fait une pause, Iris ne fait pas de bruit et s’aperçoit qu’une personne approche dans le couloir adjacent à la pièce où il se trouve. Il se calfeutre dans un renfoncement sombre et attrape sa bouteille d’eau en guise d’arme létale. Un murmure atteint ses oreilles et il reconnait la voix assourdie de Ramoli. Que fait le rat dans les parages, il était sensé explorer les étages et les galeries aux miroirs. Surgissant devant Ramoli, le détective interroge son comparse du regard. Lançant un sortilège de protection, le rat annonce à Iris que les miroirs sont sous surveillance et qu’il a bien failli se faire prendre. Il suggère au détective de redoubler de prudence et s’apprête à repartir, quand Iris lui demande son aide pour pousser une armoire qui pourrait cacher un passage secret. Avec prudence, le rat s’assure qu’il n’y a pas d’ enchantement autour d’eux et examine la paroi. De l’autre côté de l’armoire, Iris appuie sur des briques pour voir si l’une d’entre elles ne cacherait pas un mécanisme. Mais Ramoli découvre une inscription et informe Iris qu’il faut réciter la formule pour ouvrir le passage.

 

Facéties saison 10 ( 12 )


Facéties saison 10
épisode 12

Pendant que le rat explore les allées de miroirs, Iris se rend dans les sous-sols du manoir des Sages, afin d’y découvrir les archives et accessoirement quelques passages secrets. Du haut de sa longue expérience, le Grand Détective, comme il aime à se faire appeler, s’installe à un bureau désaffecté et entreprend d’en vider les tiroirs. Il faut bien commencer quelque part. A part quelques très anciennes factures, il ne découvre rien d’inhabituel, ce qui veut dire que des choses importantes sont cachées. Le tout est de découvrir où. Son flair légendaire lui permet de dévoiler les mystères les mieux gardés, il sent que quelques arcanes demeurent dans les parages et il est bien décidé à les mettre à jour. Pris d’une subite inspiration, Iris se dirige vers une grande armoire en bois d’ébène, à peine visible de l’entrée. Avec difficulté, il en ouvre la serrure compliquée et sent tout de suite qu’il tient un truc important. Mais quand il écarte les porte de l’armoire, ses étagères sont désespérément vides. Il n’a fait que déranger une araignée installée là depuis un certain temps. Intrigué par le nu de l’armoire il entreprend de chercher un tiroir, ou autre cachette. Il heurte les côtés de l’armoire du bout de ses phalanges, tout en écoutant attentivement. Rien. Pourtant, il sent quelque chose, il est formel. L’ébène est un bois dense et lourd, mais il essaye quand même de déplacer le meuble d’un côté, puis de l’autre. Epuisé, il fait une pause et avale une grande goulée d’eau fraîche.

Facéties saison 10 ( 11 )


Facéties saison 10
épisode 11

Précautionneusement, Ramoli s’approche du miroir voisin du recoin où il s’est octroyé une pause déjeuner, et le scrute avec attention. Puis il en effleure la surface du bout de l’ongle pour en tester la magie. Son grimoire à la main, il cherche le sortilège adéquat, afin d’infiltrer les méandres des voies de navigation inter-miroir sans se faire repérer. Il s’applique ensuite à effacer ses traces. Une perte de temps dont il se serait bien passé, mais qu’il préfère néanmoins effectuer avec le plus grand soin. Une fois cette tâche accomplie, il lance un nouveau sort de protection et attache un fil d’ariane virtuel à son parcours, qui le préviendra en cas d’irruption intempestive dans son environnement proche. Il marque un dernier arrêt, avant de replonger dans le dédale de glaces.

Facéties saison 10 (10 )


Facéties saison 10
épisode 10

Tout en scrutant son parchemin, Ramoli surveille le couloir où il s’est assis, quand il voit vibrer très légèrement l’un des miroirs muraux. Il lance immédiatement un sort d’invisibilité. Puis il voit apparaître une ombre à l’intérieur de la psyché. Après quelques secondes l’ombre disparaît.
– « Quel imbécile ! »
Il aurait dû prévoir que les Sages auraient lancer des sortilèges de protection sur leurs miroirs. A présent, les Sages vont le chercher.
Tout en vérifiant que son sort d’invisibilité est solide, il pioche dans son sac à la recherche du grimoire qu’il a toujours avec lui. Il l’extirpe en grande hâte et l’épluche afin de trouver le sortilège adéquat. S’il veut poursuivre ses explorations, il va devoir redoubler de prudence. Et tout d’abord s’assurer qu’il ne s’est pas fait repérer.
De leur côté, Rose et Fleur se promènent dans les nouveaux jardins du lézard du Midi, qu’il vient d’inaugurer. Pimpantes, après leur cure thermale prolongée, les souris sont enthousiastes, même si le climat est encore frais pour la saison.

Facéties saison 10 ( 9 )


Facéties saison 10
épisode 9

Comme il explore un couloir sans aucune de ses marques, Ramoli se rend compte qu’il meure de faim. Il s’assoie dans un recoin entre deux miroirs d’angle, et farfouille dans son sac à dos. Il en extirpe une petite nappe à carreaux rouges et blancs, une boîte scellée et un thermos. Tout en surveillant les alentours, il déploie sa nappe et l’étale sur le carrelage dur. Puis il éteint sa lampe de poche et lance un sortilège, afin de lancer une sphère lumineuse au-dessus de sa tête. Il ouvre la boîte et un fumet de hareng mariné s’en échappe. Le rat va pouvoir déguster son plat chaud, la boîte enchanté fonctionne à merveille, de plus les repas qu’elle fournis sont toujours originaux et savoureux. Avant de plonger sa fourchette dans son repas, il se sert une tasse de café brûlant. Heureusement qu’il avait pris soin d’emporter ce thermos à boisson infinie. Tout comme la boîte, il fournit toutes sortes de boissons chaudes ou froides selon l’envie. Après sa collation, il tire de son sac un parchemin et commence à l’étudier avec la plus grande attention.

Facéties saison 10 ( 8 )


Facéties saison 10
épisode 8

Tandis que les souris rentrent à Convoitise, Ramoli se perd dans ses recherches. Franchissant un miroir, il se retrouve dans un sombre couloir, empli d’ombres menaçantes. Il progresse le long d’un coridor froid. Seuls lui font face des psychés qui se renvoient son image ainsi que la lueur de sa torche faiblissante. Afin de conserver son flambeau, il se risque à invoquer une sphère de lumière. Puis il s’engage dans un autre miroir et se heurte encore à une galerie aveugle, pleine de glaces, pénètre dans une autre psyché, pour aboutir à un nouveau couloir, et ainsi de suite, jusqu’à se perdre réellement. Pour s’assurer qu’il ne tourne pas en rond, il applique une marque au miroir suivant, puis le franchit.

Facéties saison 10 ( 7 )


Facéties saison 10
épisode 7

Finalement, c’est à grand regret que les souris quittent les salons de massage pour rejoindre leur demeure, au grand soulagement de Molosse. Comme il est chargé d’organiser le voyage de retour, le mercenaire étudie les parcours avec la plus grande attention, quand il est interrompu par un grand bruit provenant de l’entrée principale. Il se précipite, se retrouve face à un spectacle des plus ridicules, deux chasseurs bardés de bagages se disputent, tandis que d’autres derrière, les poussent afin de se faufiler entre les valises étalées pêle-mêle au beau milieu du passage. Il avise les deux souris qui gesticulent les cheveux en bataille face à une mégère aux joues rouges, qui agite son parapluie d’un air menaçant.
Ni une, ni deux, Molosse s’interpose et prend un bon coup de parapluie entre les deux yeux. Alors qu’il voie trente six chandelles, il parvient à s’emparer de l’arme de la femme et la jette au sol. Se voyant subitement désarmée, la mégère recule enfin, ouvrant le couloir aux autres personnes présentes.

Facéties saison 10 ( 6 )


Facéties saison 10
épisode 6

Regrettant amèrement de ne pas avoir accompagné le rat dans les bas-fonds de Convoitise, Molosse n’en joue pas moins sérieusement les gardes du corps pour les souris. Ces dernières l’entraînent dans des salons parfumés à outrance, aux vapeurs suffocantes qui irritent et perturbent ses sens aiguisés. Il a beau prétexter mieux pouvoir s’acquitter de leur protection à l’extérieur, elles préfèrent l’avoir sous la main. La veille, il avait faillit subir un soin des mains, et avait esquiver l’invitation de justesse. Lorsqu’il demande aux souris quand le séjour est sensé prendre fin, elles éludent la question, et le mercenaire se demande si leur penchant pour les bains de boues et les jets de vapeurs sont si naturels que ça.

Facéties saison 10 ( 1 )


Facéties saison 10
épisode 1

Après des fêtes bien arrosées, Rose se remémore le réveillon chez le lézard du Midi, qui ne s’est achevé qu’au petit matin.
Elle se souvient que la petite princesse et le lézard échangeaient des boutures dans l’une des serres du lézard. Il lui semble avoir aperçu le Grand Mage lors du toast porté à minuit. Le magicien a fait une apparition remarquée, et a avoué être intrigué par l’île de la princesse, qui lui fut aussitôt présentée. Même s’il dû subir la visite détaillée de la serre du lézard, qui intarissable, racontait des anecdotes pour chaque plant rapporté de régions éloignées, le Grand Mage apprécia la visite. il parvint finalement à s’esquiver prétextant une importante réunion qu’il ne pouvait reporter.
Les bulles pétillaient dans les coupes et les invités riaient de plus en plus fort. Les souris retrouvèrent le rat et lui soutirèrent des informations croustillantes.
Mais à présent, la soirée était finie et Rose tira un trait sur l’année écoulée avec le plus grand soulagement. Tirée de sa rêverie par Fleur, elle la rejoignit et avec un léger mal de crâne avala une gorgée de café fumant.

Bonne et heureuse année 2020 !

Facéties saison 11 ( 18 )


Facéties saison 11
épisode 18

Habitués à ce qu’on leur remonteles bretelles, les soldats écoutent d’une oreille attentive, ce rat qui leur propose de changer un peu l’ordinaire. Certains semblent même plutôt enthousiastes à l’idée de faire de la magie. Sans doute se voient-ils déjà lancer des boules de feu sur leurs ennemis potentiels. Remarquant, l’impatience de certaines recrues, Ramoli esquisse un sourire malicieux. Ceux-là vont vite déchanter, ils vont surtout vérifier que les sortilèges mis en place par les Mages ne sont pas abîmés, ou déchirés. Toutefois, il se dit que si l’un d’entre eux est assez capable, il l’enrôlera peut être dans son équipe, et lui apprendra un tour ou deux.

Dans le salon de la princesse, les ministres et les notables défilent à tour de rôle, tandis que les souris dégustent leur thé, sagement atttablées devant des biscuits parfumés à la violette.

Facéties saison 11 ( 17 )


Facéties saison 11
épisode 17

Fleur et Rose dégustent un thé parfumé au jasmin, tandisque Ramoli négocie avec les gardes. Le conseil a bien du mal à admettre les deux souris en tant que conseillères de la princesse, mais n’osent pas affronter franchement leur souveraine, et les souris en profitent allègrement.

Du haut de l’escalier, le rat examine les recrues que l’on a bien voulu lui fournir. Il remarque que ce sont au mieux des bons à riens. Toutefois, il est bien décidé à en tirer le meilleur, et à en faire de parfait gardes-sorciers. Pour que tout le monde l’entende parfaitement, il lance une bulle de communication au-dessus de sa tête. Puis il prend une profonde inspiration et annonce ses intentions à l’assemblée.

Facéties saison 11 ( 16 )


Facéties saison 11
épisode 16

Face à l’imposant sergent, Ramoli affiche un naturel cordial, et lui dit qu’il aimerait voir où en sont les protections de l’île, afin de pouvoir planifier son organisation. Il lui demande également, s’il peut peut indiquer des personnes aptes à apprendre des sorts simples. Ce en quoi le sergent réplique qu’il devrait s’adresser aux recrues qui se sentent déjà suppérieur à des gradés. Dans un sourire affable, le rat acquiesce et se retourne vers la porte. La franchit sans un regard en arrière. En grandes enjambées décidées, Ramoli rattrape le garde qui l’avait amener aux mess des officiers, et lui ordonne de l’emmener sur le champs voir les novices. Il aurait dû penser plutôt aux recrues, plus enclines à la nouveauté et au changement que les vieux gradés encrés dans leurs routines.

Facéties saison 11 ( 15 )


Facéties saison 11
épisode 15

Peu enclin à obéir aux ordre d’un rat, le garde prend tout son temps pour se lever de sa chaise, et se dirige à pas lourds vers le mess des officiers. Tapant du pied par agacement, Ramoli emboîte le pas au garde, et comme par inadvertance, laisse apparaître le sceau que la princesse lui à confié lors de la dernière réunion. En apercevant les armoiries sur le pendentif, le garde se fait nettement plus obligeant, et accélère l’allure. En s’effaçant, il tient la porte au rat, avant de l’annoncer à l’assemblée. En s’inclinant presque, il referme la porte en se retirant discrètement. Se raclant la gorge, Ramoli entreprend d’expliquer comment la princesse l’a chargé d’organiser la défense magique du palais.

Facéties saison 11 ( 14 )


Facéties saison 11
épisode 14

Dans de grands gestes exubérants, le lézard du Midi s’extasie de l’harmonie des nuances de rouge dans la roseraie de la princesse, puis des parterres embaumant les chemins du parc. Fleur et Rose sont parvenues à esquiver la promenade, qui promet d’être fort ennuyeuse.
Sur les remparts de la cité, Ramoli et Iris admirent un moment l’horizon, avant de remarquer que les gardes semblent plutôt détendus que vigilants à leur poste de guet. Il est temps de mettre en place une vraie défense du périmètre. Pour ce faire, il demande à un garde de lui trouver son sergent.

Facéties saison 11 ( 13 )


Facéties saison 11
épisode 13

Comme le printemps s’y prête, le lézard du Midi se rend sur l’île de la princesse afin d’y observer la pousse des nouveaux plants de ses merveilleux jardins. Dans leur salon privé, les souris supervisent les plans des bâtiments défensifs de l’île. En sirotant un thé parfumé à la bergamote, elles imagines les divers sortilèges qui appuieraient les protection déjà en place. Quand au rat, il a entraîné Iris sur les remparts afin d’étudier l’état des lieux. En ronchonnant, le détective annonce qu’il est tout à fait capable d’estimer la situation depuis leur suite douillette du palais. En traînant la patte, il suit néanmoins Ramoli dans sa tournée des ponts et chaussées. En déambulant dans les méandres de la cité menant aux rempards, Iris remarque qu’ici les gens sont aimables et souriants.

Facéties saison 11 ( 12 )


Facéties saison 11
épisode 12

Pendant que les souris supportent d’interminables réunions, Ramoli poursuit sa quête. Persuadé de découvrir le repaire des Sages rapidement, il fouille le moindre buisson, à la recherche du moindre indice. Aidé d’Iris, il écume les alentours de la montagne, ce qui agace au plus haut point les Mages qui ont bien du mal à effacer ses traces. Finalement, il est convié au palais de la princesse, sous prétexte de venir soutenir les souris à former une défens magique de l’île. En fait, les Mages ont imploré la jeune fille afin qu’elle mette un terme à leur calvaire. De son côté, le lézard du Midi est sorti de sa torpeur hivernale, et compte rejoindre l’île au plus vite. Comme il est curieux, il souhaite découvrir les changements apportés aux jardins de la princesse.

Facéties saison 11 ( 11 )


Facéties saison 11
épisode 11

Un peu rassérénée, la princesse en profite pour solliciter l’aide du lézard du Midi pour l’organisation de la défense de l’île. Ce en quoi, Rose réplique qu’il est occupé à Convoitise, mais qu’il pourrait sans doute se libérer sous peu. Se resservant une part de tarte à la mirabelle, elle ajoute qu’il devrait bientôt les contacter, et qu’elle essaierait d’apprendre la date de son arrivée. Mais pour l’heure, il est temps de se charger de la défense magique de l’île. Dans un élan inspiré, Fleur suggère d’enseigner quelques sortilèges aux soldats de l’armée de la princesse, avant de se demander si c’est bien judicieux. Coupant court au débat, la princesse leur dit qu’il est temps de retourner à la réunion du conseil.

Facéties saison 11 ( 10 )


Facéties saison 11
épisode 10

Se dirigeant vers ses appartements, la princesse invite ses amies à la suivre. Un valet leur ouvre la porte et la referme silencieusement derrière elles. Prète à servir, une servante s’affaire autour d’un plateau lourdement chargé de mets rafinés et parfumés. Demandant aux souris si le rat compte les rejoindre bientôt, la princesse s’installe sur une chaise aux dossiers fleuris. Les napperons verts tendre habille délicatement la table, où des assiettes garnis de pâtisseries à la crème tiennent compagnie à des mugs de chocolats fûmants. Se lèchants les babines, Fleur et Rose s’installent à leur tour et la conversation tourne vite autour des Sages et de leur retour. Inquiête, la princesse demande à ses amies si il lui sera possible de protéger efficacement son peuple contre d’éventuels mauvais sortilèges. Les souris la rassurent en se portant volontaire pour la défense de l’île.

Facéties saison 11 ( 9 )


Facéties saison 11
épisode 9

Se faisant toutes petites face aux sourcils froncés du consul de la princesse, les souris écoutent patiemment le compte rendu d’un général pointilleux. Sur la table, les troupes se déplacent au fil des explications du général et de sa remarquable planification. Seulement, aux vues des souris, il s’agit là d’un agencement militaire qui ne prend pas en compte les artifices de la magie des Sages. Ce que ne peut s’empêcher de faire remarquer, Fleur au général, en faisant apparaître un bouquet de violettes comme par inadvertance. Mettant une main devant sa bouche, la princesse esquisse un sourire moqueur, et reprend en promettant de faire part des formations de ses troupes aux Mages, afin qu’ils leur assurent un parrainage magique. Comme elle sent que le conseil au grand complet va lever un véto, la princesse ajourne la séance, pour une petite collation bien méritée.

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !