Facéties saison 9 ( 28 )


Facéties saison 9
épisode 28

Le temps du départ est arrivé pour les souris, avec des promesses de visites régulières à la princesse. Comme à son habitude, Ramoli traîne dans les couloirs avant le départ, en quête d’une affaire de dernière minute. Le lézard est là aussi, pour leur dire au revoir. Après être parvenu à échapper aux demoiselles de la cour, Molosse s’aventure dans le couloir, espérant esquiver d’éventuels adieux larmoyants. Tout le monde entre dans le petit salon où a été placé le miroir de téléportation.
Avec soulagement, Molosse emboîte le pas des souris et du rat à travers le miroir.
A leur arrivée, ils sont attendus par un Mage qui tape du pied avec impatience.
Prenant sur lui, le rat s’avance le premier et fait face au Mage.

Publicités

Facéties saison 9 ( 27 )


Facéties saison 9
épisode 27

Lors du brunch organisé sur la pelouse tendre du salon extérieur de la princesse, Rose et Fleur annoncent à la jeune fille de leur décision de quitter l’île. Quand à Ramoli, il a entrepris de réaliser quelques trafics avant leur départ. Sans sourciller, la princesse prend la nouvelle avec un sourire froid. Les souris informent la jeune fille qu’elle pourra les contacter à n’importe quel moment grâce à un miroir de téléportation qui maintiendra le contact avec leur hôtel et qu’elle pourra leur rendre visite quand elle le souhaite. D’autant que le lézard ne rentre pas tout de suite, il est bien trop occupé avec ses plans de jardins parfaits.
Pendant ce temps là, la Puce se prépare au grand évènement de l’année. Si tout se déroule selon ses prévisions, le défilé devrait faire le plein, ainsi que le champagne, qui dort dans les réserves de l’hôtel, couler à flots.

Facéties saison 9 ( 26 )


Facéties saison 9
épisode 26

En observant les plans, Ramoli comprend que les jardins prévus par le lézard sont des palais de verdure agencés en arcs de cercle autour d’un patio agrémenté d’un piano à queue. Le rat se demande quelles autres coûteuses extravagances va inventer le lézard. Au détour d’un bosquet odorant, il fait part de ses inquiétudes à Rose, qui est perdue dans ses pensées et ne l’écoute pas. Il lui demande à quoi elle rêve. Elle lui répond qu’une fois encore elle ne s’est pas occupée de la nouvelle saison de son défile annuel et craint que la Puce n’est encore tout gâché. Elle suggère de rentrer maintenant que les choses sont en ordre sur l’île. Elle pense que le lézard ne va pas les suivre tout de suite et qu’il faudrait songer à lui laisser un miroir de téléportation avant de partir. La souris prévient Fleur de sa décision de quitter le palais, mais ne sais pas comment l’annoncer à la princesse.

Facéties saison 9 ( 25 )


Facéties saison 9
épisode 25

C’est perdu au milieu de jeunes filles en fleurs, que les souris et le rat croisent Molosse. Le mercenaire leur fait de grands signes afin d’attirer leur attention. S’arrêtant à son côté, nos amis se demandent comment tirer Molosse du traquenard dont il est captif. Essayant de ne pas sourire, Ramoli s’excuse auprès des demoiselles et demande à Molosse s’il peut l’aider à résoudre un problème assez urgent. Le mercenaire pousse un soupir de soulagement et s’empresse d’acquiescer. Promettant de ne pas s’absenter trop longtemps aux jeunes filles, Molosse emboîte le pas aux souris et au rat. En chemin, ils tombent sur le lézard du Midi en grande conversation avec les jardiniers du palais. Sur une table en bois massif sont étalés plusieurs plans et esquisses de parterres fleuris.

Facéties saison 9 ( 24 )


Facéties saison 9
épisode 24

A l’intérieur de la salle, Ramoli, Rose et Fleur comptent les coffres et donnent le chiffre au comptable pour connaître le nombre qu’il faudra enlever de la pièce afin d’équilibrer l’île. Il faut un bon moment avant d’établir la quantité exacte à retirer. Sur les dix coffres rapportés par les souris, il n’en aurait fallut que sept. Alors Rose sort de son éternel balluchon une petite baguette de régression d’objets. Elle l’agite devant trois des coffres qui diminuent à vue d’oeil. Puis Ramoli les mets dans une boîte de téléportation et le tour est joué.
Dans la pièce adjacente, les altimètres cessent de s’affoler et se mettent au diapason, et l’équilibre paraît rétabli.
Satisfaits, nos amis sortent la tête haute des tunnels et remontent à l’air libre. Dans les jardins hautement parfumés, ils croisent le lézard perdu dans la contemplation de l’étang et ses magnifiques nénuphars. Plus loin, des gloussements et des jupons assorties à des demoiselles en pamoison entourent Molosse qui pourtant s’était assoupi sous une tonnelle à peine exposée aux regards des promeneuses.
Eveillé par tout ce vacarme, il cherche à se dégager de ces damoiselles si peu farouches. C’est à ce moment qu’il avise les souris et les interpelle.

Facéties saison 9 ( épisode 23 )


Facéties saison 9
épisode 23

Dans la salle des altimètres, situé juste devant celle des coffre, les scientifiques étudient les aiguilles qui s’affolent, avec anxiété. Ils se disputent et argumentent à grand renfort de logique. Il est presque impossible à Rose et ses amis d’entrer dans la salle afin de retirer plusieurs coffres, mais Ramoli fait taire toute la clique de savants en sortant un bazooka de sa sacoche et en menaçant de défoncer la porte avec, si les hommes ne les laisse pas entrer. Les yeux exorbités, les ingénieurs s’écartent d’instinct. C’est ce moment propice que choisit la princesse pour faire son apparition. Elle s’avise de la situation et donne son autorisation officielle pour que les portes de la réserve soient ouvertes en grand.
Suspicieux, le gouverneur fait mine de s’interposer, mais un regard appuyé de la jeune fille l’arrête aussitôt.

Facéties saison 9 ( 22 )


Facéties saison 9
épisode 22

La petite princesse n’est pas surprise par leur déclaration, elle-même a ressenti les vibrations dont parle ses nouveaux amis, mais n’y a guère prêté attention. Maintenant qu’ils lui en parlent, elle sent qu’il faut faire quelque chose très vite, mais quoi ?
C’est Ramoli qui suggère de retirer quelques coffres pour voir si l’île se stabilise. Avec le plus grand mal, la princesse calme ses conseillers et autorise les souris et le rat à retirer des coffres, immédiatement. Escortés par une armée de serviteurs et de gardes, le gouverneur suit Rose et compagnie afin de s’assurer que tout se passe dans de bonnes conditions. La princesse doit les rejoindre dès qu’elle sera prête. Les conseillers restés avec elle lui font une sévère leçon de morale tandis qu’elle enfile sa tenue du jour aussi vite que lui permettent jupons, dentelles et noeuds sophistiqués.
Puis, laissant les ministres argumenter entre eux, elle se dirige vers les caves d’un pas résolu.

 

Facéties saison 9 ( 21 )


Facéties saison 9
épisode 21

En petit déjeunant, Rose demande à ses amis si, comme elle, ils n’ont pas une impression de mouvement. Ca ne l’avait pas marquée en se levant, mais maintenant qu’elle est bien réveillée, elle ressent de très légères vibrations tout autour d’elle. En transmettant ses impression aux autres, ils avouent qu’à présent ils ressentent également cette légère agitation. Ni une, ni deux, ils se lèvent et courent jusqu’aux appartements de la princesse. En courant, ils ressentent effectivement le sol trembler sous leurs pieds. Ils frappent vigoureusement à la porte de la princesse. C’est un garde furibond qui vient leur ouvrir afin d’arrêter ce tapage incongru. Rose hurle à la princesse qu’il y a un problème avec les coffres. D’une voix ensommeillée, la jeune fille demande à ses gardes de les laisser entrer. Avec un longue oeillade de reproche, le garde s’écarte un peu de la porte, avant de scruter le couloir derrière eux, pour voir s’ils n’ont pas préparé un mauvais coup. Toujours soupçonneux, le garde ne les quitte pas d’une semelle, tandis qu’ils s’adressent à sa princesse.

Facéties saison 9 ( 20 )


Facéties saison 9
épisode 20

Durant la nuit, Rose, Fleur et Ramoli tiennent un conciliabule en se demandant si ils ont bien fait d’emmener la princesse dans la grotte, et si la poussière va vraiment sauver l’île de la désintégration.
Le lendemain matin, le ciel est radieux et le lézard du Midi se trouve déjà dans les jardins, se promenant au gré des effluves de rosée. En cheminant, il croise Molosse escorté par deux belles aux joues fraîches. Le mercenaire fait un clin d’oeil complice au lézard avant de poursuivre sa ballade.
C’est avec les paupières lourdes que s’éveille Rose, elle s’étire et se lève lentement. Elle rejoint Fleur dans sa chambre. Le rat est déjà là et tous deux petit déjeunent tranquillement.

Facéties saison 9 ( 19 )


Facéties saison 9
épisode 19

L’escalade jusqu’à la grotte fut aisée et ils se tiennent à présent devant le seuil donnant dans une antre obscure. Rose sort une torche et éclaire le fond de la pièce en désignant une anfractuosité à peine visible. Suivant les souris, la princesse éclaire ses pas pour ne pas trébucher dans la pénombre. Ils avancent lentement dans d’étroits dédales jusqu’à la vaste cavité où la poudre luminescente occupe presque toute la place. Remplissant des coffres qu’ils réduisent ensuite pour pouvoir les transporter plus aisément, ils entament à peine une toute petite partie du tas étincelant. Sans plus attendre, ils rentrent et se dirigent vers la salle des coffres. Comme la princesse est avec eux, aucun garde ne fait de remarque et les laisse passer. Le gardien de la salle, leur ouvre sans poser de question et referme comme le lui ordonne la princesse. Ils déposent les coffres avec les autres et attendent. Un frémissement les titille, mais rien de flagrant ne se produit. Légèrement déçus, ils rentrent dans leurs chambres sans commentaires.

Facéties saison 9 ( 18 )


Facéties saison 9
épisode 18

Pendant que le conseil de délibère, la princesse rejoint ses nouveaux amis dans le petit salon qu’elle affectionne tant. Elle leur a donné rendez-vous dans cette pièce, parce que ses gens savent qu’elle aime s’y isoler de temps à autre. Jeune et curieuse, elle piaffe d’impatience à l’idée de découvrir cette fameuse grotte. Les souris et le rat l’attendent sans faire de bruit. A son arrivée, ils sont prêts et Rose sort un petit miroir de son sac. Elle l’agrandit suffisamment pour permettre le passage de deux personnes de front et lance le sortilège d’ouverture. Mais le miroir grésille un moment et émet une faible lueur avant de redevenir terne. Surprise que son sort ne fonctionne pas, la souris se tourne vers ses amis avec un regard interrogateur. Ramoli propose de lancer le charme tous ensemble.
Cette fois le miroir répond et une vive lumière envahit le petit salon. Le rat traverse le premier, suivit très vite des autres. La chaleur du désert les assaillent immédiatement après leur passage. Désignant une anfractuosité dans la falaise qui les surplombe, Fleur sourit à la petite princesse.

Facéties saison 9 ( 17 )


Facéties saison 9
épisode 17

Soutenant le regard soupçonneux de la princesse, Ramoli lui assure qu’il est disposé à l’emmener immédiatement vérifier que ses allégations sont exactes. Poussée par la curiosité, la princesse déclare qu’elle sera disposée à ce petit voyage dès le lendemain matin. En attendant, elle les prie de rester pour le dîner. Si tout va bien, elle pourra annoncer très bientôt que les îles sont sauvées. Mais pour l’heure, elle doit convaincre son conseil d’envisager l’expédition au coeur du désert.
Sans se douter du remue ménage qu’a provoqué la déclaration du rat au conseil, le lézard du Midi s’extasie devant les nénuphars de la princesse. Il passe tout son temps libre dans les merveilleux parcs du palais, et redessine mentalement son propre jardin. Tout à sa rêverie, il envisage d’acquérir quelques acres de terre fertile qui jouxtent son domaine.

Facéties saison 9 ( 16 )


Facéties saison 9
épisode 16

Entourée par sa garde privé, la princesse les reçoit dans le petit salon qu’ils connaissaient déjà. Cette pièce isolée du palais offrait un lieu discret pour les affaires privées de la princesse. C’est ce que lui avait confié une des servantes, ne sachant pas qu’elle dévoilait un secret bien gardé de sa maîtresse. Une fois ses hôtes installés, la jeune femme entre dans le vif du sujet, en demandant comment ils ont appris l’existence de la poudre magique qui permet à leur île de se maintenir en apesanteur dans les nuages. En se raclant la gorge, Ramoli raconte à sa manière son excursion dans les méandres du palais et explique comment, par le plus grand des hasards, il a découvert l’entrée du passage dérobé dans le salon du rez-de-chaussée. Il avoue que poussé par la curiosité, il s’est aventuré si loin qu’il s’est un peu perdu et a débouché par inadvertance dans la salle des coffres contenant la poudre mystérieuse. Il se passe un long moment de réflexion, avant que la princesse hoche la tête. Puis, comme si elle suçait un bonbon acide, la princesse demande s’il est certain que la poudre dans la grotte du désert est bien la poudre dont ils ont tant besoin pour maintenir l’équilibre de leur île.

Facéties saison 9 ( 15 )


Facéties saison 9
épisode 15

Prenant le rat à part, les souris exigent de savoir ce qu’il manigance encore. Pour les calmer, Ramoli leur explique sa petite visite des passages secrets du palais et de la découverte de coffres contenant de la poudre identique à celle qui est dans la grotte qui se trouve dans le désert. C’est pour cela qu’il pense que la poudre permet aux îles de se maintenir en suspension dans les airs. C’est un bon moyen de voir si c’est bien la fonction de cette poudre. Inquiète, Rose lui demande comment il compte expliquer à la princesse la manière dont il a découvert le secret du palais. Le rat lui avoue ne pas y avoir songé. Plongé dans ses pensées, Ramoli suit les souris.
Un serviteur frappe à la porte, et entre en s’inclinant. Il prie les souris et le rat de le suivre, la princesse va les recevoir en cession privée.

Facéties saison 9 ( 14 )


Facéties saison 9
épisode 14

Pour rassurer les ministres, Ramoli explique que la façon dont lui et ses amis voyagent est tout à fait sans danger. Rose ne dit rien mais la grimace qu’elle ne peut empêcher parle pour elle. Quand à Fleur, elle essaye de se faire toute petite. Scrutant la réaction de ses invités, la princesse reste calme, mais demande si c’est de cette manière qu’ils sont parvenus sur son île. Se raclant la gorge, le rat avoue que parfois il peut y avoir quelques écarts dans les voies magiques, qui peuvent provoquer des atterrissages aléatoires, mais seulement lorsque l’on ne connait pas exactement le point d’arrivée. Hors, Ramoli a pu précisément noter le point GPS du lieu grâce au satellite de Rose. La souris reprend le rat :
– « Il s’agit en fait du satellite d’un ami, qu’il me permet d’utiliser de temps à autre. »
Soulevant un sourcil, la princesse regarde Rose avec insistance, puis elle lève la séance sous prétexte de réfléchir à la proposition du rat.

Facéties saison 9 ( 13 )


Facéties saison 9
épisode 13

Des hoquets de surprise jaillissent de part et d’autre de l’assemblée. Les souris lancent un regard méfiant au rat qui les a déjà mises dans l’embarras auparavant. Mais Ramoli semble confiant, et fait face à la princesse. Il lui affirme que dans le désert profond se trouve une grotte qui contient assez de poudre magique pour toutes les îles en suspension dans les territoires de Convoitise. Comprenant soudain de quoi parle le rat, les souris acquiescent et soutiennent Ramoli face au doute des notables assis autour de la table. Intriguée, la princesse fait signe au rat de poursuivre. Pour expliquer son propos, il fait demander une carte des territoires. Lorsqu’on la lui apporte, il désigne une zone totalement aride du désert le plus inhospitalier de Convoitise. Il propose de téléporter des membres du personnel de la princesse sur place et de les ramener aussitôt. Dubitatifs, le chambellan et ses ministres interrogent Ramoli quant à la sécurité d’un tel transport.

Facéties saison 9 ( épisode 12 )


Facéties saison 9
épisode 12

Assis sagement autour de la grande table du conseil, les souris, le rat, le lézard et le mercenaire s’appliquent à faire bonne impression face aux haut dignitaires du royaume.
Tandis qu’elle épluche les derniers rapports de l’île, le princesse fronce ses délicats sourcils. L’air inquiet et absorbé dans ses pensées, elle demande à ses hôtes si la magie qui les accompagne ne pourrait pas les aider à ne pas perdre pied.
A la surprise générale, c’est Ramoli qui prend un ton rassurant et affirme qu’il peut résoudre les problèmes aéronautiques du palais et de tous ses habitants. Tous se tournent vers lui, fort surpris. Avant de s’adresser à la princesse, il fait un clin d’oeil aux souris et dit qu’il sait où se trouve ce qu’il leur faut pour assurer l’équilibre de l’île.

Facéties saison 9 ( 11 )


Facéties saison 9
épisode 11

Avec toutes ces fragrances ensorcelantes, le lézard du Midi cherche des harmonies capiteuses qui pourraient bien lui apporter un regain de fortune. Il est interrompu dans ses réflexions par l’apparition du rat, dont les vêtements crasseux endommagent l’atmosphère raffinée de la pièce. Pressé, Ramoli demande au lézard où ont disparu les autres lorsqu’une secousse perturbe l’équilibre des deux amis. Ressentie par toute la population de l’îlot flottant, cette perturbation n’annonce rien de bon. Accrochée à son fauteuil, la petite princesse regarde autour d’elle avec inquiétude.
Son chambellan murmure :
– « Encore une. » Puis à voix haute : « Votre altesse, les spasmes sont plus fréquents que jamais. »
Toujours accrochée à son fauteuil, la princesse acquiesce, terrifiée par ce que présage ces ébranlements de son domaine. Elle fait mander une réunion de crise sur le champs. Les récentes faiblesses des sortilèges dans tous les territoires ont provoqué un manque de magie qui affecte tout Convoitise. Les plus menacés sont les îles flottantes qui risquent tout simplement de se désagréger. Si une solution n’est pas trouvée rapidement, il faudra évacuer le palais. C’est ce qu’explique la princesse à ses hôtes en les invitants à se joindre au conseil.

Facéties saison 9 ( 10 )


Facéties saison 9
épisode 10

Ignorant l’inquiétude de ses amis à son encontre, Ramoli explore l’un des plus étroits passages qu’il rencontre au bout d’un très long tunnel. Le boyau fini par s’ouvrir sur un espace ténébreux. Comme il n’y voit pas grand chose, il décide de sortir une des petites sphères lumineuses qu’il lance devant lui. En s’élevant lentement, elle lui dévoile une vaste salle ainsi qu’un escalier en spirale, qui descend dans les profondeurs. Comme il commence à avoir une sérieuse fringale, le rat décide de reporter son exploration au lendemain avec l’aide des souris et de Molosse. Tout en remontant vers le salon, il se demande si son absence est passée inaperçue.
En devisant autour d’un thé rafraîchissant, les souris éludent les questions relatives à leurs pouvoirs magiques. Quand à lui, Molosse est ceinturé d’une cour de damoiselles et fait mine de ne pas le remarquer. Entouré de bouquets de fleurs odorants, le lézard du Midi a décliné l’invitation de la princesse. Il se demande s’il va pas se lancer dans la parfumerie de luxe.

Facéties saison 9 ( épisode 9 )


Facéties saison 9
épisode 9

Intrigué par les énormes coffres au centre de la pièce, Ramoli s’approche et tend l’oreille. Comme il n’entend rien, il sort son kit de serrurier et commence à s’attaquer à une imposante serrure. Avec un bruit mat, le loquet cède et il peut désormais ouvrir le coffre. Il hésite un instant, puis soulève imperceptiblement le couvercle. Un scintillement s’échappe du coffre, le rat soulève le couvercle pour voir à l’intérieur et un flot de lumière innonde la pièce toute entière. Ramoli comprend qu’il y a une sorte d’énergie contenue dans les coffre, mais aucune trace d’or ou de trésor. Déçu, il rabat le couvercle et referme le verrou. Puis il ressort par où il est venu. Tout en essayant de ne pas se perdre dans le dédale de couloirs, le rat continue à chercher une hypothétique salle aux trésors.
Revenue dans ses appartements, Rose découvre le message de Ramoli lui expliquant comment et où il avait trouvé un passage secret dans le manoir de la petite princesse. Elle court immédiatement prévenir les autres, en pensant que le rat a encore trouvé un moyen de se mettre dans le pétrin.

Facéties saison 9 ( 8 )


Facéties saison 9
épisode 8

Les narines enivrées par les fragrances que dégagent les brassées odorantes, les souris quittent à regret les jardins de la princesse pour se rendre au salon de thé où les attend des rafraîchissement sous une tonnelle adorablement aménagée. Resté en arrière, le lézard du Midi s’attarde dans le parc avant d’aller rejoindre les autres. L’ombre procurée par la tonnelle leur permet de se détendre autour d’une table et de sa desserte assortie.
Pendant que ses amis prennent du bon temps, Ramoli poursuit ses pérégrinations dans le dédale d’étroits passages qu’il a découvert. Après avoir suivi un long couloir isolé des autres, il débouche sur une petite grotte naturelle circulaire. En son centre, de gros coffres s’entassent, surmontés de plus petits. Au fond de la cavité, une porte métallique dotée d’une grosse serrure, semble bien entretenue. La caverne n’est pas envahie de toiles d’araignées comme tous les endroits qu’il a déjà visité dans les sous-terrains. Des torches en bon état, disposées régulièrement autour de la pièce attendent d’être allumées. Les lieux sont visiblement visités régulièrement.

Facéties saison 9 (7 )


Facéties saison 9
épisode 7

Les moustaches en ébullition, Ramoli explore un étroit couloir secret, qu’il a découvert par hasard en furetant dans les salons du manoir de leur hôtesse. Avec sa toute petite lampe torche, il ne voit pas grand chose, mais se faufile pourtant relativement vite entre les énormes toiles d’araignées, tendues en travers de son chemin. Sans faire de bruit, il progresse dans un méandre de passages désolés, jusqu’au moment où il éternue un grand coup à cause de la poussière. Il s’immobilise aussitôt. Mais seul l’écho de son éternuement se répercute sur les murs épais du boyau. Après un temps qui lui parait interminable, sa route bifurque et donne dans une petite salle circulaire d’où partent diverses voies. De sa poche, il sort un feutre rouge et marque le couloir qu’il vient d’emprunter. Pour ne pas se perdre, il fait un motif différent dans le goulet qu’il prend ensuite.
Pendant que le rat s’amuse dans son dédale, les souris se régalent des parfums enivrants des fleurs odorantes du jardins de la petite princesse. Quand au lézard, il est aux anges, et admire la savante composition de couleurs et l’harmonie des fragrances qui se dégagent de la pépinière, ainsi que du parc alentour.

Facéties saison 9 ( 6 )


Facéties saison 9
épisode 6

Après un petit déjeuner aristocratique, les souris et molosse aspirent à aller se ressourcer dans les jardins où dans les galeries fraîches du palais résidentiel de la princesse, mais de nombreuses réjouissances sont encore à subir avant de pouvoir se retrouver le calme. Finalement, vers dix heures du matin, la jeune damoiselle propose une promenade avec une suite restreinte d’une vingtaine de favories. Elle tient à montrer à ses nouveaux amis sa collection de roses et de fleurs rares. Si le lézard du Midi se régale de cette exploration, les souris tentent de prétexter un coup de fatigue, et le rat s’esquive tout simplement. En visitant les salles basses du manoir, il a découvert un passage dérobé dans une bibliothèque et compte bien l’examiner d’un peu plus prés, de plus lui et les fleurs…

Facéties saison 9 ( 5 )


Facéties saison 9
épisode 5

Suite à quelques fines négociations, le lézard du Midi a obtenu deux ou trois rhizomes du nénuphar tant convoité, en échange d’un échantillon de chaque rose créée par son horticulteur. Et ce matin, le petit déjeuner s’articule autour de cet accord conclu. Soulagés qu’aucune menace ne pèse plus sur leurs épaules, les souris profitent pleinement des mets aromatiques étalés sur les tables joyeusement décorés. Quand au rat, il est déjà parti fouiner dans les cuisines et dans les salons ouverts. Et Molosse essaye de se faire tout petit, face aux jolies damoiselles qui le reluquent allègrement.

Facéties saison 9 ( 4 )


Facéties saison 9
épisode 4

Tout en s’inclinant devant la famille royale, Rose et ses amis adressent un regard suspicieux au lézard du Midi, qui repose son verre vide sur la table. En voyant les souris, il leur fait un grand signe de la main, se lève et les rejoint. Tout en suivant le page, le lézard les informe de l’incroyable phénomène qui l’a attiré en ce lieu merveilleux. Très volubile, il fait de grand gestes pour illustrer son explication. Occupé à cueillir les dernières roses que son jardinier venait de créer, il s’est tout à coup retrouvé dans le petit salon de la princesse, son panier sous le bras et une fleur à la main. En le voyant apparaître devant son nez, la camériste de la princesse s’est évanouie. Après un assez long interrogatoire, le lézard a finalement obtenu le droit de rencontrer la princesse et ils ont très vite parlé des plantes qui leur tenaient à coeur. La jeune fille s’extasiait devant les roses et il lui a dit qu’il ferait n’importe quoi afin d’obtenir une pousse des merveilleux nénuphars qui agrémentait les parcs du palais.

Facéties saison 9 ( 3 )


Facéties saison 9
épisode 3

Après une nuit difficile, Rose et ses amis sont éveillés par une armée de serviteurs très actifs qui les somme de se hâter parce que la princesse les attend pour petit déjeuner. En ronchonnant, Molosse extirpe sa monumentale carcasse du tas de coussins moelleux où il était emmitouflé. En s’étirant lentement, il émet un terrible grognement, qui fait fuir l’escadron de valets. Ils se réfugient dans le couloir en lui lançant des ordres pour qu’il se dépêche.
Une demi-heure plus tard, les convives sont assis autour de la table royale et l’entrée des souris, du rat et du mercenaire est annoncé par le héraut de la cour. Quand Rose et ses amis pénètrent dans la salle, une surprise de taille les attend. Assis à côté de la princesse, le lézard du Midi sirote un jus d’orange, la mine satisfaite. Comment est-il arrivé là ?

Facéties saison 9 ( 2 )


Facéties saison 9
épisode 2

Avec un dernier sourire en guise de bonne nuit, la petite princesse pousse un soupir et se lève. Puis elle se dirige vers la porte dérobée qu’elle avait emprunté pour entrer dans le salon rose.
Interloqués, les souris et le rat font face aux serviteurs qui surgissent pour les escorter vers leurs appartements attitrées. Perturbés par cette étrange soirée, ils ne songent pas à échapper à leurs guides. A la porte de chaque chambre, un garde en faction les permet d’accéder au logement, mais ne leur laisseront visiblement pas quitter aussi facilement leurs chambres. Inquiets pour leur avenir, nos amis obéissent en se demandant comment ils vont pouvoir se sortir de ce pétrin ?

Le petit conte de fin d’année


Rêve de souris

Dans une mansarde en sous-pente, une petite souris rêvait de fromages fondants. Du fond de son petit lit douillet, elle imaginait tout un monde fabuleux, où les hommes seraient aimables avec les souris et où les chats ne les croqueraient pas sous n’importe quel prétexte. Dans ce monde merveilleux, les montagnes de pain d’épice succéderaient des collines de gruyère, où les familles de souris auraient creusés de confortables appartements. La vie s’y écoulerait sans soucis et l’hiver n’y existerait pas.

Mais un bruit suspect éveilla la souricette, ainsi que toute sa famille. Une trappe dans le plafond se souleva et un importun glissa un rayon aveuglant dans toute la mansarde. Heureusement que les souris ont de la ressource. Toute la tribu se réfugia dans un des nombreux trous qui leur servait d’abri en cas de dérangement. Comme tout le monde le sait, les humains sont imprévisibles.

De leur cachette, les souris tremblantes entendent une voix monumentale annoncer :
– « Ca sera très bien comme salle de jeu pour ma petite Lily. »

Plusieurs semaines se sont écoulées durant lequel l’espace vital de la famille de souris s’est considérablement réduit. Il allait falloir creuser de nouvelles galeries ou pire déménager. Ce qui ne serait pas sans mal avec l’hiver qui était rigoureux cette année là.

Finalement, les souris s’habituèrent à leur nouvelle vie et la petite Lily abandonnait souvent des miettes de nourriture un peu partout dans la maison. En la suivant, il était facile de récolter de quoi subsister. Dans la petite mansarde, toute la tribu s’était installée au fond d’un vieux coffre à jouet en bois qui ne servait qu’à entreposer les peluches usées par les caresses de sa propriétaire.

Mais un jour, on offrit à Lily un chaton tout mignon. Comme il n’avait pas encore de griffes acérées, les souris s’en approchaient la nuit quand tout le monde dormait. Le chaton était adorable endormi, mais les souris savaient qu’une fois éveillé, il deviendrait un redoutable prédateur.

Une nuit, alors qu’elle récoltait des morceaux de biscuit éparpillés dans une assiette blanche, la petite souris se retrouva nez à nez avec le chaton qui avait délaissé le sommeil pour explorer la pièce. Les grands yeux bleus la fixaient interrogateurs. Sans se démonter, la souris déglutit bruyamment et se présenta en tendant sa main libre vers le chaton. Le chaton tendit sa patte et donna une pichenette à la main de la souris ce qui eut pour effet de l’envoyer valdinguer à l’autre bout de l’assiette. Les yeux exorbités de terreur, la souris fixa le chaton sans bouger, s’attendant à être croquée toute crue. Mais le chaton s’excusa de sa maladresse et lui demanda si elle ne lui en voulait pas. Encore toute secouée, la souris se releva maladroitement et entreprit de ramasser les morceaux de biscuit qu’elle avait fait tomber tout en surveillant le chaton du coin de l’oeil.

Finalement, la souris et le chaton grandirent en même temps que leur amitié, si bien que la famille de souris n’eut plus jamais faim et bien protégées, les souris eurent une vie paisible et heureuse dans la mansarde aménagée.

Je vous souhaite à toues et à tous une très heureuse année 2019

Bonne année !

Facéties saison 8 ( 52 )


Facéties saison 8
épisode 52

L’attitude assurée de la jeune princesse impose le respect aux souris. Elle se dirige vers un confortable fauteuil et s’y installe. Puis, elle invite ses hôtes à se joindre à elle. L’air toujours aussi menaçant, le garde du corps prend place derrière le fauteuil de la princesse. Lentement, le rat s’avance et s’assoit sur l’autre fauteuil, faisant ainsi face à la princesse. Dérangé dans sa dégustation, le gros chien jaune émet un grognement de reproche aux importuns qui viennent lui voler la chaleur du foyer. Il se rapproche d’avantage de la cheminée et va se vautrer au bord du tapis moelleux. Les deux souris prennent place sur le canapé. La princesse désigne un plateau empli de tasses et d’un broc doré humant le thé à la rose. D’un coin, surgit une servante qu’ils n’avaient pas vue en arrivant dans la pièce. Elle s’affaire autour du plateau et remplit toutes les tasses du thé parfumé.

 

Facéties saison 8 ( 51 )


Facéties saison 8
épisode 51

Après une soirée forte en émotion pour nos amis, l’heure est au repos. Escorté par des gardes d’apparat, ils s’enfilent par les longs couloirs, tout en saluant les autres convives se rendant à leurs chambres. Perdus dans les méandres d’escaliers et de paliers successifs, ils débouchent dans un petit salon, dont l’âtre est alimenté d’une vive flambée. Les lueurs renvoient ses teintes adoucies aux murs rosés. Une table basse ovale en verre dépoli chaperonne un somptueux canapé de cuir fuchsia escorté de ses trois fauteuils assortis. Une bibliothèque en bois de rose se révèle artistiquement garnie. Sur un tapis blanc, un gros chien jaune fait un sort à un os à moelle de belle taille. Un grincement se fait entendre, une porte dérobée s’ouvre. Et la petite princesse apparaît de l’ombre de la pièce.
Tout sourire et tout miel, elle s’installe sur l’un des fauteuils et invite les souris et compagnie à la rejoindre. Derrière elle, se place son garde du corps. Tous crocs sortis, il fixe les invités l’air méfiant. Le tout relève d’une atmosphère étrange et impressionnante.

Facéties saison 8 ( 50 )


Facéties saison 8
épisode 50

Si les souris semblent ravies de ces attentions, Molosse en revanche a bien du mal à s’arranger des courtisanes qui se chamaillent son attention, à coup de battements de cils provocants. Quand au rat, il étudie le manège des vassaux de la petite princesse avec une application méticuleuse. Tout en conservant une attitude cordiale, il visualise les gardes qui encerclent la salle en costume de grand apparat. En dégustant son vin raffiné, il admire l’élégant ballet des serviteurs qui, encombrés de lourds plateaux, défilent entre les convives, qui picorent sans arrêter de commenter les tenues des uns et des autres. Les jongleurs s’échangent des balles colorées dans l’indifférence générale. Les musiciens modulent des rythmes stridents, qui ne gênent nullement les bavardages environnants. Sous la surveillance de son conseillé, la petite princesse se dirige vers les souris et les complimente pour leurs toilettes harmonieusement accordées à leur teint délicat. Devant ces louanges, les baronnes s’empressent autour des deux souris pour les couvrir de flatteries.

Facéties saison 8 ( 49 )


Facéties saison 8
épisode 49

Déjà bien entourée par ses sujets, la petite princesse les regarde s’avancer dans la salle avec un sourire malicieux. Puis elle demande le silence et invite la souris et ses amis à la rejoindre d’un geste bienveillant. Le sujets les laissent passer, intrigués par la nouvelle lubie de leur chère altesse. Les conversations cessent et l’on regarde d’un oeil méfiant les souris dans leurs robes chatoyantes. Mais celui qui les impressionnent le plus c’est le monumental Molosse et ses muscles saillants sous la flanelle blanche de sa chemise. Le sourire qu’il esquisse, ne fait que ressortir l’ampleur de ses crocs acérés. Les plus farouches esquissent un mouvement de recul involontaire. Amusée, la princesse les fait installer à sa droite à la table royale, tandis que les ménestrels reprennent le morceau là où ils s’étaient interrompu. Petit à petit les conversations redémarrent et tous essayent de s’approcher de ces nouveaux phénomènes.

Facéties saison 8 ( 47 )


Facéties saison 8
épisode 47

Pendant que les souris se préparent, le festin organisé par les sujets de la petite princesse s’organise autour d’un thème champêtre, comme l’affectionne la jeune souveraine. De nombreuses fleurs sont cueillies afin de décorer la salle de réception. Le banquet se déroulera sur une table colorée. Des ménestrels et des troubadours viendront animer la soirée. Mais en attendant, un brouhaha général règne dans la pièce encombrée de tables et de chaises ainsi que les dessertes qui commencent à arriver, porteuses de savoureuses odeurs.
Les serviteurs s’empressent de dresser le banquet et les décors, et les pages vérifient que les plats sont tous parés à régaler l’assemblée, qui ne va d’ailleurs pas tarder à déferler dans la salle. Une dernière touche de couleur est apportée avec les petits bouquets disposés harmonieusement ici et là. En un rien de temps, tout est prêt et une douce musique attend les convives.

Facéties saison 8 ( 46 )


Facéties saison 8
épisode 46

C’est manu-militari qu’ils sont escortés entre les méandres du luxurieux jardin, jusqu’à un lot de charmants petits logements situés en bordure d’un étang artificiel habillé de joncs et de nénuphars. Dans leurs petits appartements communicants, ils attendent que leur sort soit scellé. Quelques instants après, une série de servantes leur apporte des vêtements et des baquets d’eaux parfumées, afin qu’ils se préparent pour la soirée de la princesse.
Pas du tout dans leur éléments, les meneurs ont trouvé refuge dans les écuries royales où séjournent leurs chameaux.
Engoncé dans un costume vert bouteille, Ramoli peste contre le ridicule de sa tenue. Les souris, portent des robes qui n’en finissent pas, l’une en rose bonbon et l’autre en bleu turquoise. Un rugissement s’échappe de l’appartement de Molosse, qui poursuit un majordome qui tentait de lui faire passer une chemise en dentelles à fanfreluche. Encore rouge de colère, il regarde la culotte bouffante qui lui fait de l’oeil depuis le dossier du fauteuil où le majordome l’a abandonné.

Facéties saison 8 ( 45 )


Facéties saison 8
épisode 45

Ne pouvant détacher ses yeux du joyau palpitant, la princesse se laisse attendrir et donne l’ordre à sa garde de ne pas emmener les étrangers en prison. Evidemment, le grand intendant que choisit ce moment précis pour faire son apparition. Une profonde inquiétude se lit sur son visage alors qu’il tente de comprendre la raison de tout ce chahut. Rapidement, le rat camoufle le bijou et le dépose entre les mains de la princesse. Offusqué par la familiarité de Ramoli, l’intendant lui ordonne de reculer immédiatement. Arguant le mépris du protocole par cette arrivée inopinée, le notable demande aux gardes de conduire la joyeuse bande dans un endroit plus approprié. Mais la princesse commence à s’amuser de cette situation incongrue et contredit son intendant. Elle convie ses nouveaux hôtes à dîner et se retire dans sa suite afin de se préparer. Agacé, l’intendant fait appeler un valet pour s’occuper des invités, en attendant le moyen de pouvoir les mettre dehors.

Facéties saison 8 ( 44 )


Facéties saison 8
épisode 44

Afin calmer l’émoi de son jardinier, la petite princesse lève une main apaisante. Les gardes s’empressent de baisser leurs lances et reculent d’un pas. La jeune fille incline la tête pour saluer ses visiteurs, comme s’ils étaient attendus pour le thé. Le sourire charmeur, Ramoli s’avance et pose un genou à terre en signe de respect. Puis, de l’une de ses nombreuses poches, il sort un bijou étincelant de la pierre la plus rare des territoires : une Amarella. Ce joyau a la particularité de posséder un cœur rouge vif dans une gangue rose. D’un air soupçonneux, la princesse examine le bijou, faisant mine de ne pas être intéressée. Rapidement, le rat sort tout l’assortiment de la parure, et dans sa main brille une magnifique collier, ainsi que des boucles d’oreilles. Si les souris s’étaient rendues compte qu’il possédait un tel trésor, elles l’en auraient très certainement soulagé. C’est la mine boudeuse, qu’elles le regardent déposer son trésor aux pieds de la princesse.

Facéties saison 8 ( 43 )


Facéties saison 8
épisode 43

Les piques pointues empêchent Rose et ses amis de faire le moindre mouvement. Une fois l’effet de surprise qu’a provoqué la brutale apparition des étrangers sur leur territoire hautement surveillé, c’est directement dans l’un des jardins odorants de la petite princesse aux nénuphars qu’ils débarquent. Sous le coup de l’émotion subite, deux ou trois des chameaux se sont délestés d’une bonne partie de leurs excréments sur un pare-terre de rosiers indigos très rares. Sans compter leur piétinement des plate-bandes de part et d’autre du chemin de graviers roses. Après un moment de surprise, la princesse porte une main délicate à sa bouche pour cacher un sourire amusé. En revanche, le jardinier en chef qui taillait un rhododendron, accourt, affolé. Son beau jardin massacré par une bande de mécréants lui donne envie de hurler, mais devant sa princesse, il se contente de lever les bras au ciel.

Facéties saison 8 ( 42 )


Facéties saison 8
épisode 42

Dans un petit calepin aux bords dorés, Rose note soigneusement les coordonnées G.P.S. de la grotte grâce à un petit ordinateur relié au réseau satellitaire de son ami l’Emir du Kirdan. A ce lointain souvenir un sourire lui effleure les lèvres. Puis elle retourne au présent et finit ses annotations. A présent qu’ils se trouvent dans ce sanctuaire magique, leurs pouvoirs fonctionnent et ils se risquent à une téléportation. Dans une agréable prairie en bordure d’une île à la végétation luxuriante, les meneurs cherchent des points de repères, et les chameaux cherchent leur déserts des yeux. Molosse s’inspecte de pied en cap, jusqu’au fond de son pantalon pour s’assurer qu’il est entier. Les souris et le rat sont légèrement penauds, Rose aurait dû les prévenir avant de tenter ce saut périlleux. Tout le monde est indemne mais un peu secoués. Ramoli s’apprête à demander où les a téléporté Rose, quand surgit des gardes armés de lances pointées dans leur direction. Le joli toupet sur leur casque n’adoucit pas leurs regards menaçants. Mais dans quelle galère sont-ils encore aller se précipiter ?

Facéties saison 8 ( 41 )


Facéties saison 8
épisode 41

La caverne emplie de magie éblouie les souris et le rat. Puis l’intensité décline jusqu’à un degré supportable pour leurs yeux délicats. C’est à ce moment que Molosse distingue que les parois sont pailleté d’étincelles bleutés et le fait remarquer à ses amis. Rose s’approche d’un des murs, l’effleure et soulève ainsi une exhalaison de poudre magique. Les autres l’imitent et se retrouvent bientôt enveloppés d’un nuage vaporeux. Ramoli ouvre son sac et en sort une fiole vide. Il la rempli de l’énergie en suspension dans l’air, et satisfait, contemple son scintillement. A présent qu’ils connaissent cet endroit , ils vont devoir comprendre la signification de son pouvoir.

Facéties saison 8 ( 40 )


Facéties saison 8
épisode 40

La sphère finit par s’immobiliser dans une petite cavité puis elle se met à tourner en rond. Cette fois, la boule luminescente à vraiment perdu la tête, pense Rose. Puis une fois encore elle s’immobilise au centre de la caverne. Tout au fond une lueur bleue vient faire écho à la sphère. Alors les souris et le rat, rejoints par Molosse, se dirigent vers la paroi et commencent à la frapper pour voir s’il n’y aurait pas un autre espace derrière. Mais ils ne rencontre que du vide et se retrouvent dans un endroit très lumineux. Leurs poils se sont dressé sur leur têtes à cause de la très forte concentration de magie dans ce lieu particulier. Comment est-il possible de trouver une si importante source de magie en ce lieu si désolé ?

Facéties saison 8 ( 39 )


Facéties saison 8
épisode 39

La sphère scintille et se dirige dans les méandres de galeries qui se succèdent et s’entrecroisent. Tout en suivant la lumière, Ramoli dispose de petits témoins afin de ne pas se perdre dans le dédale humide. Ils débouchent sur un lac sous-terrain et retrouvent Molosse qui les interroge du regard. Mais les souris ne prennent pas le temps de répondre parce que la sphère continue et s’engage dans le lac. Ramoli ouvre son paquetage et en sort des panoplies de plongée miniature. Il les enchante et elles se mettent à grandir. Les voilà bientôt équipés de tenues, de bouteilles et de masques. Ils plongent et poursuivent la sphère qui s’est engagée dans un étroit goulot. Ils la filent un bon moment avant qu’elle ne débouche enfin dans une cavité suffisamment vaste pour qu’ils sortent de l’eau. La sphère s’enfonce toujours plus profondément dans les galeries, et les souris se demande si le globe luminescent ne s’est pas perdu.

Facéties saison 8 ( 38 )


Facéties saison 8
épisode 38

Soulagés par la fraîcheur de la grotte, les souris et le rat se reposent pendant que les meneurs installent les chameaux à l’entrée de leur abri. Avec le chef des meneurs, Molosse s’est proposé en éclaireur, et ils vont explorer les profondeurs de leur refuge. Avec des globes lumineux que leur ont fourni Rose, ils s’enfoncent dans des méandres obscurs. Pendant qu’ils se reposent, les souris et le rat discutent de ce titillement que est nettement plus obsédant ici. D’un commun accord, tous trois décident de ce pencher sur le problème en attendant le retour de Molosse. Rose sort de son paquetage une sorte de boussole enfermée dans une bulle d’eau bleue. Elle la tend à bout de bras et se risque à une légère incantation de lévitation. La bulle se met à flotter devant et se met à tourner doucement sur elle-même. Puis elle se met à briller plus intensément. Elle oscille un moment sur place avant de se diriger vers le fond de la grotte. Les souris et Ramoli se lancent à sa suite.

Facéties saison 8 ( 37 )


Facéties saison 8
épisode 37

Dans toute cette blancheur aveuglante et meuble, nos amis désespèrent de trouver le moyen de se sortir de ce mauvais pas. Toutefois le soulagement les gagne un instant lorsqu’ils s’aperçoivent qu’ils vont pouvoir passer l’après-midi dans l’ombre d’un énorme rocher surplombant un bassin à sec. Les meneurs cherchent à découvrir si l’eau qui coulait ici autrefois s’est réfugié dans les profondeurs ou si tout espoir est perdu. Avec ténacité, les meneurs s’acharnent à fouiller les lieux et finissent par excaver une cavité, qui semble se perdre en méandres d’un ancien lit asséché. Trop heureux d’échapper à l’ardeur du soleil, tout le monde s’enfonce dans ces profondeurs salvatrices. A plusieurs mètres sous la surface, les parois révèlent des traces d’humidité, et un doux clapotis se répercute jusqu’à leurs oreilles. L’eau est bien présente quelque part, il ne leur reste plus qu’à découvrir où.

Facéties saison 8 ( 36 )


Facéties saison 8
épisode 36

La journée se déroule sans problèmes apparents hormis la chaleur qui les harcèlent depuis l’aube. Le soleil les éblouit et ils ont du mal à conserver le cap que leur impose les meneurs. Mais perdus comme ils le sont, nos amis ne se risquent pas à se plaindre de l’inconfort du périple. Le titillement semble s’amplifier à mesure qu’ils s’enfoncent dans le désert. Même les animaux sont anxieux et rechignent à avancer. Au soir, de l’un des interminables jours de voyage, ils aboutissent à une sorte de monticule en grès aux teintes rosâtres. Percée de trous asymétriques, la roche abrite des méandres vraisemblablement causés par des ruissellements d’eau. Si un jour il y a eu de l’eau dans cette région, il semble que ce fut il y a fort longtemps. Désespérés, les meneurs ne se font guère d’illusion quant à leur survie. Il ne reste presque plus d’eau et l’oasis tant espérée est asséchée.

Facéties saison 8 ( 35 )


Facéties saison 8
épisode 35

Le petit matin finit par les surprendre en plein rêve. Les meneurs sont déjà à pied d’oeuvre et organisent le départ avant de nourrir les chameaux.
Le petit déjeuner se déroule dans le silence. S’ils ne trouvent pas le moyen de s’éloigner du désert profond, le jour de voyage risque de se prolonger indéfiniment, et les réserves d’eau vont s’épuiser rapidement. Ce matin, le meneur en chef ne leur permet pas de trainasser, et la caravane se met rapidement en route vers l’est et l’espoir de la présence d’une ancienne oasis. Tout au long de l’interminable matinée, d’étranges fourmillements viennent harceler Rose, elle s’en plaint à son amie Fleur qui lui dit ressentir le même genre de tiraillement. Un peu comme si l’ont titillait la pointe de leurs perceptions.

Les Échos de Midland


Les Échos de Midland

Édition spéciale

Grand reportage de notre très célèbre Dame Tartine qui nous rend compte des non moins célèbres Higlands Games, d’où elle nous envoie son impression générale.

« Les jeux se déroulent actuellement dans les meilleurs conditions avec des sportifs de très haut niveau qui nous enchantent par leurs exploits éblouissants. Bientôt se clôturera la saison très forte en émotions. En attendant, les réjouissances sont intenses et les participants sont nombreux cette année. Les traditionnels défilés en costume et leur non moins traditionnelles musiques invitent à une danse tout en mesure, tout comme les merveilleuses danseuses et le rythme effrénés de leurs entrechats cadencés.
Comme chaque année, les banquets sont gourmands et biens arrosés. »

Facéties saison 8 ( 34 )


Facéties saison 8
épisode 34

Finalement la nuit s’annonce sous de bons auspices, tous les chameaux ont été retrouvés et le bivouac est installé. Au crépuscule, les premières étoiles font leur apparition dans une douce lumière. La chaleur s’atténue un peu, mais les meneurs ne semblent pas s’apaiser. Malheureusement, ils se retrouvent dans une région désolée à des lieux du moindre point d’eau. D’après ce que parvient à traduire le livre magique de traduction des souris, personne n’est revenu vivant de l’endroit où ils ont atterri. Les constellations permettent cependant aux meneurs d’établir une trajectoire jusqu’à une ancienne oasis, si elle existe toujours, qui se trouverait au coeur du désert. Mais ce lieu demeure une légende et les meneurs argumente sur son existence. Toutefois, les estomacs se remplissent de mets épicés et parfumés. La nuit à la belle étoile est parfois agréable en bonne compagnie. L’un des meneurs sort un étrange instrument à corde et commence à chanter accompagné des craquements du feu. Puis un autre se met à lui répondre avec un tambourin. La soirée s’achève tard, personne n’ayant envie d’aller dormir.

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

LE BLABLA DE L'ESPACE

Bienvenue ! Amitiés,partage,Sujets divers,Bonne humeur, et surtout oubliez pas de mettre le son de votre ordi

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !