Souris mode en esperluette


Lors de la séance photo, je suis parvenue à subtiliser un cliché, que je vous transmets en avant première.

Publicités

La souris Rose et le défilé 2


Une souris rose à la mode 2


Ce matin, la souris Rose était nerveuse parce qu’elle devait se préparer pour une séance photo. La séance devait se dérouler dans un studio et elle ne connaissait pas du tout le photographe. Même si elle était ravie de poser, elle n’avait jamais fait cela auparavant et masquait son anxiété sous une imposante couche de rimmel. Cependant, ce fut l’excitation qui prit le dessus et elle arriva pétillante d’énergie à son rendez-vous.

Comme à son habitude, elle en fit des tonnes, mais finit par succomber au professionnalisme du photographe. Paolo venait d’un petit port lointain, dont elle ne retenue pas le nom, mais il lui montra un ou deux clichés, ce qui suffit à la rassurer. Elle passa alors un excellent après-midi dans des poses farfelues, mais stimulantes.
Le résultat de sa séance passerait dans les Échos de Midland, dans la rubrique mode et elle y tiendrait une bonne part. Son amie Camélia l’avait accompagnée et s’était amusée autant qu’elle, lui donnant des conseils, replaçant les jupons et partageant un thé au miel lors d’une pause, lors de laquelle elles admirèrent le savoir faire de Paolo, qui capturait l’âme d’une jeunette dans son décolleté extravagant. Puis vint l’heure de choisir les meilleurs clichés sur l’écran géant et tous s’extasièrent devant les merveilleuses photos qui défilaient à un rythme effréné. Les photos sélectionnées seraient envoyées au journal et sortiraient bientôt sous presse
.

Des mots une histoire 70


Des mots une histoire 70

Des mots une histoire
Sur le thème de mots imposés d’Olivia Billington, création d’une histoire d’après des mots imposé.

La récolte pour Des mots, une histoire 70 a donné ceci : coffret – sexualité – moutarde – carrière – punaise – rôle – va-nu-pieds – invisible – irréel – présence – espion – élégance – prédateur – malfrat – vermillon – quelconque – boum – sucer – sittelle (torchepot) – zythium– mirabelle – brevet

Les secrets du cottage

 Dans un coffret poussiéreux, Mélanie découvrit un très vieil article de presse jauni. Précautionneusement, elle le déplia et le lut. Puis elle décida qu’après ses courses, elle se rendrait à la petite bibliothèque du hameau, situé en contrebas de sa colline isolée.
Lors de son trajet, elle songea à cette histoire qu’elle venait de découvrir. L’un de ses ancêtres se trouvait être un malfrat qui aurait trouvé refuge ici-même dans sa petite bicoque, il y a au moins un siècle de là. Quelle drôle de coïncidence ! Nerveusement, elle se dépêcha de faire ses achats, les rangea dans son coffre et se dirigea vers la bibliothèque, qui faisait heureusement porte ouverte les jours de marché. D’un pas pressé, elle entra et mit quelques minutes à s’accoutumer à la faible luminosité de l’entrée.
Remarquant une bibliothécaire assise derrière son bureau en train de trier des fiches, elle lui demanda où trouver les anciens journaux locaux. Avec amabilité, la jeune femme lui indiqua le rayon des périodiques. Mais ce que cherchait Mélanie était trop ancien pour être à disposition du lecteur, elle précisa donc sa requête et la femme la plaça devant une visionneuse regroupant tout les quotidiens enregistrés et qui possédait également un accès à la toile.
Mélanie s’installa et visionna les brochures, en remontant de plus en plus loin. Elle passa rapidement sur la sexualité d’un maire peu regardant sur l’âge des ses conquêtes, on l’aurait surnommé le Prédateur à notre époque, songea-t-elle. Elle tomba également sur un concours de dégustation de moutarde et sur une histoire de carrière, sans doute s’agissait-il de celle qui fut abandonnée à quelques kilomètres plus au sud. Pendant la seconde guerre mondiale, un espion aurait séjourné dans la région, il aurait été éliminé à la libération. Plus Mélanie remontait dans le temps, plus les articles paraissaient glauques, fallait-il exagérer les évènements autrefois pour qu’ils semblent plus intéressants ?
Puis elle remarqua une note où il était question d’un va-nu-pieds qui aurait ensorcelé une dame en robe vermillon et qui était accompagnée d’un homme à l’élégance certaine. Le rôle du va-nu-pieds avait été établi par un groupe de témoins sérieux dont la présence était fortuite, selon l’article. La punaise, ainsi nommait-on le malheureux, aurait agi intentionnellement et de manière invisible lui aurait jeté un sort, puis il aurait abusé de la dame en question, sous un prétexte quelconque. L’homme fut pendu le lendemain. On passait ensuite directement au brevet de machine à calculer qu’aurait déposé un certain Selling en 1900 à Paris. Mais sur son ancêtre malfrat, rien. Vivait-elle vraiment dans un monde irréel ?
En retournant à sa voiture, elle croisa une fillette d’une dizaine d’année qui suçait une énorme glace et qui parlait de faire une boum pour son anniversaire. Tiens, ce mot revenait à la mode. Elle ouvrit son coffre et croqua dans une mirabelle, sous le regard d’une sittelle qui aurait certainement mieux fait de rester calfeutrée à l’abri de sa forêt.
Insatisfaite, Mélanie se dit qu’elle tenait peut-être une piste, mais il lui faudrait creuser davantage, si elle voulait comprendre ce qui lui arrivait.

Je n’ai pas utilisé zythium, parce qu’il ne figurait pas dans mon dictionnaire.

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !