Des mots une histoire 71


Des mots une histoire 71

Des mots une histoire
Sur le thème de mots imposés d’Olivia Billington, création d’une histoire d’après des mots imposé.

Les mots pour la dernière édition de la saison sont : girouette – ennuyer – s’escamper  – manoir – hiver – enluminure – canicule – pugilat – clochette – abeille – palmier – persévérant – zinc – champs – essoufflé – musicien – glace – grivoiserie – étang

Troublantes découvertes

Non loin de la chaumière de Mélanie, un manoir trônait à flanc de falaise, il dominait la mer depuis plusieurs siècles et l’on pouvait admirer sa girouette en forme d’abeille qui tournait aux quatre vents. Les longs hivers avaient fini par la faire tomber et comme Mélanie passait au moment où on la ramassait, elle s’arrêta pour regarder les restaurateurs en train de constater les dégâts. Essoufflés, ils maniaient l’énorme pièce avec difficulté et lorsqu’ils la retournèrent, ils virent la signature de l’auteur de l’œuvre d’art en zinc. Le responsable du chantier eut du mal à déchiffrer le nom, mais Mélanie entendit clairement qu’il s’agissait de Berstöem. Que faisait le nom de son ancêtre sur l’abeille ? De stupeur, Mélanie blêmit. Une envie irraisonnée de s’escamper la prit soudain, mais elle se ressaisit et approcha de la girouette. Elle en observa les arêtes franches et la courbe délicate des ailes, puis elle reprit sa route vers la bibliothèque où elle devait avoir accès à de vieux documents que la bibliothécaire avait découvert dans un placard rouillé. La canicule s’abattait sur la région et Mélanie s’octroya une glace à la vanille. Dans la rue principale, des paysagistes installaient des palmiers afin d’ombrager les boutiques à touristes dont la saison approchait à grand pas. En entrant dans la bibliothèque, une clochette annonça sa venue avec un joyeux tintement. Derrière son bureau, la jeune femme lui sourit et l’invita à consulter une pile de papiers jaunis. L’un d’entre-eux se trouvait être la page arrachée d’un livre très ancien. Les enluminures qui le décoraient avaient passé, mais l’or y brillait encore par endroit. Le motif représentait un champ de bataille où un pugilat avait eu lieu. Là encore, elle remarqua sur la page le nom de sa famille. Ennuyée de ne rien y comprendre, elle se résolut à faire des recherches sur la toile. Persévérante, Mélanie finit par apprendre qu’un comte Berstöem pratiquant une grivoiserie plus qu’assidue, finit dans un étang autour duquel des musiciens auraient joué toute la nuit de son trépas. Avant de succomber, le comte aurait maudit ses descendants illégitimes.

La souris Rose et le défilé 3


Une souris rose à la mode 3

Les préparatifs se déroulaient dans une atmosphère légèrement tendue, à l’approche de la date du défilé. Dans les coulisses, les tenues étaient disposées dans l’ordre d’apparition, mais certains vêtements n’étaient pas encore tout à fait terminés. Cependant, les essayages allaient bon train et les couturières s’activaient autour des modèles. Les ciseaux coupaient, les épingles marquaient les ourlets ou les modifications apportées par Camélia. De son côté la souris Rose s’extasiait de son propre génie, même si son amie styliste avait revu pas mal des dessins qu’elle avait apporté. Il était prévu qu’un bijoutier leur amène des colliers et des bracelets pour les assortir aux robes et jupes moirées et en plus, une commande très spéciale lui avait été passée.

Maître Précieux arriva, escorté de part et d’autre d’un vigile lourdement musclé. Trois mallettes noires dans la main droite contenaient les parures attendues.

Sur une longue table, le bijoutier dévoila ses rutilantes merveilles. Et tous de se pâmer devant les joyaux.

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !