Facéties saison 2 ( 41 )


Facéties saison 2

épisode 41

C’est de très mauvais gré que la Puce prêta son Colosse à la souris Rose, toutefois, sa maison fut bientôt pleine de cadeaux de tailles variées. Cependant, la souris Rose se dit qu’il lui manquait encore quelques achats pour parfaire sa montagne de cadeaux. Seulement, elle avait écumé le magasin du lézard du Midi de fond en comble sans parvenir à trouver ce qu’elle cherchait.

souris carte 2

A présent qu’elle possédait un tapis volant, elle pourrait peut-être aller farfouiller au fin fond des Landes de Convoitise. On lui avait bien recommandé de ne pas s’aventurer dans ces contrées abandonnées, mais les Sages ayant disparu, elle se dit qu’elle ne risquerait rien à aller y jeter un petit coup d’œil. Pour plus de sécurité, elle appela son ami Ramoli qui ne craignait pas de se risquer dans les endroits les plus dangereux. En attendant son ami, elle entreprit de préparer leur expédition.

En attendant de visiter Convoitise, Valentyne nous invite en Exopotamie. 😀

Des mots une histoire 85


Des mots une histoire 85

Des mots une histoire
Sur le thème de mots imposés d’Olivia Billington, création d’une histoire d’après des mots imposé.

Des mots, une histoire 85, la récolte : rentrer – racornir – grosse – prélude – vertueux – hasard – dire – peur – ferronnerie – téléphone – tilleul – abîme – fils (fille) – héros

Histoire de ferronnerie

Que vous dire sur la fille de notre héros, si ce n’est qu’elle n’a pas de téléphone puisque à son époque, ça n’existe pas. Mais d’abord, je vais vous parler de là où elle a grandi, à la ferronnerie de son père, près de l’arbre au tilleul. Vertueux, son père revint de ses aventures pour son troisième anniversaire. Au hasard d’une rencontre, elle fut le fruit défendu d’une noble dame dont on lui tut le nom. On l’éleva dans le plus grand secret jusqu’à ses trois ans, lorsque son père rentra d’exil. Sans peur, il la récupéra et petit à petit, lui apprit les rudiments de la forge. Dire qu’elle fut douée dès le départ serait une erreur, surtout si son père vous raconte sa première expérience, où il a admiré un vieux clou se racornir jusqu’aux abîmes. Prélude à sa nouvelle passion, le métal en fusion rentra dans sa vie pour ne plus la quitter. A présent, elle s’entraîne sur une grosse roue, avant d’entamer l’apprentissage de l’acier.

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !