L’hôtel de la souris Rose


L’hôtel de la souris Rose

 

Ce matin, nous retrouvons la souris Rose en plein déménagement. Avec l’aide de ses amis Ramoli et le lézard du Midi, elle a décidé de prendre en main le grand hôtel de Convoitise laissé à l’abandon depuis plusieurs mois.
Les nouveaux meubles venant d’arriver, il faut bien les mettre en place, avant que la pluie qui menace depuis le matin ne ruine les tissus précieux des fauteuils. L’hôtel doit être fin prêt pour l’inauguration prévue dans trois jours.

souris convoitise hotel 2

La souris Rose fit un dernier tour de vérification avant l’ouverture de l’hôtel des Sages.
Juste avant l’heure d’inauguration, un mage força le passage. Il semblait furieux, ce qui ne laissait rien présager de bon.
Il faut dire que malheureusement, Ramoli n’avait pas obtenu légalement la licence de l’hôtel de Convoitise. Il se l’était tout simplement appropriée en profitant d’un vide juridique laissé par la disparition soudaine des Sages.

succube 2Mais le mage se dirigea vers la fontaine qui trônait au centre de l’immense salle de réception, et désigna les nymphes légèrement vêtues, portant des jarres d’où coulait une eau claire.

Le mage fronçait ses épais sourcils. Les pieds dans l’eau et l’oreille collée contre le sein de marbre, il semblait écouter la statue. Intriguée, la souris Rose lui demanda ce qu’il faisait. Il répondit qu’il vérifiait que le cœur du succube ne battait pas. Elle le rassura immédiatement en lui disant que tant que l’eau de la fontaine coulait, ils ne pourraient s’éveiller. La souris Rose lui assura également que placés là, les succubes se trouvaient sous surveillance constante, puisque l’hôtel ne fermait jamais ses portes.

Le défilé de la souris Rose 2013


Le défilé de la souris Rose 2013

Une souris à la mode

Ce matin, en attendant Pâques et ses œufs, la souris Rose entame les préparatifs pour sa deuxième participation à la Fashion Week, qui se déroulera cette année à Convoitise. Elle recherche des tissus rares, des bijoux extraordinaires, mais est déçue par ses fournisseurs habituels.

souris atelier 2Elle décide de faire des croquis, mais hésite encore avec les matières. A Convoitise, les défilés haute couture débutent en juin, mais la date exacte n’en est pas encore déterminée.

 La souris Rose reçoit enfin les tissus qu’elle a commandés. Il y en a de toutes les couleurs et de toutes les matières. Mais ce qu’elle préfère travailler c’est la soie ambrée.Elle farfouille donc dans les cartons que l’on vient de lui livrer et dévoile les trésors de douceur tant convoités. Elle déroule l’un des lais rouge cerise et imagine tout de suite la jolie robe qu’elle va pouvoir confectionner.

souris tissus 2

Je me faufile furtivement derrière un stand de rubans aux motifs exotiques. Depuis deux heures je file le train à Ramoli, qui s’est rendu à Convoitise. Comme il a les moustaches qui frétillent à chaque fois qu’il prépare un sale coup, j’ai décidé d’enquêter sur ses récentes activités.
Il s’avère qu’il a rendez-vous dans les bas-fonds de la ville où les trafiquants de bijoux retaillent leur marchandise volée.

rat bijoutier 2Serait-il en mission, afin de trouver des perles pour la souris Rose et son défilé ?

Je rentre de Convoitise, où le rat a fait des emplettes pour la souris Rose. J’ai obtenu un rendez-vous avec elle et j’espère qu’elle me montrera quelques un des modèles qu’elle a prévus pour son défilé, dont nous ignorons toujours le thème.
Lorsque j’entre dans son atelier, tout le monde est en ébullition autour d’une immense table emplie d’une multitude de tissus de toutes les couleurs.
La souris Rose est dans tous ses états. La date de son défilé approche, mais elle n’a encore conçu aucune tenue digne de ce nom.
Les bijoux que lui a rapporté Ramoli emplissent la table, mais les tissus choisis ne se marient pas avec. Elle va devoir en trouver d’autres rapidement. Le rat reste confiant, mais il est légèrement agacé par la mauvaise humeur de son amie.

tissus souris 4

Je surprends la souris Rose coupant et taillant devant des mannequins de chiffon stoïques. Elle est prise d’une frénésie créatrice et je n’ose la déranger. Alors je l’observe dans le plus grand silence, interrompu de temps à autre de coups de ciseaux experts. Précise, elle transforme les tissus en lambeaux multicolores. Que voit-elle dans tout ce fatras ?
La souris Rose prend un air mystérieux devant les mannequins recouverts d’un tissu uniforme protégeant ses créations. Serait-elle fin prête pour son défilé ?
Ramoli qui passe par là, tente bien de soulever un ou deux voiles à la dérobée, mais un coup d’œil inquisiteur de la souris Rose interrompt son exploration discrète. Nous allons devoir attendre les essayages pour découvrir ce que trame la malicieuse.

souris tissus 4

Prise par mon enquête sur le mystère que représentent les transiteurs, j’ai failli en oublier le défilé de la souris Rose. Rappelée à l’ordre par mon rédacteur en chef, je me faufile parmi mes collègues afin d’assister à la présentation des tenues extravagantes. Mais l’ouverture de la salle n’est pas encore annoncée. J’attends donc devant l’entrée des artistes, lorsqu’un groupe d’hommes poussant des portants, où des housses pendent à des cintres mobiles.

transiteur 2L’un d’entre eux me fait remarquer que je leur bloque le passage. Sans bouger, je lui demande ce qu’ils font là et il me répond qu’ils sont des transiteurs qui s’assurent du bon déroulement du transport, entre Midland et Convoitise, des vêtements destinés au défilé.

Les préparatifs du défilé vont bon train et la souris Rose est partout à la fois. Pendant qu’elle s’agite en tous sens, ses mannequins essayent les tenues et échangent leurs avis, pas toujours favorables, ce qui a le don d’énerver la souris déjà sous pression.

repetition 2

Cependant la date fatidique approche à grand pas. Le défilé a été retardé par des problèmes techniques de convoyages, qui heureusement furent résolus grâce à l’aide des transiteurs.
La souris Rose place ses mannequins pour son défilé, puis lance le grand évènement. Les jeunes femmes vêtues de tenues des plus excentriques évoluent au rythme de la Truite de Schubert.
A la dernière note, la souris Rose fait une apparition en grande pompe.

defile ete 2013 2

Après le show, les spectateurs restent dubitatifs et attendent les explications de la créatrice, afin de mieux apprécier ses tenues.

La mascarade du lézard


La mascarade du lézard

Tous les amis du lézard sont invités à un souper de crêpes durant laquelle on se déguisera.

lézard bal 2
Tous sont présent sauf la puce s’est enrhumée lors de la randonnée en haute montagne qu’elle a effectuée avec ses amis. Le colosse en étant tout retourné, la souris Rose leur a apporté une montagne de miel qu’elle a obtenu auprès d’un fin connaisseur en la matière.
Leurs amis l’ourse et son ourson lui avait donné rendez-vous aux portes de la forêt millénaire, afin de lui remettre une infime partie de sa réserve personnelle.

puce enrume 2

La Puce est guérie, mais elle est très déçue d’avoir raté la soirée déguisement et les crêpes qui vont avec. Alors pour lui remonter le moral, ses amis lui ont préparé une surprise et concocté une veillée sur mesure. Lui bandant les yeux, ils l’amènent au palais du lézard, où ses amis l’accueillent dans divers déguisements et lancent des cotillons sur son passage.

fete de puce 2
Tous s’amusent follement jusqu’au petit matin.

Une randonnée mouvementée


Une randonnée mouvementée

Ce matin, Ramoli rend visite à la Puce et au Colosse. Ils ont organisé une randonnée pédestre en montagne. Le lézard du Midi a décliné l’invitation parce qu’il risquerait de s’enrhumer. La souris Rose va peut-être les rejoindre au chalet, mais elle craint que des vents sauvages ne la décoiffent. La Puce sera bien au chaud dans une des poches du Colosse, elle a tout de même prévu un sac entier de miel, bien qu’on lui aie répété qu’il n’y aurait pas d’ours en hiver.
Le jour du départ approche et finalement, la souris Rose fait son entrée, escortée de cinq porteurs qui emmèneront les indispensables affaires destinées à maintenir son statut de dame.

souris randonnée 2

Ce matin, après moult tergiversations, les aventuriers se mirent d’accord pour un départ immédiat vers un chalet en haute montagne qui servirait de camp de base à leur expédition. C’est la souris Rose qui avait insisté pour qu’un endroit confortable soit choisi avant d’entreprendre l’expédition. Frileuse, la Puce s’était organisé un nid de fils de laine dans la poche avant du blouson du Colosse.

randonnée 6Équipé du cache-nez que lui avait amoureusement tricoté sa femme, Ramoli était déjà parti en exploration afin de repérer leur parcours du lendemain. La météo s’annonçait bonne et le soleil serait de la partie.

C’est le grand départ pour la randonnée et le blanc immaculé rayonne de toute part. Ramoli a eu un mal fou à réveiller la souris Rose qui n’a pas l’habitude de se lever si tôt.

souris rando 8Toutefois après un bon café, elle finit par émerger du fin fond de ses épaisses couettes. Une fois prête, la fine équipe sortit au grand froid, parée à affronter une journée de marche, ou plutôt de glisse.
Deux heures de pas cadencé ayant fatigué tout le monde, la souris Rose proposa de faire une halte afin de prendre un petit remontant. Après quoi, ils eurent bien plus de mal à filer droit.
En cours de journée, le mauvais temps les rattrapa. Une tempête de neige se leva et les harcela plusieurs heures durant. En haute montagne, le temps changeait si vite que partis avec un beau soleil, ils se retrouvèrent perdus dans le blizzard. Ils ne savaient plus où ils allaient et avaient du mal à ne pas se perdre les uns les autres. Toutefois, ils n’osaient pas crier de peur d’attirer une avalanche. Heureusement, ils avaient pris la précaution de s’encorder dès que le temps avait tourné. Au bout de deux heures, ils ne pouvaient plus avancer, alors ils amassèrent un monticule de neige autour d’eux pour se protéger du vent glacé qui leur soufflait son haleine givrante. La souris Rose en profita pour sortir un réchaud d’un de ses paquetages. Une accalmie leur permit toutefois de reprendre leur route juste à temps pour ne pas périr congelés.

souris rando 8Une heure de progression difficile les épuisa, mais le retour du soleil les rassura. Enfin, ils atteignirent le refuge juste avant la tombée de la nuit. En sécurité, ils se laissèrent aller à un repos bien mérité.

Leur première étape franchie, il ne leur en restait plus que trois avant d’arriver au sommet et de profiter d’une vue panoramique sur la chaîne des Alpes Mordorées.
Leur ascension se déroula sous les meilleurs auspices, sauf pour les quelques heures où ils durent affronter un brouillard à couper au couteau. Ils n’y voyaient rien, mais encordés, ils ne se perdirent pas.

souris ski 2

Une fois au sommet, la vue imposante des montagnes les sidéra et ils profitèrent d’un soleil chaleureux, jusqu’à l’arrivée de l’hélicoptère qui devait les redescendre dans la plaine.
Après avoir déposé la souris Rose et ses amis, l’hélicoptère fit un tour d’horizon et rejoignit sa base.

Le Noël de la souris Rose


Le Noël de la souris Rose

Perdue dans ses pensées, la souris Rose déambulait entre les stands animés du merveilleux marché de Strasbourg. Elle se demandait comment elle allait bien pouvoir transporter tous les cadeaux qu’elle venait d’acheter. Il y en avait tant qu’elle ne savait plus où les entreposer. Sa chambre d’hôtel en était remplie à ras bord et elle avait dû louer la chambre annexe qui s’était miraculeusement libérée.

 souris courses noel 2

Elle avait également prévu de se rendre à Convoitise afin de dénicher des présents particuliers. Dernièrement, la cité avait été libérée des Sages qui géraient Convoitise d’une main de fer. La souris Rose se demandait si sa tête y était toujours mise à prix. Avec l’aide de son ami Ramoli, elle avait renversé les Sages et les Mages y avaient instauré un couvre feu, en attendant qu’un gouvernement reprenne les rênes du royaume.
Plongée dans ses réflexions, elle faillit ne pas voir les superbes boules de verre couleur rubis, qui iraient à merveille dans son sapin. Elle s’empressa de les acquérir et de se les faire livrer. Mais comment allait-elle pouvoir transporter tout ça ?
Tout à coup, lui vint une idée. Elle allait demander l’aide du Colosse, et tant pis si la Puce en faisait une crise d’hystérie.
C’est de très mauvais gré que la Puce prêta son Colosse à la souris Rose, toutefois, sa maison fut bientôt pleine de cadeaux de tailles variées. Cependant, la souris Rose se dit qu’il lui manquait encore quelques achats pour parfaire sa montagne de cadeaux.
Seulement, elle avait écumé le magasin du lézard du Midi de fond en comble sans parvenir à trouver ce qu’elle cherchait.
A présent qu’elle possédait un tapis volant, elle pourrait peut-être aller farfouiller au fin fond des Landes de Convoitise. On lui avait bien recommandé de ne pas s’aventurer dans ces contrées abandonnées, mais les Sages ayant disparu, elle se dit qu’elle ne risquerait rien à aller y jeter un petit coup d’œil. Pour plus de sécurité, elle appela son ami Ramoli qui ne craignait pas de se risquer dans les endroits les plus dangereux. En attendant son ami, elle entreprit de préparer leur expédition.

En attendant de visiter Convoitise, Valentyne nous invite en Exopotamie. 😀

Ramoli trouva la souris Rose aux prises avec une carte de Convoitise récalcitrante.

souris carte 2Énervée, elle en arracha une bonne partie avant de s’apercevoir que le rat était enfin arrivé. Voyant son amie dans tous ses états, Ramoli lui demanda ce qui se passait. Elle l’informa qu’elle était agacée par son sapin de Noël, dont la décoration s’avérait décevante.
Le rat se souvint que la trolle leur avait parlé d’un marché aux trolls, où ils troquaient contre de l’or, les ustensiles magiques dont ils n’avaient plus l’utilité. Comme les trolls se nourrissaient principalement de magie, les objets qui n’en contenaient plus assez les encombraient et ils s’en débarrassaient assez facilement. Alors Ramoli se dit qu’ils y trouveraient certainement des articles susceptibles de décorer le sapin. Seulement, la souris Rose se mit à se lamenter, elle ne possédait pas une once d’or et ne pourrait jamais obtenir les merveilles dont le rat venait de lui parler.

souris sapin 2Ramoli lui rappela que l’émir du Kirdan en avait beaucoup et qu’il lui en offrirait peut-être un peu. La souris Rose composa immédiatement le numéro de téléphone de l’émir.
Lorsque la souris Rose obtint l’émir au téléphone, il lui annonça qu’il ne pourrait pas l’aider cette fois-ci. Il faut dire que le cœur de la miss étant des plus volages, elle avait carrément refusé de l’épouser l’été passé. Néanmoins, ils étaient restés amis, mais à bonne distance. Le rat fit alors un peu plus bouillir son cerveau, mais ne trouva pas de meilleure idée. La souris Rose se rappela que les trolls se nourrissaient de magie et que les hangars du lézard du Midi en étaient bondés. Ils se rendirent alors aux entrepôts dont le rat possédait une clé. Ils farfouillèrent deux bonnes heures avant de dégotter un rapetisseur et un lot énorme de billes magiques.

billes 2Satisfaits, ils se rendirent à Convoitise sans perdre de temps. Les cartes dont disposait la souris Rose étaient des plus approximatives, mais ils finirent par trouver un étroit passage en direction du Convoitise nordique. La difficulté de ce voyage était d’éviter les lances de glace, véritables projectiles naturels propulsés par les vents. Heureusement que le tapis volant possédait un chauffage intégré assez puissant pour faire fondre les lances de glace avant qu’elles ne puissent atteindre ses occupants.
Le marché proprement dit ressemblait davantage à un bric à brac insalubre et on ne peut pas dire que les trolls sentaient bon, mais ils étaient arrivés à bon port et commencèrent à déballer leur matériel.
Attirées par la magie, les créatures se rassemblèrent bientôt autour de leur stand improvisé. Ils eurent un mal fou à faire comprendre aux trolls qu’ils voulaient échanger leurs marchandises, pas les donner.
Toutefois après d’âpres négociations menées par le rat, qui ne lâchait rien, ils obtinrent ce qu’ils étaient venus chercher.

souris sapin 4Le sapin de la souris Rose allait enfin pouvoir briller de mille feux.

Joyeux Noël à toutes et à tous ! 😀

Le défilé de la souris Rose 2012


Le défilé de la souris Rose 2012

Une souris rose à la mode

La souris Rose patientait pendant la confection de la première collection de son amie Camélia. Ce matin, son amie l’avait appelée et elle s’était empressée de la rejoindre. Elle aimait porter les derniers articles à la mode, mais avait hâte d’en voir plus. Alors elle s’était munie des quelques croquis et les avait apporté à Camélia.
A peine entrée dans la boutique, elle se déshabilla en hâte et entra aussitôt dans une cabine d’essayage.

souris style 2Camélia lui tendit un ravissant ensemble en riant aux éclats, puis attendit le verdict de son amie. La souris Rose entrouvrit le rideau et demanda à Camélia une autre tenue à essayer immédiatement, tant elle était emballée par la première.
Les yeux pétillants d’excitation, la souris Rose se dit qu’elle allait faire bien des jalouses cet été avec ses fabuleuses toilettes.

La souris Rose était nerveuse parce qu’elle devait se préparer pour une séance photo. La séance devait se dérouler dans un studio et elle ne connaissait pas du tout le photographe. Même si elle était ravie de poser, elle n’avait jamais fait cela auparavant et masquait son anxiété sous une imposante couche de rimmel. Cependant, ce fut l’excitation qui prit le dessus et elle arriva pétillante d’énergie à son rendez-vous.

souris photo 2Comme à son habitude, elle en fit des tonnes, mais finit par succomber au professionnalisme du photographe. Paolo venait d’un petit port lointain, dont elle ne retenue pas le nom, mais il lui montra un ou deux clichés, ce qui suffit à la rassurer. Elle passa alors un excellent après-midi dans des poses farfelues, mais stimulantes.
Le résultat de sa séance passerait dans les Échos de Midland, dans la rubrique mode et elle y tiendrait une bonne part. Son amie Camélia l’avait accompagnée et s’était amusée autant qu’elle, lui donnant des conseils, replaçant les jupons et partageant un thé au miel lors d’une pause, lors de laquelle elles admirèrent le savoir faire de Paolo, qui capturait l’âme d’une jeunette dans son décolleté extravagant. Puis vint l’heure de choisir les meilleurs clichés sur l’écran géant et tous s’extasièrent devant les merveilleuses photos qui défilaient à un rythme effréné. Les photos sélectionnées seraient envoyées au journal et sortiraient bientôt sous presse.

souris esperluette 2Les préparatifs se déroulaient dans une atmosphère légèrement tendue, à l’approche de la date du défilé. Dans les coulisses, les tenues étaient disposées dans l’ordre d’apparition, mais certains vêtements n’étaient pas encore tout à fait terminés. Cependant, les essayages allaient bon train et les couturières s’activaient autour des modèles. Les ciseaux coupaient, les épingles marquaient les ourlets ou les modifications apportées par Camélia. De son côté la souris Rose s’extasiait de son propre génie, même si son amie styliste avait revu pas mal des dessins qu’elle avait apporté. Il était prévu qu’un bijoutier leur amène des colliers et des bracelets pour les assortir aux robes et jupes moirées et en plus, une commande très spéciale lui avait été passée.

Maître Précieux arriva, escorté de part et d’autre d’un vigile lourdement musclé. Trois mallettes noires dans la main droite contenaient les parures attendues.

souris bijoutier 2Sur une longue table, le bijoutier dévoila ses rutilantes merveilles. Et tous de se pâmer devant les joyaux.

Le grand jour est enfin arrivé et la souris est dans tous ses états. Elle fond de plaisir sur l’estrade et organise les derniers préparatifs avant l’entrée en salle des invités.
Le festival de tissus est harmonieux et les mannequins s’avancent avec élégance sur la scène. Depuis les coulisses Camélia surveille et repositionne les tenues avant leur entrée sur la piste. Comme il leur manquait un mannequin, elle sont parvenues à persuader Ramoli de défiler dans une robe sobre, mais raffinée. Le plus dur fut de le convaincre de se raser les jambes.

rep delfile 2Il a beaucoup de mal à tenir sur les escarpins, mais s’en sort plutôt bien, même si sa démarche n’est pas du plus bel effet. Il a également fallu redimensionner une robe pour la puce qui tenait absolument à participer. Se prenant pour la star de la soirée, elle en fait des tonnes et la souris Rose se retient de ne pas l’assommer à chacun de ses passages. Mais au final, tout se déroule bien et les ratonnets et ratonnettes du rat achèvent cette émouvante procession. La styliste est hautement félicitée lors de la réception qui suit le défilé, où coule un champagne très particulier venu des caves des mages de Convoitise.

Le dîner de la souris Rose


Le dîner de la souris Rose

Ce matin, je vais vous parler de la souris rose qui prépare un repas pour ses invités du soir.
Pour une fois, elle s’est levée du bon pied et envisage d’organiser une grande fête avec ses meilleurs amis.
Comme elle s’y est prise un peu au pied levé, la souris a décidé de faire avec ce qu’elle avait dans son garde-manger. Ni une, ni deux, elle vide son réfrigérateur pour en faire l’inventaire et s’aperçoit qu’il lui manque une salade fraîche afin d’harmoniser son repas.

souris course 2Elle vérifie également ses placards et voit qu’il n’y a plus assez de cumin, alors elle fonce remplir un panier de cet ingrédient et ajoute tout un tas d’épices superflues pour son ragoût.
La souris Rose part faire ses courses.
A flâner ainsi dans le magasin, elle a pris du retard. Sera-t-elle prête à temps ?
Comme il lui manque des ingrédients, elle va les acheter dans son épicerie favorite, en bas de chez elle.
L’épicier est un lapin curieux qui lui demande toujours ses recettes pour les cuisiner à sa nombreuse famille. Elle lui remet sa liste, puis se rend chez son fleuriste se procurer un bouquet de roses, tandis que le lapin Bleu prépare sa commande.

souris courses 4
Lorsqu’elle revient à l’épicerie, ses articles sont prêts. A sa liste, Elle ajoute une formidable portion de gruyère, sur les conseils avisés de Valentyne. Puis lourdement chargée, elle rentre chez elle.

La souris Rose range les articles qu’elle s’est procuré chez son ami le lapin Bleu. Puis elle arrange son bouquet de roses odorantes dans le plus beau vase qu’elle possède et l’installe sur la table de son salon.

Elle plonge ses légumes dans l’eau froide pour leur enlever la pellicule de terre qui y adhère encore. Pendant qu’ils pataugent, elle découpe sa viande en petits dés réguliers et les dispose sur un lit de beurre fondu dans la plus ample de ses poêles. Elle les retire rapidement et les pose sur du papier absorbant avant de les placer dans un fait-tout dont l’eau frissonne légèrement. Elle y ajoute cinq anis étoilés, recouvre et laisse mijoter.

souris cousine 6

Elle essuie ses carottes qu’elle épluche et taille en rondelles. Elle en est là des ses préparatifs quand la sonnette de sa porte tintinnabule…

Mais qui peut bien frapper à sa porte alors que la souris Rose reçoit ses amis à dîner ce soir ? Sa toque en pagaille, elle s’empresse d’aller voir.
Et là, surprise !
Ses amis sont venus plus tôt pour l’aider à préparer le repas. Il y a le rat Ramoli, le lézard du Midi et le lapin Bleu.
Souriant de toutes leurs dents de la stupéfaction de la souris, ils lui tendent l’un une bouteille de vin fin, l’autre des fraises fraîchement cueillies de son jardinet le rat dit qu’il amènera le dessert, mais comme à son accoutumée, il a les mains vides. Mais, qu’est-ce qu’il a encore manigancé ?

souris repas 8
Pour occuper ses convives tout en surveillant la cuisson de son ragoût, la souris Rose leur récite sa précieuse recette :
– « Prenez une viande bien tendre, puis faites la revenir rapidement dans une poêle. Ensuite plongez la dans de l’eau frémissante, accompagnée de cinq anis étoilés. Pendant que la viande marine, coupez vos légumes en petits dés et faites les cuire à la vapeur. Au bout d’une demi-heure, ajoutez à votre viande un demi-litre de vin blanc sec, puis laissez mijoter. Dans des feuilles d’aluminium, empaquetez des pommes de terre en robe des champs que vous aurez au préalable piquées de cumin en grains, et mettez les au four. Dans le faitout, plongez les légumes avec la viande en fin de cuisson . »

Le repas préparé dans la bonne humeur, les amis s’attablent tandis que la souris apporte ses plats.
Ils se régalent, mais au moment du dessert tous se tournent vers le rat qui claque simplement des doigts et un fabuleux moelleux fondant de miel apparait au centre de la table. La souris ajoute une crème légère au chocolat, qui se mariera bien avec le gâteau.

Les enquêtes de la souris Rose 2


Les enquêtes de la souris Rose

épisode 2

Ce matin, je suis la souris Rose sur une piste scintillante. Elle a découvert cet endroit en farfouillant avec son ami Ramoli dans un des mondes que contrôlent les mages de Convoitise.
Ils s’étaient arrêtés près d’une porte cochère d’apparence banale. Par le trou de la serrure, ils avaient vu une route miroiter sous les rayons de lune. Intrigué, le rat avait crocheté la porte et avait entraîné Rose à sa suite. Ils avaient déambulé un long moment sur cette voie lumineuse et étaient parvenus à un lac aussi sombre que la nuit profonde.
Ramoli avait déniché une barque équipée d’une petite voile rapiécée, mais en état de fonctionner. La souris avait hésité un moment avant d’embarquer.

souris barque 2Le rat agitait déjà les rames pour éloigner l’embarcation du rivage lorsqu’elle sauta dedans, éclaboussant son ami au passage. Elle s’installa confortablement à la proue de la chaloupe et observa Ramoli manœuvrer l’esquif. Une fois en pleine eau, elle se détendit, bercée par le doux tangage.
A présent, elle cheminait sur un îlot dont la sente illuminait ses pas. Elle ne savait pas encore où la porterait sa marche.

Le rat de Mauritanie rattrapa la souris Rose alors qu’elle atteignait une maison basse aux tuiles rouges. Des volets mauves dévoilaient leurs fenêtres ovales, prouvant la présence d’un occupant, même si l’endroit paraissait désert.
Un heurtoir doré émit un son qui résonna légèrement lorsque la main délicate l’activa doucement. Personne n’ouvrit.

souris maison 2
Le rat fit le tour du propriétaire et remarqua que derrière la demeure, un étroit sentier descendait dans un potager, puis s’enfilait dans un verger. Du regard, Ramoli suivit le chemin qui s’en échappait mais ne vit pas âme qui vive. Sans doute, l’habitant du lieu était-il parti pêcher. Comme ils avaient apporté de quoi manger et s’offrirent un pique-nique à l’ombre d’un auguste pommier. Leur dessert leur tomba dans les mains et ils ne se firent pas prier pour déguster les fruits juteux.
L’après-midi touchait à sa fin lorsque, vêtu de couleurs vives, apparut un étrange petit être. Il les salua et les invita à entrer chez lui.
A l’intérieur de la maisonnette, la souris Rose fut ébahie par le raffinement du mobilier finement ciselé d’arabesques délicates.
Le décor de l’unique pièce passa largement au dessus des préoccupations de Ramoli, en revanche, l’agréable odeur de pâté en croûte aux épices qui flottait jusqu’à ses narines, lui inspira d’emblée une forte sympathie pour le petit être coloré.

sloum maison 2L’étrange créature se présenta sous le nom de Sloum et se prétendit paysagiste. Le rat ne mit pas en doute sa parole, mais il espérait bientôt goûter à ces petits pâtés ronds qui lui mettaient l’eau à la bouche. Mais Sloum semblait ne pas avoir remarqué sa faim dévorante. Le petit être discutait décoration et ameublement avec la souris, puis il proposa enfin une tasse de thé. Il se rendit au fond de la salle et mit une bouilloire à chauffer. Il n’avait pas de réchaud à proprement parler, mais une immense cheminée dont un coin était équipé d’une grille aménagé sur des braises brûlantes. Sloum leur indiqua une petite table ronde, encombrée de livres et de plans de jardins. Il s’empressa de débarrasser et disposa de fines tasses de porcelaine blanche.

La souris Rose a dormi dans un lit duveteux chez son nouvel ami Sloum. Ramoli est parti tôt pêcher le petit déjeuner.

rat pecheur 2Mais ici les poissons sont transparents et ils faut les siffler pour les faire sauter dans l’épuisette. Le petit chemin ombragé qui mène au lac privé de Sloum est pourvu de nombreux arbres fruitiers, alors en chemin, Ramoli cueille également d’étranges fruits multicolores. La souris Rose fait une rapide toilette avant de rejoindre ses amis autour de la table bien garnie.

Le repas à peine avalé, le rat décide d’aller explorer le fleuve qui les a amenés jusqu’à l’île de Sloum. Mais il songe à son école de la débrouille qui est restée en jachère et finalement il décide de repousser son voyage à un autre jour.
C’est avec l’adresse d’un nouvel ami qu’ils repartent tous les deux vers Convoitise.

Les enquêtes de la souris Rose 1


Les enquêtes de la souris Rose

épisode 1

Ce matin, on m’a rapporté des ragots croustillants écrits dans une feuille de choux nommée Les Echos de Midland, dont une volumineuse tache recouvre les potins mondains. Néanmoins, un reporter a découvert ce que fricotait la souris Rose. Je vais donc vous communiquer ce qui est lisible.
On aurait surpris la souris Rose, un mystérieux et encombrant paquetage sur le dos, entrer en douce dans la réserve attenante au futur magasin du lézard.

colis de souris 2

Le lézard a envoyé la souris rose surveiller les fouilles qu’avait organisé le rat de Mauritanie au Népal. Elle l’a surpris en train d’ouvrir une faille donnant sur un univers parallèle.

rat porte 2
Semblable au notre, ce monde possède cependant une différence notoire. La magie y est aussi efficace que la science l’est pour nous. Des objets au fonctionnement étonnant y occupent une large place.

rat marche 2Seulement très peu de ces objets fonctionnent dans notre monde.
Le lézard du Midi a immédiatement entrepris d’en faire le négoce.
Pour garder la main mise sur ce commerce lucratif, il a acheté toute une zone montagneuse, afin de demeurer seul propriétaire de la faille.

Les échos de Midland ont envoyé des reporters à Convoitise, mais aucun n’en est jamais revenu. Alors la souris Rose s’est proposée pour rapporter des renseignements de ce mystérieux pays.
Malheureusement, lors de son dernier voyage la souris Rose n’a ramené que des clichés flous. Elle n’est vraiment pas très bonne photographe, mais le lui dire risquerait de vexer sa susceptible petite personne. Comment faire pour obtenir de bons reportages ?
La seule photo qu’elle ait réussi est celle d’un collier de perles bleues.

souris reporter 2
Cependant, elle est d’accord pour effectuer un stage de formation en photographie, ce qui devrait nous permettre de bientôt vous montrer un aperçu de Convoitise.


Rose s’est attachée à nous dévoiler que lors de sa première visite, elle a apprécié l’odeur subtile de fraise qui flottait partout dans la capitale qui se nomme également Convoitise et qui est pourvue d’un remarquable marché. Couvert, celui-ci occupe presque tout le centre de la vaste cité et pas moins de cinq avenues le desservent. De silencieux véhicules convoient les marchandises en un va et vient presque incessant. Le marché est ouvert de jour comme de nuit et les vendeurs à la criée s’époumonent dans une joyeuse cacophonie. Vous me direz que rien ne vous étonne et pourtant de bien étranges choses transitent par ce luxuriant marché.

Le rédacteur en chef des échos de Midland désespère de trouver un reporter digne de ce nom à envoyer à Convoitise.
Cependant, après un stage accéléré en photographie, la souris Rose est fin prête à retourner enquêter sur place. Elle s’est offert un petit carnet aux bordures dorées et a dégoté une plume magique toujours emplie d’encre.

souris reporter 6
Elle est sensée découvrir ce qui est arrivé aux journalistes qui se sont perdus dans les méandres de l’immense cité.
Dans la cave d’un de ses amis, elle a découvert un autre accès à la fabuleuse cité. Au fond de la crypte se trouve une porte toute bleue qui s’ouvre sur Convoitise.
Habillée en conséquence, Rose s’y est rendue. On attend avec impatience de ses nouvelles.

La souris Rose est partie en reportage à Convoitise depuis une semaine et nous n’avons toujours pas de ses nouvelles. Se serait-elle faite repérer dans son accoutrement peu discret ?

souris mage 5

Convoitise est une immense cité marchande où s’échange et se vend pratiquement tout. Cependant, un conseil de commerçants garde une main fermement serrée sur la ville. On parle donc peu des trafics qui couvent sous la surface de l’honnête négoce. On raconte que l’on y procéderait à de la contrebande de fées et de lutins malins et que dans les bas-fonds de Convoitise de drôles de choses se produiraient.

souris prison 1

La souris Rose ayant mis son nez là où il ne fallait pas, se retrouva dans une geôle de l’ample cité. Elle se morfondait depuis quelques jours au fond de sa cellule, lorsqu’elle eut la surprise de voir arriver le rat Ramoli. Il avait eu vent, allez savoir comment, de l’arrestation de son amie.

souris sous terre 2Après quelques tergiversations, il soudoya les gardes et parvint à la sortir de là. Il l’escorta jusqu’au Népal et lui fournit un billet de retour pour Midland.

La mésaventure de la souris Rose


La mésaventure de la souris Rose

La souris Rose m’a récemment confié un de ses secrets. Lors d’une nuit sans lune, elle s’est perdue sur un des mondes parallèles de Convoitise qui se nomme Urbill. Ce monde est peu peuplé, mais regorge de richesses insoupçonnées. Cependant, on le dit fort dangereux, parce qu’il attire toutes sortes de créatures. Il est d’ailleurs déconseillé de s’y rendre sans un bon guide. Mais n’écoutant que son aventureux ami Ramoli, la souris Rose s’y est risquée.

souris carte 2Très enthousiaste à l’idée d’une nouvelle expédition, elle s’est préparée et s’est équipée des pieds à la tête. Puis elle s’est rendue à l’endroit que Ramoli lui avait indiqué, un couloir dans l’une des caves de Convoitise, qui menait à une porte en bois clouté. Elle espérait bientôt découvrir les merveilles que lui faisait miroiter le rat depuis plusieurs semaines.
Elle piétinait d’impatience et le rat n’était toujours pas là. Il arriva enfin et lui ouvrit la porte qui grinça et s’ouvrit sur une pièce sombre et froide, la souris frissonna.

souris press 2Ils débouchèrent dans la cave d’une taverne, dont les effluves douteuses flottaient tout autour d’eux. Rose eut un mouvement de recul, mais la porte s’était déjà refermée derrière eux. Ramoli prit son amie par le bras et lui fit franchir les escaliers branlants qui les séparaient d’une vaste salle enfumée. Ils se retrouvèrent dans la pièce principale où des tables longues, habitées par des siècles d’usage incessant, étaient occupées par des êtres bruyants à l’allure peu recommandable.
Le rat s’était assis à un bout d’une très longue table, où les bancs en bois brut n’invitaient pas vraiment à s’asseoir. Timidement, elle le rejoignit et posa délicatement son postérieur sur la surface dure. Elle jeta un regard apeuré autour d’elle et soupira discrètement.

mesaventure 2Un mastodonte vint immédiatement les apostropher et la souris se recroquevilla.
– « C’est vous qui cherchez un guide ? »
– « Bien entendu. Vous êtes Molosse ? »
En guise de réponse, le mercenaire dénuda ses chicots puants, qu’ils préférèrent prendre pour un aimable sourire.
– « Il fait soif ici, vous trouvez pas ? » demanda Molosse.
Ramoli fit appel à une serveuse et obtint très vite une chope de bière pour son nouvel ami.
Rafraîchi, le guerrier proposa de partir immédiatement.
Molosse leur recommanda de ne jamais s’éloigner du chemin, lorsqu’ils seraient dans la forêt.La souris Rose suivait ses deux acolytes comme elle pouvait et espérait que bientôt ils feraient une halte. Voilà plus de trois heures qu’ils étaient partis et elle n’en pouvait plus. Molosse rigola de la voir souffler sous le poids du sac à dos qui lui mordait les muscles, mais elle n’allait certainement pas renoncer à son sac de terres magiques. Elle aurait tant aimé trouver un tapis volant, ne serait-ce que pour porter son paquetage. Molosse les guida à travers une forêt dense où chaque craquement sinistre la faisait sursauter.
Bravement, elle n’émit pas la moindre plainte, mais elle se demandait où les emmenait l’affreux guerrier. Une clairière donnant sur un petit ruisseau lui parut merveilleuse et elle l’admira un long moment, tout en reprenant son souffle.
La voix grasse de Molosse la tira de sa rêverie.
– « J’restrais pas là si j’étais vous ! C’tendroit est pas fait pour les jolies minettes comme vous. »
– « Mais pourquoi ? »
– « Ben, vous voyez ces mignonnes p’tites fleurs rouges, elle vous endorment pour toujours, alors restez pas là. »
– « Ben dis donc, c’est dangereux par ici, » ajouta Ramoli.
– « Ces clairières sont réputées dans l’coin, ceux qui s’y arrêtent n’en reviennent jamais. »
–  » Où va-t-on dormir alors ? »
– « Pas ici en tous cas. Allons, venez ! »
Ils reprirent le chemin dans les méandres de la forêt touffue, les arbres leurs semblaient de plus en plus antipathiques. Et la nuit commençait à tomber, ils n’y voyaient pas grand chose. Molosse les mena jusqu’à un cabanon délabré, il frappa trois coups à la porte qui s’ouvrit dans un couinement de mauvais augure.
Une table se tenait lamentablement au milieu de la pièce unique, cinq chaises en piteux état l’encadraient et au fond, une étagère très rudimentaire faisait office de range tout.
– « Il nous faudrait trois chambres, » dit Molosse.
Trois portes apparurent alors sur le mur du fond. Enthousiasmée par ce prodige, la souris Rose ajouta :
– « Et une salle de bain. »
Une quatrième porte se dessina sur le mur ouest. Molosse ne releva pas et sortit des paquets de son sac de voyage. Le rat s’approcha d’une des chambres et scruta le mur attentivement, puis il ouvrit l’une des portes et admira l’intérieur. Sobre, la chambre était dotée d’un lit et d’une table de nuit surmontée d’un candélabre dont les bougies étaient allumées.
Ils dinèrent simplement et dormirent tranquillement.

souris rando 8
Le lendemain, le rat demanda à Molosse comment il avait trouvé cet endroit magique.
– « Les Mages de Convoitise ont doté cette dangereuse forêt de gîtes sécurisés, qui sont les seuls lieux où l’on peut se reposer en toute quiétude. »
– « J’aurais dû m’en douter, » murmura Ramoli.
Molosse regarda la souris Rose essayer d’enfiler son sac à dos et dans un soupir s’en empara et le hissa sur ses propres épaules. L’air contrit, elle le remercia d’un sourire.
La journée se déroula sans heurts et ils marchèrent jusqu’au gîte suivant sans encombre. Disposés à intervalles réguliers, ils offraient aux voyageurs l’assurance de nuits paisibles durant leur traversée de la forêt.

Il leur fallut cinq jours pour parvenir de l’autre côté de l’immensité luxuriante. Un dernier gîte leur offrit l’hospitalité, avant les plaines désolées qu’ils devraient affronter le lendemain.

souris rat 2
La souris Rose qui en avait assez de marcher, demanda en plus du reste un tapis volant. A la surprise générale, un immense tapis rouge vif emplit la minuscule pièce, les forçant à sortir de la salle. Ravie, Rose ouvrit la porte et entreprit d’extraire le tapis qui, trop grand, se débattait pour sortir du gîte. Ils parvinrent à le rouler avant de l’attacher à un arbre tout proche. Le voyage serait beaucoup plus confortable sur le tapis.

 Trois jours plus tard, ils savaient diriger le tapis et se rendaient à vive allure plein sud, jusqu’aux montagnes dorées. On racontait que dans ces montagnes, des pierres magiques auraient été abandonnées par des sorciers, lors d’un exode mouvementé il y a fort longtemps.

La morne plaine leur rabotait le moral par sa mélancolie rébarbative, heureusement qu’ils la traversaient sur un tapis volant, sinon, ils seraient certainement morts d’ennui depuis longtemps. Ils apercevaient enfin la crête des montagnes, qu’ils n’atteignirent pourtant que deux jours plus tard.
Les pics semblaient inaccessibles vu du bas, mais sans aucun effort, ils se propulsèrent au sommet du premier col. Le froid qui y régnait les surprit et ils firent une bonne flambée dans la première grotte à leur portée. Profonde, elle leur permit de se protéger du vent glacial qui venait de se lever.
Au dîner, Molosse leur raconta qu’il y a plusieurs siècles, une guerre de sorciers avait fait trembler ces montagnes, que leurs pierres de pouvoir étaient si puissantes qu’ils faillirent raser les montagnes et que la grotte dans laquelle ils s’étaient abrités était sans doute le résultat d’un combat entre deux sorciers. Tant de sorciers moururent en ces lieux que la région fut inondée de pierres de pouvoir. Ce fut très certainement ce qui attira les trolls qui adorent ronger ces pierres pour se nettoyer les dents, jusqu’à l’usure de leur pouvoir. De fait il est devenu extrêmement difficile de trouver des pierres encore actives, pourtant les aventuriers de tous poils bravaient ces lugubres contrées.
Molosse prit tous les tours de garde et passa la nuit à mâchonner les os de l’ours qu’il avait chassé pendant que le rat et la souris préparaient le feu à leur campement improvisé.
Blottis l’un contre l’autre, le rat et la souris ne fermèrent pas l’œil de la nuit tant l’histoire de Molosse les avait impressionnés.

souris 1Les yeux cernés, la souris Rose chercha un ruisseau pour se refaire une beauté. Elle trouva un trou d’eau propre et y plongea son mouchoir.
Elle entendit un bruit derrière elle et pensa que Molosse aurait tout de même pu la laisser se laver tranquillement. Dans l’intention de protester, elle se retourna et se trouva face à une énorme bête poilue d’au moins trois mètres de haut.
De la bave coulait de sa gueule qui mastiquait bruyamment. Les yeux enfoncés de l’imposante créature la regardaient avec curiosité. La souris n’osait pas bouger, elle attendait que le monstre se lasse et finisse par la confondre avec le paysage. Mais la créature se mit à humer l’air et se dirigea vers son sac de terre africaine. Elle semblait avoir la capacité à détecter la magie. Rose se dit alors que cette information allait s’avérer très utile.
Tout doucement, la souris ramassa son sac et recula jusqu’à la grotte où le rat et Molosse finissaient leur petit déjeuner. Puis, elle posa un petit tas de terre à l’entrée de l’antre et rejoignit ses amis abasourdis. Elle entonna une incantation et le tas de terre rosit immédiatement. La créature tira une monstrueuse langue et lécha la terre.
– « C’est une femelle, » chuchota Molosse à ses voisins. « Bien joué ! »
– « Elle sent la magie avec son espèce de groin, » leur apprit Rose.
– « Ouaip, mais ces bestioles ne lâchent pas prise facilement et il est difficile de leur reprendre une pierre quand elles en trouvent une. »
La créature suivit la souris lorsqu’elle se rendit en haut de la montagne pour essayer de trouver des pierres. Ils avaient eu la chance de tomber sur le territoire d’une femelle troll. Elles étaient végétariennes et nos amis n’avaient donc rien à craindre, en revanche, elles possédaient un sale caractère et il leur faudrait la manœuvrer avec délicatesse.

Ils mirent deux bonnes journées pour trouver leur filon de pierres magiques,en échange ils laissèrent le sac de terre de la souris Rose. Ils rentrèrent ensuite directement à bon port grâce au tapis magique. Le rat détenait des pierres magiques pour le magasin du lézard du Midi et la souris Rose avait obtenu le tapis volant. Ils quittèrent Molosse sans vraiment de regrets et rentrèrent à Midland satisfaits.

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !