Facéties saison 4 ( 9 )


Facéties saison 4
épisode 9

Ce matin, Ramoli a découvert les dépenses exorbitantes de la souris Rose, mais il est difficile de lui faire des reproches alors qu’elle a investi des fonds dans leur hôtel, afin de le rendre encore plus select.
Même si l’investissement en valait le coup, au final, ils vont être dans le rouge un certain moment, à moins de découvrir d’autres sources de revenus rapidement.
Plongé dans ses réflexions, le rat faillit rater le départ du ferry menant à une petite île isolée de Convoitise, où d’étranges apparitions auraient lieu.

Concours, oui, juste comme ça !


Olivia Billington

J’ai décidé de lancer un concours sur Facebook (celles et ceux qui ne sont pas sur ce réseau social peuvent participer en relayant ce concours sur leur blog, en signalant bien que le concours se déroule sur Facebook, merci).jjj
Il y a trois cadeaux à remporter :
– une nouvelle de L’odeur de la pluie sur le bitume brûlant, en numérique
– un marque-page fait de mes mains
– la possibilité de donner votre nom à l’un de mes personnages

Le concours est ouvert du 20 au 28 février, en Belgique et en France.
Pour toutes les modalités, c’est ici.

Voir l’article original

Des mots une histoire 125


 Des mots une histoire 125

olivia mots histoire

Des mots une histoire
Sur le thème de mots imposés d’Olivia Billington, création d’une histoire d’après des mots imposé.

La liste des mots imposés de l’édition 125, des mots une histoire, sont : ténébreux – sombre – gouffre – clair – caverneux – roman – asocial – adaptation – théâtre – dramatique – scénariste – comédien – grandiloquent

Consigne facultative : décrire un rendez-vous amoureux.

Au fond du jardin

Au fond du jardin, un xyste magnifiquement sculpté expose ses charmes surannés aux passants du sans souci et c’est là que je l’aperçois pour la première fois.
Accaparée par mes sombres pensées, je faillis ne pas le remarquer. Il faut dire qu’avec le gouffre ténébreux où me plongeait la rédaction de mon roman, je n’avais pas les idées très claires. Mais je ne regrette pas d’avoir refusé que le scénariste fasse une adaptation dramatique de mon polar, vu que dans son théâtre les comédiens grandiloquents massacraient un acte d’une pièce de Molière asociale.
Pour en revenir à mon bel inconnu, tandis qu’il m’attend, sa voix caverneuse résonne alors qu’il essaie l’acoustique du parc. J’approche en catimini.

Facéties saison 4 ( 8 )


Facéties saison 4
épisode 8

Ce matin, je surprends la souris Rose dans son bureau, où elle traite ses affaires courantes. Quand Ramoli entre, elle glisse subrepticement le compte rendu du bilan du chiffre d’affaires de la semaine.

souris bureau 2Le rat était en vacances et la souris Rose en a profité pour piocher dans les fonds communs pour la décoration de leur hôtel, si bien que la courbe est en chute libre suite à ses dépenses astronomiques. Mais l’hôtel des Sages serait certainement le plus luxueux que vous visiteriez jamais.

Aneth et saumon, en quiche


La Fllibust',

A consommer sans bailler et en toute intimité,

sous un xyste orné de roses, un Dimanche de pluie.

Car l’ennui, n’est pas que soupir il est créatif.

Un pavé de saumon frais et bio, sans hésiter.

4 brins d’aneth fraîchement coupés, anti-fatigue.

4 oeufs du marché, si la poule est en panne.

1 soupir de lait versé en silence.

1 fondue d’échalotes (penser à la faire la veille)

1 pâte feuilletée, savoir-faire Marie.

6 rondelles de carottes confites, afin de ralentir la routine.

Projet ? réaliser une quiche sans morosité.

Sur le fond de pâte, émietter le saumon cuit, figé et vide d’arêtes.

Parsemer généreusement de ciselures d’aneth

odorants à souhait, et de minuscules morceaux

de carottes, (un petit emmerdement à réaliser, j’avoue)

Dans une jatte, mélanger oeufs, lait, ainsi que la fondue

d’échalotes, sans oppresser la tambouille et sans whisky.

Verser ce mélange sur le poisson assagi,

en laissant…

Voir l’article original 75 mots de plus

Saint Valentin


Nunzi

Bonjour à tous

Aujourd’hui, c’est la saint Valentin. Je souhaite donc une bonne fête à tous les Valentin.

Ici, nous sommes plutôt des Valentines :

ymp_chat_gouttire_52f22cf315eabMerci à Asphodèle pour le cadeau.

Voir l’article original

Mercredi 12 février 2014


Nunzi

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Sharon : elle a 36 ans. J’ajoute qu’il y a 36 ans, ses parents ne pensaient pas une seconde qu’elle prendrait un jour ce pseudo.

Je dirai donc : bon anniversaire Nina !

Pour l’occasion, voici un montage très rose :

2zxCQ-q0Ts-1et un autre, avec Moïra, très poétique :

2zxCQ-q0QL-1

Voir l’article original

Les Plumes à thème n°22


Les Plumes à thème n°22

écritoire vanishingintoclouds(3)
LES PLUMES à thème n°22 : le mot ENNUI
Les plumes de chez Asphodèle.

La liste des mots imposés des Plumes à thème 22, le mot ENNUI : projet, dimanche, emmerdement, penser, intimité, hésiter, oppresser, pluie, savoir, morosité, panne, créatif, silence, bâiller, fatigue, mourir, soupir, ralenti, routine, figé, vide et whisky, xyste, zigzaguer.

Un dimanche de pluie

En ce dimanche de pluie, la panne créative me fait bâiller. Je pousse un soupir et laisse vagabonder mes pensées. A mes pieds git une bouteille de whisky vide, témoin de la soirée bien arrosée de la veille. Je me lève et zigzague au ralenti jusqu’à la table basse encombrée. Cette routine figée n’a que trop duré ! Il faut que je sorte de mes emmerdements et que je réalise mon projet. Mais l’intimité de ce silence m’oppresse et me plonge dans la morosité. Un coup de fatigue soudain me fait craindre de mourir sur le champ. J’hésite… Et sans savoir pourquoi, m’assieds à mon bureau et commence à rédiger…

« Au fond du jardin, un xyste magnifiquement sculpté expose ses charmes surannés aux passants du sans souci… »

Facéties saison 4 ( 7 )


Facéties saison 4
épisode 7

 Ce matin, Ramoli fait bien des mystères, alors je décide de le suivre pour voir ce qu’il manigance. Je m’informe auprès d’un de mes indics qui est au courant de tout ce qui ce trame à Convoitise. Il m’apprend que le rat s’est emparé de l’ancienne maison des Sages aujourd’hui disparus, qu’il la fait visiter et que cela lui rapporte pas mal d’argent. De temps à autre, un visiteur disparait, mais ça ne nuit pas à son petit commerce. Il est à présent fort riche. Ramoli a décidé de s’octroyer quelques jours de congés qu’il souhaite passer avec sa femme. Il laisse le soin à la souris Rose de s’occuper des affaires courantes, le temps qu’il se repose. C’est sans doute pour célébrer sa réussite qu’il a réservé sa suite préférée de son hôtel.

rat lover 2

Bonne Saint Valentin à toutes et à tous !

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa


Un livre original à découvrir !

Thé, lectures et macarons

logofabio2 logorl2013Un livre voyageur de Philisine Cave
« Oh my ! cette couverture… » de Cécile
« Rentrée littéraire » d’Hérisson
Une lecture commune avec Hilde

.

.
l-extraordinaire-voyage-du-fakir-qui-etait-reste-coince-dans-une-armoire-ikeaL’extraordinaire voyage du fakir
qui était resté coincé dans une armoire Ikéa
Romain Puértolas

.
Terminal 2C de L’aéroport Charles de Gaulle, un Indien rentre dans un taxi et lâche le nom « Ikéa ».
Dans le rétroviseur de sa vieille Mercedes rouge, Gustave Palourde, le conducteur, examine son client… costume satiné, cravate rouge ornée d’une épingle à nourrice, turban sur la tête, piercing, visage émacié, peau grêlée, regard intense.
Ikéa ? Mais lequel ? Le haussement des épaules est une réponse qui signifie… n’importe lequel… à la grande satisfaction du chauffeur de taxi qui voit là une belle aubaine.

L’Indien paie avec un faux billet de 100 euros la course. Prestidigitation à la Houdini (fort malhonnête), le billet relié à un élastique invisible repasse aussitôt du porte-feuille de…

Voir l’article original 645 mots de plus

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !