Les Plumes à thème n°25


Les Plumes à thème n°25

écritoire vanishingintoclouds(3)
LES PLUMES à thème n°25 : le mot VILLE
Les plumes de chez Asphodèle.

La liste des mots imposés des Plumes à thème 25, le mot VILLE : Voiture, rue, immeuble, abeille, théâtre, anonymat, animation, pavé, visite, parc, asphalte ou bitume, (asphalte ayant été donné il y a 3 semaines), bus, fuite, flâner, embouteillages, urbain, gare, cohue, chuter, constant ou constance HÔPITAL

Mort dans l’âme

Dans cette rue passante, où les voitures circulent autour des immeubles comme des abeilles dans une ruche, un petit théâtre enfoncé en son recoin, fait grise mine. Prisonnier de son anonymat, il fut autrefois le point de passage obligé de tout artiste naissant. Aujourd’hui, simple point de fuite de tout avaleur de pavés, il se remarque à peine dans ce paysage urbain, où les grandes enseignes ont pris le pas sur les petites échoppes de quartier. Invisible dans la cohue journalière où les gens circulent en bus ou à pieds, dévorant l’asphalte en direction de la gare toute proche, où flânant de boutique en boutique sans but précis. Lui qui attirait les foules, créant un embouteillage jusqu’au parc, et parfois jusqu’à l’hôpital, a chuté dans l’oubli. Presque plus aucune visite n’engrange d’animations en son sein. Déserté, dans cette cité qui n’admet pas de constance, il sera rasé la semaine prochaine, laissant la place à un parking flambant neuf.

Publicités

43 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: LES PLUMES 25 – LES TEXTES EN VILLE ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture
  2. Marie et Anne
    Mar 29, 2014 @ 09:09:23

    Triste réalité où l’histoire d’un quartier s’efface devant la modernité et le rentabilité!

    Réponse

  3. Mon café lecture
    Mar 29, 2014 @ 10:19:42

    C’est vraiment dommage de voir disparaître un lieu au charme suranné, qui rappelle tant de souvenirs. C’est un pan de l’histoire de la ville qui est effacé juste pour l’appât du gain. C’est bien triste que certains ne soient pas capables de voir où sont les vraies richesses…

    Réponse

  4. jacou33
    Mar 29, 2014 @ 10:55:21

    C’est lamentable; le profit d’abord. je m’arrête là, sinon…
    Témoignage très fort.

    Réponse

  5. Astrid
    Mar 29, 2014 @ 13:00:24

    Un texte bien triste mais tellement réaliste.

    Réponse

  6. Ethunelle
    Mar 29, 2014 @ 13:27:36

    Original, concis (comme toujours) (mais c’est bien)Très bien construit,bravo!
    Hommage à la culture, et….vision de la réalité!

    Réponse

  7. Olivia Billington
    Mar 29, 2014 @ 15:00:59

    Quelle tristesse…

    Réponse

  8. Dan Gazénia
    Mar 29, 2014 @ 16:11:44

    A qui le dis-tu? Cela ne date pas d’aujourd’hui, mes parents, artistes-danseurs -comédiens, ont vu tous leurs théâtres , cabarets , remplacés par des immeubles. Leurs lieux de rendez-vous, pour dire des poèmes, ou lire des projets de romans ou pièces, transformés en cafétérias! (Avec Jouvet , Dullin, Copeaux, Marceau etc., et les poètes de l’époque).
    Je fais partie de Quintonic, et j’ai le privilège de sortir dans des café-théâtres , des restos, comme le Moulin à Café (voir sur Facebook: Dan Tillandsia) où des jeunes font de l’impro avec brio, tout en travaillant. Comme au bon vieux temps , ce n’est ni chic, ni confortable, et « au chapeau »!
    Très joli texte qui me touche personnellement.
    Merci!
    Dan

    Réponse

  9. Mind The Gap
    Mar 29, 2014 @ 16:37:54

    Hé bien tu as fait dans le triste aujourd’hui…le pire c’est que ce n’est pas de la fiction!

    Réponse

  10. Jean-Charles
    Mar 29, 2014 @ 17:58:36

    Peut-être qu’il v renaître de ses cendres !

    Réponse

  11. Asphodèle
    Mar 29, 2014 @ 18:32:08

    Ho non pas le théâtre !!! On s’attache vite avec toi, en quelques mots tu nous captes !!! Hélas, les choses qui ne rapportent plus sont condamnées… Beau mais triste ! 😦
    Bises 😀

    Réponse

  12. Biancat
    Mar 29, 2014 @ 19:34:55

    Quelle tristesse, et en si peu de mots, bravo !

    Réponse

  13. modrone
    Mar 29, 2014 @ 19:35:11

    Même pas une « dernière séance »?. Triste en effet, et bien cadré par tes soins.

    Réponse

  14. blogadrienne
    Mar 30, 2014 @ 08:56:23

    très bon texte! c’est court, concis, les mots y sont sans se forcer et ça raconte quelque chose qui a du sens

    Réponse

  15. Ghislaine
    Mar 30, 2014 @ 13:30:57

    Comme du vécu bien trop souvent !!

    Réponse

  16. dimdamdom59
    Mar 30, 2014 @ 17:13:27

    Je comprends que tu ais la mort dans l’âme!!! On l’aurait pour moins que ça 😦
    Court mais qui en dit long comme toujours!!!
    Bisous Cériat!!!
    Domi.
    http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2014/03/26/beatrice-cantatrice-rue/

    Réponse

  17. evalire
    Mar 30, 2014 @ 21:39:34

    Beaucoup de nostalgie dans ce texte tellement actuel

    Réponse

  18. patchcath
    Mar 31, 2014 @ 18:11:02

    Chez nous aussi, ils ont fait tombé la petite maison rose qui restait coincée entre 2 immeubles sur les boulevards…
    ça me fait penser au film « là-haut »…

    Réponse

  19. Bourgeon créatif
    Mar 31, 2014 @ 22:30:10

    Eh bien bravo ! Elle est belle la culture ! Sacrifier un petit théâtre sur l’autel du dieu Circulation…
    Ton texte a un rythme agréable.

    Réponse

  20. soene
    Avr 01, 2014 @ 15:34:13

    La Culture est devenue un luxe de nos jours et seules les grosses structures résistent, bourrées de subventions…
    J’ai également adoré ton texte sur ce pauvre petit théâtre, Ceriat.
    Bonne semaine et gros bisous

    Réponse

  21. marlaguette
    Avr 02, 2014 @ 17:37:30

    Te voilà nominée pour le Liebster Award… Ce cadeau m’est venu de l’autre bout du monde… Si tu est ok, voilà le règlement…
    http://zzou71.wordpress.com/2014/04/02/un-prix-le-pri…pourquoi-faire/

    Réponse

  22. Nunzi
    Avr 10, 2014 @ 19:22:48

    Triste destinée que celle de ce théâtre.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

Les mots de la fin

“La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire.” Victor Hugo

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Un Sot en Auteur

Site officiel de Thiébault de Saint-Amand

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Littérature et Philosophie

«Il y a parfois plus de philosophie dans un bon roman que dans le meilleur des traités» (Marcel Proust)

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

Éditions du Monde Premier

Association d'auteurs !

l'écritoire

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Mon site officiel / My official website

Venez parler de tout ce dont vous avez envie avec moi. Donnez vos opinions en toute liberté. Laissez vos commentaires. Je vous attends nombreuses et nombreux !!! / Translation in English for people who don't speak French : come to speak about all you want with me. Give your opinions with complete freedom. Leave your comments. I await you many and many !!!

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

La Audacia de Aquiles

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro Photographie

Street Photography & Travels

%d blogueurs aiment cette page :