Liebster Award


Liebster Award

liebster award

Le Prix Liebster est donné aux blogueurs par d’autres blogueurs. Il est un excellent moyen de se connecter avec de nouveaux blogueurs, et de les accueillir dans la blogosphère.

Voici les règles :
1. Lien vers le blogueur qui vous a nommé.
2. Répondez aux 11 questions qui vous sont données par le blogueur qui vous a nommé.
3. Nommer 11 autres blogueurs de moins de 200 followers.
4. Aller aux blogs que vous avez nommés et les informer de votre candidature.
5. Donnez à vos candidats 11 questions à répondre.

J’ai été nommée par Marlaguette de « Et si j’étais transparente ? »

Les  nominés :
Juliette « Juliette » – Bruno « Et pourtant elle tourne » – Bistroman « Vent d’Angers » – Mon Roméo « Hier est dépassé, demain ce sera trop tard » – Le blabla de l’espace « Le bla bla de l’espace » – Elleirame « Le blog d’Elleirame » – Ceriat « les facéties de Ceriat » – Fr@ne « Il était une fois mon blog » – L’Ornithorynque « Restons subvertifs(Na) » – Ptb41 « couroucoucou »

Les 11 questions :

1- Si tu avais une recette à me donner, quelle serait-elle ?
J’en ai une toute simple :
Couper des tomates en fines lamelles
Les saupoudrer de sel
Les arroser d’un jus de citron pressé
Et déguster frais.

2- Que t’inspire cette toile de Chagall ?

chagal 1Un rêve allégorique ?

3- Peux-tu citer 3 choses ou situations qui font battre ton cœur.
Je pourrais, en effet.

4- Quelle est ta confiserie préférée ?
Le chocolat, noir de préférence.

5- Si tu rencontrais ton double sur un banc, que lui dirais-tu ?
Je ne lui dirais rien, puisqu’il penserait certainement la même chose que moi, mais je lui sourirais.

6- Tu te fais « fâcher » par erreur… Quelle est ta réaction ?
Il est vrai que je peux être soupe au lait parfois.

7- Quand je ne dors pas, je refais le monde avec mes moutons de nuit. Et toi ? Que fais-tu ?
Je me tourne, et me retourne dans mon lit en espérant retrouver Morphée.

8- Par quelle heureux hasard as-tu donné naissance à ton blog ?
Avec l’aide d’un ami qui m’a montrer comment le créer.

9- Quel est ton personnage imaginaire préféré ?
Il y en a beaucoup, mais en ce moment, je pense à Robin des bois.

10- Que t’inspire cette photo ?

eau 1L’eau, le mouvement, donc la vie.

11- Plus jamais tu ne recommenceras cette expérience… Mais laquelle ?
Il y en a beaucoup trop pour que je m’arrête à une seule.

Je ne nomme pas d’autres Blogueurs pour ce tag, mais ceux qui ont envie peuvent le faire.

Un prix… Le prix Liebster. Pourquoi faire ?


Facéties saison 4 ( 14 )


Facéties saison 4
épisode 14

Ce matin, nous retrouvons nos deux exploratrices diurnes, au moment où elles s’apprêtent à entrer dans le manoir abandonné des anciens Sages de Convoitise. Un peu effrayée, la souris Rose tient encore la clé à la main, mais n’ose pas s’engager dans l’allée qui mène de la cour intérieure à la porte en ogive du manoir. La moustache frétillante et d’un pas décidé, Fleur franchit le pas et s’avance vaillamment sans attendre son amie. Courtoisement, elle frappe trois coups sur le bois dur d’ébène avant d’enclencher la poignée. Dans un manuscrit, elles avaient lu qu’il fallait se montrer poli avec les esprits, afin d’éviter de les contrarier. La porte s’ouvrit sans difficulté, mais comme tous les volets de la demeure étaient fermés, elle voyait mal au-delà du sas de l’entrée. La souris Rose sur les talons, elle entra. Elles allumèrent leurs torches électriques avant d’aller ouvrir les battants des fenêtres, également constitués d’ébène. Avec la clarté du jour, les ombres reculèrent jusque dans les recoins orphelins. Une vaste pièce aux meubles recouverts de tissus noirs les accueillit sans tressaillir…

Ramoli au pays des ombres sauvages (7)


Ramoli au pays des ombres sauvages
épisode 7

… Lorsque Ramoli tenta de se renseigner sur ce Malotru, les villageois se détournèrent, ou lui lancèrent des regards apeurés. En demandant au réceptionniste de son hôtel, il se rendit compte, à la description de l’aubergiste, que le personnage n’était pas des plus recommandables. Toutefois il obtint une information approximative du secteur où sévissait Malotru. Après le déjeuner, il y emmena ses amis qui ne demandaient rien de mieux qu’un peu d’action. Plus ils descendaient dans les bas quartiers, plus les rues étaient étroites et sales, mais résolus, ils ne tinrent pas compte des odeurs des égouts qui débordaient par endroits. Sur la petite place indiquée par l’aubergiste, ils trouvèrent des individus louches assis autour d’une table de bois massif, sirotant une boisson indéfinissable…

Des mots une histoire 129


Des mots une histoire 129

 

olivia mots histoireDes mots une histoire
Sur le thème de mots imposés d’Olivia Billington, création d’une histoire d’après des mots imposé.

La liste des mots imposés de l’édition 129, des mots une histoire, sont : lumière – éclairage – clarté – lampadaire – attente – rendez-vous – quand – bientôt – demain – jour – nuit – aube – début

Soit vous prenez tous les mots, soit vous n’en sélectionnez que cinq et vous ajoutez la consigne suivante : le lieu de l’action doit être au bord d’un lac.

Trouble nuit

Je lisais à la lumière d’un lampadaire, lorsqu’un bruit attira mon attention. L’attente de mon rendez-vous professionnel, prévu dans quelques heures, me rendait sans doute un peu trop nerveuse. Doucement, j’entre-baillai la porte, mais à la faible clarté de la lune, je ne vis rien d’étrange. La nuit était calme, seul un réverbère posait un éclairage jaunâtre sur un coin d’asphalte. Quand bientôt le jour émergerait sur une aube ensoleillée, je serai prête.
Encore ce bruit…
Cette fois je me glisse dehors par le sas de la véranda, mais je ne vois toujours rien. Tout au moins au début, puis ma vision s’affine et je distingue une vague forme humaine de très grande taille, qui semble me faire un signe. Mais demain est déjà là et la silhouette s’estompe, me laissant dans l’expectative.

Facéties saison 4 ( 13 )


Facéties saison 4
épisode 13

Ce matin, j’observe la souris Rose tandis qu’elle farfouille dans son sac à dos à la recherche des clés du manoir des Sages. Fleur a estimé plus prudent de s’y risquer en plein jour alors que la magie est moins puissante. On ne peut savoir ce que ces êtres machiavéliques ont laissé derrière eux, ils avaient la fâcheuse réputation de tout ensorceler autour d’eux.
Après avoir vidé la moitié du contenu de son sac, la souris mit enfin la main sur les précieuses clés. Elle les inséra dans la serrure de l’immense portail et la tourna. La grille grinça, puis s’ouvrit toute seule, les laissant pénétrer dans une cour intérieure en friche, mais beaucoup moins effrayante que la nuit.

Traboule avec Soène – le prix Agostino-Quai du polar


La jument verte

Lundi dernier (le 31 mars, pas le premier avril, hein) j’ai reçu un mail très sympathique de Lucie Diondet, une organisatrice de « Quai du Polar »

Après la lecture de ce mail, voici dans quel état j’étais : (Chère Asphodèle je t’ai « emprunté » ce gif fabuleux)

gif-ZEBRE

Je l’ai relu trois fois ce mail avant de capter que j’avais gagné (yes!!) le concourt de nouvelles de Quai du polar.

J’étais invitée à la remise des prix. Pour des raisons familiales , je ne pouvais m’y rendre mais notre Soène nationale a proposé de me représenter …

La voici dans le feu de l’action (on ne voit pas bien ses souliers vernis mais elle m’a affirmé les avoir mis ;-)); Allez lire son compte rendu ici

a-QdP-2014 remise Prix Agostino ValVal

et voici mon prix 😉

a-Prix Agostino 2014 Valval

Pour lire la nouvelle il faut aller ici ou   ou ci dessous 😉

Suspensions(s)

Devant sa valise, Cédric peste, dépassé…

Voir l’article original 1 067 mots de plus

Les Plumes à thème n°26


Les Plumes à thème n°26

écritoire vanishingintoclouds(3)
LES PLUMES à thème n°26 : les mots en D
Les plumes de chez Asphodèle.

La liste des mots imposés des Plumes à thème 26, les mots en D : Dentifrice, délicatesse, deux, débrouillard, désirer, danse, danger, diplodocus, dentier, désordre, décalquer, drastique, douceur, dédain, désormais, dentelle, dromadaire, don, dédale, déballage, doryphore, drôle, départ, disque, déclin, distiller.

 

La délicatesse du diplodocus

– « Ce n’est pas avec ma délicatesse de diplodocus au dentier en mal de dentifrice que je vais pouvoir m’acquitter de cette tâche ! »
– « Hou-là ! Fait pas bon rester dans les parages » remarqua Sidonie, l’aide bibliothécaire, avant de se calfeutrer entre le rayon de la poésie et celui de l’histoire.
Sa patronne, Angélique, devait encore avoir trouvé un ou deux gamins aux doigts de doryphore occupés à un déballage drastique de ses précieux disques vinyles. Sidonie, regarda au-delà de l’imposante dromadaire à la robe de dentelle défraichie, et aperçut le désordre dépasser du dédale d’étagères d’ordinaire si bien ordonnées. Pressentant le danger, Sidonie adressa un sourire d’excuse à madame Maubin, dont le dédain s’affichait au grand jour. Puis avec douceur, elle rejoignit Angélique qui désirait faire disparaître au plus vite cette pagaille. Au départ, elles pensaient qu’elles ne réussiraient pas à distiller ce désastre, mais finalement elles y parvinrent en disposant des piles, qu’elles rangeraient plus tard. Un petit débrouillard avait renversé plusieurs rangées d’étals parce qu’il possédait un don et qu’il fit la démonstration de sa drôle de danse. A s’agiter ainsi, il allait provoquer le déclin de la civilisation à lui tout seul. C’est pourquoi, désormais, vous verrez un panneau interdisant la danse à l’intérieur de l’établissement. Quand au gamin qui désirait exhiber son talent, il est définitivement interdit de bibliothèque.

Facéties saison 4 ( 12 )


Facéties saison 4
épisode 12

Ce matin, la souris Rose observait Fleur répartir toutes sortes de couteaux, dagues et autres lames effilées dans une veste en cuir souple, ainsi que dans son ample pantalon anthracite. Impressionnée, elle prit un poignard et l’examina sous tous les angles, se piqua le bout du doigt et le reposa rapidement sur la table émaillée. Fleur lui tendit alors un étui et lui montra comment l’attacher à sa ceinture afin qu’il ne la gêne pas dans ses mouvements. Elles vérifièrent que leurs sacs disposaient de tout le matériel dont elle pourraient avoir besoin, puis en enfilèrent les bandoulières. Voilà, elles étaient prêtes pour l’aventure.

Ramoli au pays des ombres sauvages


Ramoli au pays des ombres sauvages

épisode 6

… Après avoir asséché quelques pintes, le rat et ses amis ressentaient de la gaité et ne sachant plus pour quelle raison ils s’étaient rendus dans ce lieu de perdition, se retrouvèrent dehors, aimablement escortés par le tavernier. Une fois dehors, ils titubèrent jusqu’à l’auberge où séjournait le rat, où ils ronflèrent une bonne partie de la matinée. C’est Molosse qui les secoua un peu avant midi, parce qu’il avait grand faim.
Une fois rassasié, le redoutable mercenaire demanda à Ramoli ce qui pouvait bien l’avoir amené dans ces contrées reculées et dangereuses. Le rat lui expliqua ce qu’il cherchait. Molosse se frotta la tête et dit qu’il n’avait jamais entendu parler des pierres de Do, mais que s’il voulait des informations sur les choses, il devait s’adresser à Malotru…

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !