L’extravagante aventure du Maravaudeur


L’extravagante aventure du Maravaudeur

Le Maravaudeur est un personnage très peu fréquentable. Il peste et rumine toute la journée contre tous ceux qu’il croise. C’est un être qu’il vaut mieux éviter si l’on ne veut pas passer un sale quart d’heure.
Tourefois, il lui est arrivé une bien étrange aventure qui a fait disparaître son mauvais caractère et l’a réduit à une simple légende.
Un beau matin, alors qu’il ne remarquait même pas les rayons du soleil qui illuminaient le voisinage, le Maravaudeur s’en allait pestant, comme à son habitude, chercher son journal. Malheureusement, ce jour là, le kiosque en question était fermé. Jurant de plus belle et houspillant les passants, le voilà qui se rendit à la boutique de la rue suivante. Là, il tomba nez-à-nez avec une petite fille riant aux éclats devant sa sombre mine. Rouge pivoine devant ce joyeux minois, le Maravaudeur s’en remit à sa plus hideuse grimace et la gamine de se rouler par terre, hilare. Décidément, cette matinée commençait fort mal pour notre empêcheur de tourner rond. Finalement soulagé par la mère de la gosse, il s’en retourna déjeuner, son petit papier porteur de mauvaises nouvelles en poche, non sans avoir copieusement agoni la pauvre maman de ses pires quolibets. Apeurée, la pauvrette avait protégé les oreilles de sa morveuse en reculant devant son assaut triomphant.
La semaine durant, il dut se rendre dans la librairie, en espérant ne jamais plus revoir la gamine. Malheureusement pour lui, le huitième jour, il se retrouva face à la petite, qui le montrait du doigt à sa mère en baragouinant. Terrifiée, la femme s’empressa de payer et de quitter la boutique au plus vite. Ce ne fut pas le cas de sa fille qui le guettait avec un sourire engageant. Visiblement, elle attendait qu’il entre. Le Marauvaudeur se mit à bougonner et la fillette applaudit à ce qu’elle prenait visiblement pour une pitrerie. La mère tremblait, mais n’osa intervenir.
Déboussolé, il fit demi tour et n’obtint pas son compte de mauvaises nouvelles pour la journée.
Trois jours plus tard, le Marauvaudeur se leva en nage, il avait fait de terribles cauchemars. Il se leva néanmoins et se rendit à son kiosque favori qui venait enfin de rouvrir. Mais ni la pluie qui tombait dru ni le journal ne parvinrent pas à le stimuler et c’est morose qu’il entama sa journée.
Plus le temps passait, plus il se sentait mal, sans savoir pourquoi.
Il se rendit chez son thérapeute qui ne parvint pas à lui redonner son mordant habituel.
Il sombrait, lui le grand Marauvaudeur ne parvenait même plus à effrayer les pigeons.
C’est dans un état lamentable qu’il se contraignit à retourner à la librairie et à affronter le regard joyeux de la petite fille.
Étonné par ses grand yeux candides, il l’observa jouer avec un cerf-volant en forme de papillon rose qui frôlait le sol sans vraiment décoller. Puis le papillon se coinça entre deux poteaux alors que la gamine ne parvenait pas à le dégager.
Pris de pitié, le Marauvaudeur alla libérer le cerf-volant et adressa un timide sourire à la petite fille. Elle lui prit doucement la main et c’est sans doute à ce moment que le Marauvaudeur cessa d’exister, pour laisser la place à un homme sympathique.
Il ne faut jamais sous estimer le pouvoir d’un sourire.

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. covixlyon
    Oct 31, 2015 @ 20:26:14

    Bonsoir,
    Magnifique conte. Le sourire, c’est la parole de l’âme.
    Bonne soirée
    @mitié.
    merci pour la visite et le petit mot gentil.

    Réponse

  2. Valentyne
    Nov 03, 2015 @ 13:20:53

    J’ai connu un maraboudeur … Un lointain cousin sûrement de ton maravaudeur 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

Les mots de la fin

“La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire.” Victor Hugo

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Un Sot en Auteur

Site officiel de Thiébault de Saint-Amand

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Littérature et Philosophie

«Il y a parfois plus de philosophie dans un bon roman que dans le meilleur des traités» (Marcel Proust)

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

Éditions du Monde Premier

Association d'auteurs !

l'écritoire

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Mon site officiel / My official website

Venez parler de tout ce dont vous avez envie avec moi. Donnez vos opinions en toute liberté. Laissez vos commentaires. Je vous attends nombreuses et nombreux !!! / Translation in English for people who don't speak French : come to speak about all you want with me. Give your opinions with complete freedom. Leave your comments. I await you many and many !!!

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

La Audacia de Aquiles

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro Photographie

Street Photography & Travels

%d blogueurs aiment cette page :