Le petit conte de fin d’année


Rêve de souris

Dans une mansarde en sous-pente, une petite souris rêvait de fromages fondants. Du fond de son petit lit douillet, elle imaginait tout un monde fabuleux, où les hommes seraient aimables avec les souris et où les chats ne les croqueraient pas sous n’importe quel prétexte. Dans ce monde merveilleux, les montagnes de pain d’épice succéderaient des collines de gruyère, où les familles de souris auraient creusés de confortables appartements. La vie s’y écoulerait sans soucis et l’hiver n’y existerait pas.

Mais un bruit suspect éveilla la souricette, ainsi que toute sa famille. Une trappe dans le plafond se souleva et un importun glissa un rayon aveuglant dans toute la mansarde. Heureusement que les souris ont de la ressource. Toute la tribu se réfugia dans un des nombreux trous qui leur servait d’abri en cas de dérangement. Comme tout le monde le sait, les humains sont imprévisibles.

De leur cachette, les souris tremblantes entendent une voix monumentale annoncer :
– « Ca sera très bien comme salle de jeu pour ma petite Lily. »

Plusieurs semaines se sont écoulées durant lequel l’espace vital de la famille de souris s’est considérablement réduit. Il allait falloir creuser de nouvelles galeries ou pire déménager. Ce qui ne serait pas sans mal avec l’hiver qui était rigoureux cette année là.

Finalement, les souris s’habituèrent à leur nouvelle vie et la petite Lily abandonnait souvent des miettes de nourriture un peu partout dans la maison. En la suivant, il était facile de récolter de quoi subsister. Dans la petite mansarde, toute la tribu s’était installée au fond d’un vieux coffre à jouet en bois qui ne servait qu’à entreposer les peluches usées par les caresses de sa propriétaire.

Mais un jour, on offrit à Lily un chaton tout mignon. Comme il n’avait pas encore de griffes acérées, les souris s’en approchaient la nuit quand tout le monde dormait. Le chaton était adorable endormi, mais les souris savaient qu’une fois éveillé, il deviendrait un redoutable prédateur.

Une nuit, alors qu’elle récoltait des morceaux de biscuit éparpillés dans une assiette blanche, la petite souris se retrouva nez à nez avec le chaton qui avait délaissé le sommeil pour explorer la pièce. Les grands yeux bleus la fixaient interrogateurs. Sans se démonter, la souris déglutit bruyamment et se présenta en tendant sa main libre vers le chaton. Le chaton tendit sa patte et donna une pichenette à la main de la souris ce qui eut pour effet de l’envoyer valdinguer à l’autre bout de l’assiette. Les yeux exorbités de terreur, la souris fixa le chaton sans bouger, s’attendant à être croquée toute crue. Mais le chaton s’excusa de sa maladresse et lui demanda si elle ne lui en voulait pas. Encore toute secouée, la souris se releva maladroitement et entreprit de ramasser les morceaux de biscuit qu’elle avait fait tomber tout en surveillant le chaton du coin de l’oeil.

Finalement, la souris et le chaton grandirent en même temps que leur amitié, si bien que la famille de souris n’eut plus jamais faim et bien protégées, les souris eurent une vie paisible et heureuse dans la mansarde aménagée.

Je vous souhaite à toues et à tous une très heureuse année 2019

Bonne année !

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. covixlyon
    Déc 31, 2018 @ 18:25:54

    Bonsoir,
    un joli conte pour finir l’année.
    Je te souhaite, ainsi qu’à tes proches, une bell et bonne fin d’année et rendez-vous en 2019 pour une année de bonheur.
    @mitiés

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !

%d blogueurs aiment cette page :