Facéties saison 3 ( 9 )


Facéties saison 3

épisode 9

Ce matin, j’apprends que la Puce est guérie, mais qu’elle est très déçue d’avoir raté la soirée déguisement et les crêpes qui vont avec. Alors pour lui remonter le moral, ses amis lui ont préparé une surprise et concocté une veillée sur mesure. Lui bandant les yeux, ils l’amènent au palais du lézard, où ses amis l’accueillent dans divers déguisements et lancent des cotillons sur son passage.

fete de puce 2
Tous s’amusent follement jusqu’au petit matin.

Publicités

Facéties saison 3 ( 8 )


Facéties saison 3

épisode 8

Ce matin, j’apprends que la puce s’est enrhumée lors de la randonnée en haute montagne qu’elle a effectuée avec ses amis. Le colosse en étant tout retourné, la souris Rose leur a apporté une montagne de miel qu’elle a obtenu auprès d’un fin connaisseur en la matière.

puce enrume 2
Leurs amis l’ourse et son ourson lui avait donné rendez-vous aux portes de la forêt millénaire, afin de lui remettre une infime partie de sa réserve personnelle.

Facéties saison 3 ( 7 )


Facéties saison 3

épisode 7

Ce matin, après avoir déposé la souris Rose et ses amis, l’hélicoptère fit un tour d’horizon et rejoignit sa base.
Pendant ce temps, le lézard du Midi s’arrachait les écailles à chercher un emplacement en tête de gondole pour y placer ses articles de la Saint Valentin.

lezard ruban 2
Cette année, le rat lui avait dégotté dans un boui-boui de la ville basse de Convoitise, des rubans magiques qui se nouaient en forme de cœur. Mais de nos jours quelle jeune fille nattait encore ses cheveux ? Toujours est-il que son stock était considérable et qu’il allait devoir faire une réduction sur cet article qui lui avait coûté bonbon.

Facéties 3 ( 6 )


Facéties saison 3

épisode 6

Leur première étape franchie, il ne leur en restait plus que trois avant d’arriver au sommet et de profiter d’une vue panoramique sur la chaîne des Alpes Mordorées.
Leur ascension se déroula sous les meilleurs auspices, sauf pour les quelques heures où ils durent affronter un brouillard à couper au couteau. Ils n’y voyaient rien, mais encordés, ils ne se perdirent pas.

souris ski 2
Une fois au sommet, la vue imposante des montagnes les sidéra et ils profitèrent d’un soleil chaleureux, jusqu’à l’arrivée de l’hélicoptère qui devait les redescendre dans la plaine.

Facéties 3 ( 5 )


Facéties saison 3

épisode 5

En cours de journée, le mauvais temps les rattrapa. Une tempête de neige se leva et les harcela plusieurs heures durant. En haute montagne, le temps changeait si vite que partis avec un beau soleil, ils se retrouvèrent perdus dans le blizzard. Ils ne savaient plus où ils allaient et avaient du mal à ne pas se perdre les uns les autres. Toutefois, ils n’osaient pas crier de peur d’attirer une avalanche. Heureusement, ils avaient pris la précaution de s’encorder dès que le temps avait tourné. Au bout de deux heures, ils ne pouvaient plus avancer, alors ils amassèrent un monticule de neige autour d’eux pour se protéger du vent glacé qui leur soufflait son haleine givrante. La souris Rose en profita pour sortir un réchaud d’un de ses paquetages. Une accalmie leur permit toutefois de reprendre leur route juste à temps pour ne pas périr congelés.

souris rando 8

Une heure de progression difficile les épuisa, mais le retour du soleil les rassura. Enfin, ils atteignirent le refuge juste avant la tombée de la nuit. En sécurité, ils se laissèrent aller à un repos bien mérité.

Facéties saison 3 ( 4 )


Facéties saison 3

épisode 4

Ce matin, c’est le grand départ pour la randonnée et le blanc immaculé rayonne de toute part. Ramoli a eu un mal fou à réveiller la souris Rose qui n’a pas l’habitude de se lever si tôt.

souris rando 8

Toutefois après un bon café, elle finit par émerger du fin fond de ses épaisses couettes. Une fois prête, la fine équipe sortit au grand froid, parée à affronter une journée de marche, ou plutôt de glisse. Deux heures de pas cadencé ayant fatigué tout le monde, la souris Rose proposa de faire une halte afin de prendre un petit remontant. Après quoi, ils eurent bien plus de mal à filer droit.

Facéties saison 3 ( 3 )


Facéties saison 3

épisode 3

Ce matin, après moult tergiversations, les aventuriers se mirent d’accord pour un départ immédiat vers un chalet en haute montagne qui servirait de camp de base à leur expédition. C’est la souris Rose qui avait insisté pour qu’un endroit confortable soit choisi avant d’entreprendre l’expédition. Frileuse, la Puce s’était organisé un nid de fils de laine dans la poche avant du blouson du Colosse.

randonnée 6

Équipé du cache-nez que lui avait amoureusement tricoté sa femme, Ramoli était déjà parti en exploration afin de repérer leur parcours du lendemain. La météo s’annonçait bonne et le soleil serait de la partie.

Facéties saison 3 ( 2 )


Facéties saison 3

épisode 2

Ce matin, Ramoli rend visite à la Puce et au Colosse. Ils ont organisé une randonnée pédestre en montagne. Le lézard du Midi a décliné l’invitation parce qu’il risquerait de s’enrhumer. La souris Rose va peut-être les rejoindre au chalet, mais elle craint que des vents sauvages ne la décoiffent. La Puce sera bien au chaud dans une des poches du Colosse, elle a tout de même prévu un sac entier de miel, bien qu’on lui aie répété qu’il n’y aurait pas d’ours en hiver.

souris randonnée 2

Le jour du départ approche et finalement, la souris Rose fait son entrée, escortée de cinq porteurs qui emmèneront les indispensables affaires destinées à maintenir son statut de dame.

La puce et le nénuphar 5


La Puce et le Colosse

Le nénuphar géant 5

La Puce commençait à s’inquiéter, son Colosse était absent depuis plusieurs jours et elle n’avait aucune nouvelle de lui.
Elle allait appeler la police quand elle entendit le portail s’ouvrir et une armée
d’hommes équipés de porte-documents entrèrent sans avoir sonné au préalable. Éberluée, elle n’aperçut le Colosse qu’après avoir composé le 17 et raccrocha au nez de son interlocutrice.

Elle courut à la porte et l’ouvrit en grand, l’air mi-furieux, mi-intrigué.
Le Colosse lui adressa un large sourire et brandit fièrement un bocal dans lequel une plante était bercée au gré des pas du géant. Elle lui demanda ce qui se passait. Il lui indiqua un homme en costume et le présenta en tant qu’architecte. Il allait lui construire une immense verrière à l’abri de laquelle pourrait s’épanouir de magnifiques plantes autour d’un lac artificiel contenant un nénuphar géant.
La Puce sauta de joie et voulut immédiatement admirer la merveilleuse trouvaille de son ami.

Lorsque les architectes furent partis, tous deux sirotèrent un thé au jasmin sur la terrasse, tout en
rêvant à leur future serre.

La puce et le nénuphar 4


La Puce et le Colosse

Le nénuphar géant 4

La Puce se demandait où était passé son géant favori alors qu’elle avait tant besoin de lui. Elle faisait les cent pas autour de sa petite table de salle à manger en se rongeant les méninges.

Pendant ce temps, le Colosse se démenait pour passer inaperçu parmi les gens tout en essayant de ne pas perdre de vue Ramoli qui l’entraînait vers des rues de plus en plus encombrées. Puis ils débouchèrent enfin sur une grande artère et empruntèrent un chemin moins fréquenté. Enfin, ils se retrouvèrent sur une voie déserte, au bout duquel un panneau affichait : Bout de route.
Le Colosse se demanda où avait encore bien pu le conduire ce fichu rat. Quand il lui indiqua un magicien en lui expliquant que c’était le fameux collectionneur que leur avait indiqué l’herboriste.
Sympathique, le mage leur ouvrit et les invita à boire un thé harmonieusement parfumé.
Après avoir fait plus ample connaissance, l’homme se fit une joie de leur fournir une des ses pousses favorite, non sans leur avoir fait subir une visite détaillée de son fabuleux jardin.

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !