Facéties saison 1 ( 23 )


Facéties saison 1

épisode 23 :

Ce matin, en remontant une piste déconcertante, je me suis retrouvée, je ne sais comment, sur un promontoire rocheux qui embrassait les nuages. Bien sûr, ça manque d’oxygène, là-haut, mais quelle vue splendide ! En y regardant de plus près, à côté d’une crevasse, on voit une sorte de tunnel semblant remonter à un tertre couvert de pierres plates. Qui peut bien dormir dans un endroit pareil ?
C’est vraiment drôle, quand j’y repense.

Facéties saison 1 ( 22 )


Facéties saison 1

épisode 22

La souris Rose aimait jardiner et cultivait amoureusement ses délicates petites plantes.

Parmi celles-ci se trouvait son trésor, un petit pied de rosier odorant, à qui elle fredonnait des berceuses. Les petites roses roses qui y séjournaient parfois en boutons, parfois épanouies, parfumaient les environs et bien des passants s’arrêtaient pour humer l’air du jardinet à travers la barrière rose.
En cette fin d’arrière-saison, la souris Rose se lamentait de voir la dernière rose de l’année, dont le bouton arrivait à maturité. Elle se demandait si elle pourrait préserver un peu plus longtemps le parfum enivrant de sa rose.
Elle songea alors que le magasin du lézard du Midi contenait peut-être un accessoire approprié. Elle prit son parapluie fleuri et parvint enfin à la boutique aux Chimères de son ami.
Le lézard réfléchit un moment, puis lui indiqua un lot de bocaux magiques à la capacité de conserver tout type de denrées périssables. Satisfaite, la souris Rose s’en retourna chez elle cueillir la rose et l’enfermer dans le précieux bocal.
Elle profiterait tout l’hiver du grisant arôme de sa rose rose, en soulevant légèrement le couvercle du bocal.

Facéties saison 1 ( 21 )


Facéties saison 1

épisode 21 :

Ce matin, je tisse une trame fantasmagorique sur fond de possibilités variées. Puis je navigue de strate en strate, jusqu’à une nébuleuse emplie de nuages de matières en turbulence et d’astres en genèse.

Là, j’aperçois une petite sphère bleue qui réverbère l’éclat solaire au travers de son atmosphère. Curieuse, je m’approche et me heurte à un satellite de télécommunication. Je dois apparaître sur tous les écrans de la planète, alors j’esquisse mon plus beau sourire.

Facéties saison 1 ( 20 )


Facéties saison 1

épisode 20 :

Ce matin, je poursuis une chimère qui m’entraîne au loin, sur l’étendue glacée d’Europe. Quels secrets nous dévoilera cette mystérieuse sphère figée ? Des craquelures à sa surface nous indiquent une activité récente, mais que cachent-elle ?

Je m’arrête, le temps de me poser ces questions, je passe très vite au-dessus de Io, bonjour le froid et chaud ! Je me dirige vers Mars, but de mon voyage imaginaire, pour y trouver quoi ? Sous la surface, hum…

C’est quand qu’on pose le pied dans la poussière rouge ?

Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai hâte de voir ça.

Facéties saison 1 ( 19 )


Facéties saison 1
épisode 19

Les Échos de Midland 5

Ce matin, nous retrouvons l’Echo de Midland qui nous fournit l’exclusivité de l’inauguration du magasin du lézard.
Sous la voûte amplement ouverte sur un ciel dégagé, on trouve un bric à brac étonnant.

rat mag 2L’enseigne annonce en caractère incisifs que la porte du Bazar aux Chimères est à présent ouverte.
C’est un endroit unique où l’on peut dégoter des objets fabuleux et même rencontrer des êtres extraordinaires.

lézard 2Le lézard a envoyé la souris rose surveiller les fouilles qu’avait organisé le rat de Mauritanie au Népal. Elle l’a surpris en train d’ouvrir une faille donnant sur un univers parallèle.

rat porte 2Semblable au notre, ce monde possède cependant une différence notoire. La magie y est aussi efficace que la science l’est pour nous. Des objets au fonctionnement étonnant y occupent une large place. Seulement très peu de ces objets fonctionnent dans notre monde.
Le lézard du Midi a immédiatement entrepris d’en faire le négoce.

billes 2Pour garder la main mise sur ce commerce lucratif, il a acheté toute une zone montagneuse, afin de demeurer seul propriétaire de la faille.

 

Facéties saison 1 ( 18 )


Facéties saison 1

épisode 18 :

Ce matin, je tisse une toile mystique pour entrer en contact avec les initiés. Si jamais j’y parvenais, je vous tiendrais informés. J’ai cherché les traces des thaumaturges, sans résultats et je n’ai pas trouvé d’autres renseignements sur les fées, alors je vais vous parler d’autre chose aujourd’hui.

Le lézard du midi est ravi de la canicule qui est enfin arrivée, je me permets d’émettre quelques réserves quant à la température future. J’ai discuté un bon moment avec le lézard, avant qu’il ne rentre à la fraîcheur de la nuit. Si vous passez près de son muret, arrêtez-vous faire un brin de causette avec lui, il est très bavard quand la météo le permet. Il vous confiera plein de secrets merveilleux que des êtres baroques lui ont révélés.

Facéties saison 1 ( 17 )


Facéties saison 1

épisode 17

 

Ce matin, on m’a rapporté des ragots croustillants écrits dans une feuille de choux nommée Les Échos de Midland, dont une volumineuse tache recouvre les potins mondains. Néanmoins, un reporter a découvert ce que fricotait la souris Rose. Je vais donc vous communiquer ce qui est lisible.

Mais tout d’abord, des informations affirment que le lézard du Midi a investi une grotte troglodyte dans le sud et y amasse des tas de babioles, en grand secret. Aux dernières nouvelles, il envisagerait d’ouvrir un bazar à l’automne. Il compte ouvrir le plafond par une verrière, ne me demandez pas comment, pour aménager la grotte en serre, à température tropicale. Il prétend en avoir assez du froid hivernal. Il est obligé de descendre de temps à autre dans le sud pour superviser l’avancée des travaux. Lorsqu’il n’est pas là, ses ouvriers en profitent pour se tourner les pouces et jouer au morpion.

colis de souris 2

Revenons en à notre souris Rose, on l’aurait surprise, un mystérieux et encombrant paquetage sur le dos, entrer en douce dans la réserve attenante au futur magasin du lézard. Elle en serait ressortie les poches pleines à tel point, qu’à en croire le journal, quelques billets s’en seraient échappés.
Mais quelles fabuleuses marchandises rapporte la souris Rose de ses extraordinaires expéditions ?
Pour le savoir, rendez-vous en septembre où les envoyés spéciaux des Échos de Midland couvriront pour nous l’ouverture du bazar.

Facéties saison 1 ( 16 )


Facéties saison 1

épisode 16 :

Ce matin, je vais vous parler de Ramoli, le rat de Mauritanie.

Il a disparu au cours d’une excursion au Népal. Depuis qu’il est tombé dans une crevasse de quinze mètres de profondeur, on n’a plus de ses nouvelles.
Mais je ne m’inquiète pas vraiment pour lui, il s’est déjà sorti de situations beaucoup plus périlleuses.
Comme lorsqu’il s’était perdu au fin fond de l’espace, dans une capsule de survie et qu’il avait dérivé trois jours avant de se faire happer par l’attraction terrestre. Sur une petite île, il avait atterri et se retrouva très vite entouré de vahinés.

Facéties saison 1 ( 15 )


Facéties saison 1

épisode 15 :

Ce matin, j’aperçois deux petites souris qui se disputent pour une croûte de pain dur.
Elles se chamaillent tant qu’une troisième souris attirée par le raffut, d’un geste rapide s’empare du butin.
N’ayant pas remarqué le larcin, les deux protagonistes continuent leur querelle.
Plus tard dans la matinée, la voleuse passe devant les deux chicaneuses en se pavanant, l’estomac plein.

Facéties saison 1 ( 14 )


Facéties saison 1

épisode 14 :

Ce matin, j’adresse mille pardons à Sire Jean pour ce qui suit, je n’ai malheureusement pas pu résister et ai ouvert une de mes boîtes de Pandore.

A l’entrée de son terrier

Sire Jean grattouillait sa guitare.

Passant à proximité, l’oreille en émoi,

Maître Sylvenard reconnut ce son là.

Il s’approcha de Sire Jean insouciant

En lui tenant ce langage :

Hé! Bonjour Sire Jean,

Que vous me semblez inspiré !

Si votre instrument était, à un ampli branché,

Vous nous plongeriez dans les louanges des Cieux.

Ne se sentant plus de joie,

Sire Jean tendit sa guitare.

Souriant de toutes ses dents,

Maître Sylvenard, de l’objet s’empara.

Puis, à travers bois se faufila.

Sire Jean, mais un peu tard,

Se dit que l’on ne l’y prendrait pas deux fois.

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !