Facéties saison 7 ( 46 )


Facéties saison 7
épisode 46

Entendant un bruit incongru, Ramoli s’accroupit derrière un buisson. Juste à temps pour éviter la rencontre malencontreuse avec une sorte de troll équipé de bric et de broc métallique. Des breloques pendent lamentablement de son cou hideux, sans parler des énormes crocs qui lui déforment la mâchoire. Le rat n’ose pas respirer durant le passage de l’immonde créature. Il a raison d’ailleurs, les trolls ne se lavent jamais.
En faisant le moins de bruit possible, Ramoli retourne au campement pour le trouver dévasté. Des traces de luttes montrent que ses amis se sont fait enlever. Il va devoir les retrouver et si possible les libérer. Ramoli en déduit que le troll n’était pas seul,contrairement à ses habitudes.

 

La souris Rose et tout ses amis vous souhaitent une très heureuse année 2018 🙂

Publicités

Facéties saison 7 ( 45 )


Facéties saison 7
épisode 45

Se frayant un chemin entre les basses branches, les fiers explorateurs se déplacent difficilement dans la jungle touffue. Le Colosse a de plus en plus de mal à progresser et se fait agripper par les lianes envahissantes. Perchée sur ses épaules, la Puce tranche les pousses qui menacent de la faire tomber. Au détour d’un énorme tronc, ils aperçoivent un petit promontoire qui leur était jusque là caché par l’ample végétation. Ils l’escaladent et ne voient que l’immensité verte, entourée d’une mer turquoise paisible, mais aucun indice du gisement de cristaux bleus n’est visible. Ramoli décide de partir en éclaireur et de trouver la grotte signalée par la reine, pendant que les autres membres du groupe s’occupent de monter le camp. La nuit tombe plus vite dans ces latitudes.

Facéties saison 7 ( 44 )


Facéties saison 7
épisode 44

La reine se tenait très droite en attendant Rose et ses amis pour leur souhaiter bonne chance dans leur quête. Lors de leur arrivée, des valets leur remirent des paquetages bien rebondits. Rose, Fleur, Ramoli, la Puce et le Colosse quittent la reine, qui leur adresse un dernier salut.
Au début, leur chemin est aisé, mais en fin de matinée, il commence à s’enfoncer dans des méandres de plus en plus ombrageux. Sous la frondaison, les rayons du soleil ont de plus en plus de mal à pénétrer jusqu’au sol. L’obscurité ne leur permet pas de voir grand chose et ils peinent à trouver une voie dans laquelle s’engager. Cependant un passage semble plus accessible que les autres et après mure réflexion ils décident de s’y risquer.

Facéties saison 7 ( 43 )


Facéties saison 7
épisode 43

Se sentant fort peu à l’aise devant tous ces regards, Rose demande des précision à la reine. Avec un grand sourire, elle lui répond que tout leur serait expliqué demain, mais que pour le moment les réjouissances sont de rigueur.
Rose insiste auprès d’un ministre de la reine, elle harcelle tant le viel homme qu’il finit par la conduire à une petite pièce au coeur du palais. Dans la salle se trouve un grand nombre d’objets taillés dans un crystal bleu profond. Le ministre en effleure un et il emmet une vibration sonnore, qui caresse délicatement les oreilles de la souris.
Il lui explique que l’explotation minière de ce précieux crystal se trouve en un territoire dangereux et que même les membres de son peuple n’osent plus s’y aventurer. Il remercie Rose de s’être proposée, elle et ses amis, pour aller leur en chercher de nouveaux parce qu’ils n’en n’ont plus. La souris quitte le ministre avec plus de questions qu’elle en avait avant d’avoir admirer ce curieux crystal.
Au lever, les souris trouvent une servante dans leur chambre avec un plantureux petit déjeuner sur un plateau fleuri. Une jolie femme entre sans frapper et leur tend des tenues confortables pour leur expédition. Elles les informe que la reine les attend dans une heure devant la porte du palai pour leur souhaiter bonne chance.

Facéties saison 7 ( 42 )


Facéties saison 7
épisode 42

La petite reine prend gracieusement place au bord de l’énorme trône, puis lève la main pour réclamer l’attention de ses sujets. Toute ouïe, l’assemblée attend dans le plus grand silence. Rose et ses amis se font le plus discrets possible, mais ils se trouvent juste aux côtés de sa majesté, qui les désigne avant d’annoncer :
– « Je vous présente les fiers aventuriers qui vont nous débarrasser des envahisseurs ! »
Les vassaux applaudissent joyeusement à cette nouvelle.
Dans quelle galères se sont encore fourrés nos intrépides amis, cette fois-ci ?
Puis sans laisser de répits aux audacieux explorateurs, la reine se lève et convie tout le monde à la suivre pour trinquer à la santé de leurs invités.

Facéties saison 7 ( 41 )


Facéties saison 7
épisode 41

Escortés par la reine et sa suite, nos amis descendent le long d’un large escalier entourant l’arbre souverain. Ils passent devant des étages menant à des pièces individuelles ou à de petits salons ouverts. Plus bas, des passerelles donnent sur d’amples salles suspendues, agrémentées de rideaux végétaux. Plus bas encore, une immense estrade porte la grande salle de réception royale où siège un trône deux fois plus ample que celui de la terrasse supérieure. Du rez de chaussée, montent des bruits de cuisine et d’animaux de basse-cour. Dans la salle de réception, des silhouettes déambulent doucement, tout en sirotant des boissons mises à disposition par des serveurs en livrée vert tendre. A l’approche de la reine, les gentilshommes et les gentes dames forment une haie d’honneur en s’inclinant.

Facéties saison 7 ( 40 )


Facéties saison 7
épisode 40

Prise d’une subite inspiration, Rose s’incline devant la reine et d’un délicat ondoiement de la main, fait apparaître un magnifique bouquet de fleurs multicolores. Le parfum envoûte le nez délicat d’Edorlanne. Surpris par ce geste, un des gardes dégaine son épée et menace la souris. Dans un élan majestueux, la reine calme la sentinelle et esquisse un sourire. Elle s’empare du bouquet qu’elle prend plaisir a renifler sans retenue. Par-dessus les fleurs, elle observe ses invités et fait signe à sa servante d’apporter des rafraîchissements. Des domestiques apportent des tabourets et des tables basses et un fumet appétissant envahit l’espace. Des mets festifs et colorés sur des plateaux dorés sont portés par des serviteurs en livrée. Se frottant les mains, Ramoli s’apprête à déguster ces si jolies douceurs. En demi -cercle autour du trône, les invités de la reine se régalent des petits délices qui leur sont proposés avec grâce.
Après le service, la reine propose à ses invités une visite de son palais végétal.

Facéties saison 7 ( 39 )


Facéties saison 7
épisode 39

Ils entendent de grands cris. Transporté par deux gigantesques hiboux, le Colosse, les yeux exorbités par la crainte, se débat vainement. La toute petite créature qui porte une couronne dorée, se lève et rouge de colère, demande que l’on fasse cesser immédiatement ce vacarme. N’en tenant pas compte, les hiboux larguent le Colosse qui roule jusqu’aux pétales de la fleur géante, menaçant de l’abîmer. Le géant déroule sa carcasse en ronchonnant. Les ailes froissées par la colère la créature trépigne et injurie les hiboux. Puis se tournant vers les souris et le rat, elle se rend compte de l’image qu’elle donne et se reprend. Elle se rassoie dans une dignité toute royale et se racle la gorge. Un vieillard armé d’un bâton à bout d’or, en profite pour s’avancer et présente sa Majesté Edorlanne, reine des prairies et des îles environnantes. Il élève son bâton et une douce lumière inonde de beauté la créature. Edorlanne se redresse sur son trône et prend l’air important. Mais il en faut d’avantage pour impressionner les souris.

Facéties saison 7 ( 38 )


Facéties saison 7
épisode 38

Au beau milieu de la nuit, un étrange brouhaha réveille nos amis. Des sortes de hululements se répercutent d’un bout à l’autre de la forêt. Des battements d’ailes frôlent la cime des arbres au-dessus de leurs têtes. Ils entendent craquer des branches tout autour d’eux. De grands yeux jaunes les observent et des becs grattent les écorces de bois dur. Tremblants de tous leurs membres, les intrépides explorateurs se recroquevillent les uns contre les autres. Des griffes acérées s’emparent d’eux et les emportent dans les ombres ténébreuses. Ils sont ballotés dans les airs sans pouvoir se débattre. Les serres les enserrent fortement avant de les lâcher au sommet d’un gigantesque eucryphia cordifolia dont l’arôme des fleurs embaume la canopée. Une minuscule créature avec des ailes translucides les y attend, assise sur un trône placé au coeur d’une immense fleur blanche.

Facéties saison 7 ( 37 )


Facéties saison 7
épisode 37

Le lendemain matin, alors que leur foyer rougeoie à peine, nos amis s’éveillent lentement sous l’auvent protecteur du saule. La journée s’annonce chaude et humide mais ils ne sont pas découragés pour autant. Après le petit déjeuner, le rat part en avant afin de trouver un chemin à travers la dense végétation. Peu après, ils suivent le sentier que Ramoli et le Colosse leur ont ouvert, mais ils n’avancent guère et à midi ils atteignent un petit promotoire qui s’élève au coeur de la forêt. La vue se perd dans la verdure, cependant ils décident de s’enfoncer davantage dans l’épaisse sylve. Ils finissent par se retrouver coincés par d’énormes troncs et des broussailles infranchissables et décident de s’installer là, en hauteur, pour leur deuxième nuit de camping sauvage. La Puce n’est pas plus rassurée de se trouver là que dans la journée et elle tremble de peur. Le Colosse s’occupe de poser de grosses branches afin de les isoler du sol grouillant de bestioles selon les dires des souris. Ramoli est assis sur une grosse souche et prépare le dîner. Le lézard s’emitouffle déjà dans une couverture tout en découpant des légumes pour la potée du rat. D’étranges sons se propagent autour d’eux et l’obscurité grandissante les rend plus impressionnants. La Puce se calfeutre près de l’âtre et n’en bouge plus.

 

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Un Sot en Auteur

Site officiel de Thiébault de Saint-Amand

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Littérature et Philosophie

«Il y a parfois plus de philosophie dans un bon roman que dans le meilleur des traités» (Marcel Proust)

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Éditions du Monde Premier

Association d'auteurs !

l'écritoire

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurienne culturelle.