L’étrange meurtre d’Alek Vram 5


Les enquêtes de la souris Rose
L’étrange meurtre d’Alek Vram 5

Un petit inspecteur joufflu reçoit les souris qui ne se laissent pas démonter par son manque d’enthousiasme.
Tandis que Fleur furette dans les dossiers de l’inspecteur, sans rien trouver d’utile à leur enquête, Rose expose leur requête.
L’inspecteur, qui se nomme Majoye, les informe que le dossier est clos depuis longtemps et qu’il ne s’agissait sans doute que d’un simple accident. Le dénommé Alek Vram fut pris entre deux feux lors d’une rixe entre gangs rivaux. L’inspecteur leur affirme que ces accidents sont monnaie courante ces temps-ci dans cette partie isolée des territoires de Convoitise. Il leur explique que la magie des Mages porte moins loin que celle des Sages et que certains individus se croient tout permis. Les forces de police sont trop peu nombreuses pour maintenir la paix et parfois cela dérape. La loi du plus fort domine certains quartiers où les policiers n’ont plus accès.

L’étrange meurtre d’Alek Vram 2


Les enquêtes de la souris Rose
L’étrange meurtre d’Alek Vram 2

Rose se démaquille dans sa cabine , alors qu’on frappe à sa porte. C’est Fleur qui se demande pourquoi Molosse n’a pas pu démasquer l’assassin d’Alek. Rose lui répond qu’un grand gaillard comme lui ne passe pas inaperçu, mais qu’elles sauront percer ce mystère beaucoup plus efficacement. Et puis résoudre un meurtre est dans ses cordes. Elle et Fleur sauront bien découvrir ce qui est arrivé à l’ami de Molosse.

souris alek 2
D’autre part, Ramoli a discerné des anomalies dans la magie des îles extérieures de Convoitise et, avec Iris, ils vont enquêter sur cet étrange phénomène, tout en interrogeant les contacts du rat sur l’homicide d’Alek.

 

L’étrange meurtre d’Alek Vram 1


Les enquêtes de la souris Rose
L’étrange meurtre d’Alek Vram 1

Rose et ses amis ont décidé d’aider Molosse à résoudre le meurtre d’Alek Vram, chercheur d’Embrouille au centre de recherche de la prestigieuse académie des sciences de Convoitise.
Avant de partir pour les Îles Extérieures, Rose s’est enfermée dans sa chambre pour préparer ses affaires. Elle s’est rendue à son bureau et a ouvert un petit tiroir secret renfermant son trésor le plus précieux. C’est une petite boîte finement ouvragée, dont elle extrait un minuscule livre, puis elle murmure une incantation et le livre s’agrandit. Elle recopie soigneusement certaines incantations et s’empresse de tout remettre en place. Puis elle empaquette ses vêtements dans une énorme malle qu’elle réduit immédiatement à la taille d’un petit colis. Fin prête, elle rejoint ses amis qui l’attendent dans le hall de l’hôtel. Elle sait qu’elle devra utiliser la magie en toute discrétion, mais ne peut tout de même pas partir sans quelques sorts fondamentaux.

La souris Rose et la salle aux miroirs 5


La souris Rose et la salle aux miroirs 5

A présent qu’ils savent comment fonctionnent les miroirs, il ne leur reste plus qu’à retourner au manoir des Sages. Mais lequel des miroirs va les y ramener ?
Ils en prirent donc un au hasard et s’élancèrent ensemble. Heureusement, ils avaient choisi le bon.

souris miroir 11Rose se demanda alors pourquoi les mages n’avaient pas encore localisé la salle aux miroirs.
Ramoli resta seul pour explorer le site et renvoya les deux souris à l’hôtel,où elles devaient étudier les documents qu’ils avaient découverts. Une fois de retour dans la suite de Rose, elles se firent monter un copieux petit déjeuner avant d’entamer la lecture des parchemins.

La souris Rose et la salle aux miroirs 4


La souris Rose et la salle aux miroirs 4

Le Mage s’arrête devant eux et replace son chapeau pointu qui était légèrement de guingois. Les trois amis soufflent dans un bel ensemble. Le Mage n’a vu que son reflet dans le miroir sans tain derrière lequel débouchait leur passage, puis il a repris sa marche en direction des bureaux.

souris miroir 10

Rose reconnait immédiatement le couloir principal du palais administratif des Sages, pour en avoir été promptement chassée. Mais ceci est une autre histoire.
Comment sont-ils passé du manoir des Sages à leur palais ?
La souris voit les moustaches du rat frétiller et sait qu’il a compris. Elle l’interroge du regard et il lui sourit en retour.
– « Nous avons découvert la manière dont les Sages se déplacent. »
– « Quoi ? » cillent les deux souris.
– « Mais oui. Nous savons à présent comment les Sages manœuvrent si vite. Grâce aux miroirs qui leur permettent de se rendre où ils veulent en un clin d’œil. »
– « Ha ! »
– « Chut, quelqu’un vient. »
Un autre Mage passe sans s’arrêter, des dossiers plein les bras.

La souris Rose et la salle aux miroirs 3


La souris Rose et la salle aux miroirs 3

Sans comprendre ce qui lui est arrivé, la souris Rose se retrouve dans le noir. A tâtons, elle fouille dans sa mallette fuchsia et saisit une des sphères qu’elle a pris soin d’emporter. L’une des boules luminescentes est bleue et devrait pouvoir éclairer l’endroit où elle a atterri. Mais au moment où elle lance la pierre, un choc l’aplatit au sol. C’est Fleur et Ramoli éjectés de la psyché.

souris miroir 8Dans la lueur bleutée, les amis se relèvent péniblement et entreprennent un tour d’horizon. Ils perçoivent la pièce qu’ils viennent de quitter. Ils décident de sortir de la salle aux miroirs, ils y reviendront plus tard, mais bien d’autres découvertes les attendent au manoir des sages. Ils suivent un long couloir qui débouche sur un autre truffé de portes. L’une d’entre elles s’ouvre et un Mage en émerge…

La souris Rose et la salle aux miroirs 2


La souris Rose et la salle aux miroirs 2

Pendant que la souris Rose admirait son merveilleux reflet dans la glace, un nuage pourpre apparut dans les profondeurs du miroir. Intriguée, elle toucha la surface lisse, avant que Fleur et Ramoli n’aient eu le temps de réagir. Affolés, les deux comparses se précipitèrent alors que la sinistre émanation emplissait le miroir. Emportés par leur élan, Fleur et Ramoli furent comme happés par la psyché et disparurent à leur tour.

souris miroir 5Et la salle aux miroirs retrouva sa nudité première.

La souris Rose et la salle aux miroirs


La souris Rose et la salle aux miroirs

Rose ouvre une mystérieuse salle dont les murs sont équipés de majestueux miroirs, apparemment très anciens. Dès qu’elle met un pied dans la pièce, de fastueux lustres suspendus illuminent brusquement la salle. Éblouie, Rose s’arrête. Derrière elle, Fleur et Ramoli trépignent d’impatience.

souris miroir 4Intriguée autant qu’inquiète, Rose se place devant le premier miroir sur sa droite. Tout d’abord, elle n’aperçoit que sa propre image, puis…

La souris Rose et les succubes


La souris Rose et les succubes

Par un beau matin d’automne, la souris Rose se promenait dans les faubourgs animés de Convoitise. Elle attendait l’heure de son rendez-vous avec le rat Ramoli, tout en pratiquant son sport favori, le lèche-vitrine. Sur l’avenue principale, elle admira un mannequin qui flirtait avec une sublime robe de velours noir. Idéale pour sa soirée.
Tant pis, elle serait en retard au salon de thé, mais il lui fallait absolument cette robe noire. Ses paquets sous le bras, elle rejoignit l’une des rues secondaires, où le salon de thé se camouflait dans un renfoncement. Sa façade discrète avait plu d’emblée à Ramoli, qui détestait l’animation des allées emplies de foules pressées qui vous bousculaient sans ménagement.
C’est les bras chargés qu’elle arriva avec une bonne demi-heure de retard, mais son ami avait l’habitude et en avait profité pour dévorer trois grosses madeleines moelleuses. Que mijotait-t-il encore ?
Ramoli se pencha vers elle et lui murmura son plan à l’oreille, qu’elle écouta avec attention. Le rat semblait parfaitement préparé à l’expédition prévue pour le soir-même. Après avoir bu cinq tasses de thé parfumé à la rose, elle rentra essayer sa nouvelle tenue.

Le soir venu, la souris Rose retrouva Ramoli dans un bar plutôt mal entretenu, dans la ville basse de Convoitise. Elle avait suivi ses instructions et ne portait pas une tenue extravagante, afin de pouvoir s’éclipser plus facilement en cas de besoin. Elle craignait le pire, mais ne pouvait s’empêcher de le suivre dans ses aventures rocambolesques. Pour n’être pas reconnue, elle n’avait pas appliqué sa poudre rose et ressemblait à n’importe quelle autre souris, l’élégance en plus.

Le rat avait les moustaches qui frétillaient, ce qui annonçait généralement de gros ennuis. Équipé d’une tenue sombre, il patientait en lisant une feuille de chou locale. Il rangea le journal dans son sac à dos et l’entraîna dans une ruelle profonde, à peine éclairée ça et là de quelques reflets de lune ronde.
Au fond, ils débouchèrent sur une minuscule place carrée. Un seul lampadaire jetait sa lumière blafarde sur un banc solitaire disposé sur un carré de verdure. La souris Rose fit mine de s’y asseoir, mais le rat la tira par la manche en direction d’un coin de ténèbres du square. Prise de doute, elle le suivit néanmoins dans une rue encore plus étroite et bondée d’immondices, habitée par de repoussantes créatures. La moustache toujours frétillante, Ramoli pressa le pas et s’arrêta devant un portail dont les arabesques sculptées représentaient des sortes de démons.

La souris Rose sentit un frisson glacé lui parcourir l’échine. Elle voulut demander au rat de faire demi-tour, mais le portail s’ouvrit devant eux. Bouche bée, elle se colla à Ramoli qui pénétra dans l’allée obscure. Sur une porte monumentale,des sculptures de femmes mouvantes les incitaient à franchir le seuil. Ramoli prononça deux mots incompréhensibles et la porte devint inerte. Il fit entrer la souris Rose qui n’en menait pas large, puis referma la porte derrière lui. Ils se retrouvèrent une nouvelle fois dans le noir. Un léger tintement fit sursauter la souris, mais ce n’était que le rat qui allumait une lanterne. Il l’emmena dans une vaste cour intérieure, où une fontaine jouait une mélodie liquide.

rat succube 2De jolies nymphes servaient de décor à la fontaine et Ramoli lui assura que cette fontaine ornerait parfaitement le hall de leur hôtel. Tout à coup enjouée, elle acquiesça et regarda de plus prés les femmes aux poses lascives. Toutefois se dégageait des statues une sourde impulsion qui mettait la souris Rose mal à l’aise.
Quand Ramoli s’approcha, l’une d’elles se mit à esquisser un sourire et se pencha ostensiblement pour attraper le rat.
Réagissant au quart de tour afin de détourner l’attention de la chose, Rose sortit son brumisateur et en aspergea la statue qui s’immobilisa aussitôt.
Surpris, Ramoli suspendit son geste, puis il recula prudemment. Le rat regarda son amie qui semblait tout aussi éberluée que lui. Abandonnant momentanément la place, ils farfouillèrent le manoir à la recherche d’autres objets moins dangereux. Il finirent par découvrir une bibliothèque et dénichèrent un énorme manuscrit de l’histoire du manoir.

Le palais avait appartenu à un riche marchand qui l’avait fait construire bien des siècles plus tôt. Comme il ne disposait pas d’héritiers, à l’heure de sa mort, il avait fait protéger sa propriété par des créatures monstrueuses.

Depuis longtemps, plus personne ne s’aventurait dans son domaine, sauf des Mages.
C’est à l’occasion d’une expédition de l’un d’entre eux que Ramoli s’était faufilé à sa suite en toute discrétion.

Lorsqu’il franchit le seuil du manoir, ses moustaches se mirent à frétiller avec énergie, ce qui prouvait que ce lieu regorgeait de trésors.
Très inquiets, à présent, la souris Rose et Ramoli se regardèrent, mais n’en poursuivirent pas moins leurs fouilles pour autant. Le rat dévoila un manuscrit, où des nymphes étaient représentées et l’ouvrit en grand. Ils plongèrent dans l’étude de ce document et découvrirent que les statues emprisonnées dans la fontaine étaient des succubes qui se nourrissaient exclusivement de chair fraîche.
Horrifiés, ils décidèrent de quitter le manoir au plus vite, non sans emporter bon nombre de manuscrits et parchemins.

De retour au calme relatif de leur hôtel en travaux, ils examinèrent leurs trouvailles, et c’est ainsi qu’ils apprirent que si on les maintenaient humides, les succubes ne se réveillaient pas et demeuraient inertes.

A grands frais, ils aménagèrent un bassin dans le grand hall et y firent monter les statues en prenant bien garde qu’elles restent toujours humidifiés par des gouttelettes d’eau froide.

succube 2Depuis ce jour, l’entrée de leur hôtel est rehaussée d’une fontaine vivante qui ne peut laisser les clients indifférents.

Les aventures du lézard du Midi 3


Les aventures du lézard du Midi 3

La chasse aux œufs du lézard

Pour ses amis, Le lézard du Midi avait organisé une chasse aux œufs dans les jardins de son manoir.
Il avait mis un point d’honneur à en cacher partout, derrière chaque buisson et dans chaque arbre, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Il y en avait tant que ses invités ne pourraient tous les découvrir. Encombrée par ses hauts talons et sa longue robe, la souris Rose avait du mal à arpenter la terre humide. Mais elle savait que ses amis partageraient leurs butins avec elle et ne se précipita pas. Tapis à l’entrée de leur terriers, des lapins blancs observaient ces gens qui piétinaient leur territoire.

lezard paques 2Et devinez qui en ramassa le plus ?
Le rat Ramoli bien entendu !
D’ailleurs, il en a encore les moustaches qui frétillent de gourmandise.
La souris Rose et Ramoli avaient mangé tant d’œufs en chocolat, qu’ils étaient proche de l’indigestion. Alors le lézard du Midi les garda au chaud dans son château et leur fit avaler un infâme bouillon de légumes.
Ce qui n’empêcha pas le rat d’appeler son ami le mage afin qu’il leur concocte une potion plus efficace.

rat malade 2C’est qu’il fallait qu’ils soient remis d’aplomb pour la veillée aux lanternes qu’avait organisé le lézard. Le mage décida de rester pour profiter de la belle nuit étoilée avec eux. Il avait apporté des fruits roses qui ne poussaient qu’à Convoitise et dont la succulente chair blanche valait tous les œufs en chocolat qu’ils avaient englouti. Le lézard vit tout de suite le bénéfice qu’il pourrait tirer de ces merveilles et passa une commande au mage, afin de proposer un étal des ces fruits dans sa fameuse boutique aux Chimères.
Le lézard du Midi est enchanté parce qu’il vient de flairer une nouvelle bonne affaire.
Le repas improvisé se déroule sous les meilleurs augures et le mage fait une démonstration de ses talents.

souris mage 5Tandis que remis de sa crise de foie, le rat s’empiffre de friandises, la souris Rose admire les myriades de rubans flamboyants que le magicien fait surgir de nulle part.

Après avoir copieusement animé la soirée, le mage s’approche de la souris Rose et effleure la pellicule rose qui la recouvre, souffle sur ses doigts recouverts de poussières roses qui s’envolent en étincelles. Le rose aux joues, la souris voudrait trouver un trou où se cacher, quand le mage lui adresse un clin d’œil complice. Rassurée, la coquette cache ses moustaches derrière sa grande tasse de thé. Puis, la fatigue marque son passage et les convives se rendent dans les chambres qui leur sont réservées.
On a longtemps prêté une relation amoureuse à la souris Rose et au rat Ramoli. Ils s’en amusent tous deux aux dépens de leurs détracteurs.
Mais en fait, le rat est marié et père d’une tripoté de ratons et ratonnes qui lui font tourner la tête.
Quand à la souris Rose, elle reste fort discrète sur sa vie sentimentale lorsque je l’interroge, elle élude mes questions.
Donc pour ceux et celles qui voudraient en savoir d’avantage, je leur suggère de s’adresser directement à elle, peut-être auront-ils plus de succès que moi ?

souris mage 6
En attendant, je reprends mon récit au manoir du lézard, où le mage prend un petit déjeuner en compagnie de nos amis. Il demande à la souris Rose comment elle a obtenu sa magie rose. Elle lui raconte son aventure africaine, ainsi que la découverte de la terre magique. Il lui en demande un échantillon afin de l’étudier. Elle lui en apporte et il l’examine avec attention.
Un peu plus tard, il fait ses adieux et retourne sur Convoitise, au grand regret de ses amis.

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !