Les plumes de l’année 20

Les plumes de l’année 20

LES PLUMES DE L’ÉTÉ 20

Les plumes de l’année se déroulent chez Asphodèle.

Les mots en T : Temps – taillader – thé – triturer ou se triturer – titiller – tortue – talentueux (se) – toucher – transfigurer – témoin – totem – table – turbulence(s) – transfert – terre – tomate – tonneau terminer.

Turbulences

Aujourd’hui, pas le temps de titiller la tortue ! Mélanie voulait se débarrasser de ses encombrants squatters et elle le fit bien comprendre à Vladimir.
Hier toute la journée, ils avaient joué à courir d’une pièce à l’autre afin d’essayer de débusquer les musiciens. Mais tout ce qu’ils avaient obtenu dans cette turbulence, c’est une migraine et du vent.
La table était truffée de fils et d’instruments de détection, qui soit ne marchaient pas, soit n’étaient pas adaptés à la situation. Aucun relevé ne révélait la présence d’êtres fantomatique, à part un vague résidu dans la chambre de Mélanie et le talentueux Vladimir en restait pantois. Assis devant un thé brûlant, ils ne savaient plus où chercher. Se rappelant ses recherches à la bibliothèque, Mélanie lui parla de ce témoin qu’elle avait rencontré et qui lui avait expliqué que la terre du domaine était maudite. Ce à quoi Vladimir répondit que ça ne marchait pas comme ça. Et puis le potager n’aurait pas donné d’aussi belles tomates. Par contre, il avait remarqué que le vieux tonneau à moitié pourri à l’arrière de la maison, n’avait pas sa place ici. Mélanie haussa les épaules, elle ne se souciait que de faire partir ses fâcheux occupants. De même pour le totem rapporté d’on ne sait où qui jetait une ombre menaçante sur le parterre de roses. Curieux, Vladimir arracha les mauvaises herbes à la base du totem et recula brusquement, lorsqu’il l’effleura. Surprise, Mélanie le rejoignit et l’interrogea du regard.
   – « Il vibre… »
   – « Quoi ? »
   – « Il vibre. »
Au toucher, la jeune femme sentit effectivement une légère vibration. Vladimir creusa à la base du totem et en la triturant, découvrit un réseau de fils électriques. A l’aide de son petit canif, il entreprit de les taillader. Aussitôt les fils coupés, la musique s’arrêta. Transfiguré, Vladimir riait d’avoir résolu le mystère qui planait sur la demeure. Son travail terminé, il tendit sa monstrueuse facture à Mélanie et fit ses adieux, des lieux véritablement hantés l’attendaient.
Mélanie se rappela alors que le personnage douteux qui l’avait informée que sa « terre » était maudite n’était autre que l’agent immobilier qui voulait absolument récupérer le terrain. Elle téléphona immédiatement au commissariat et exposa sa plainte. Après une courte enquête et les aveux de l’agent Machin, la maison retrouva sa quiétude originelle.
En sirotant un café fort, Mélanie lut à son défunt frère, dans le journal local, l’article qui mentionnait l’arrestation de l’homme, puis annonçait son transfert dans la maison d’arrêt la plus proche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

Les mots de la fin

“La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire.” Victor Hugo

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Un Sot en Auteur

Site officiel de Thiébault de Saint-Amand

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Littérature et Philosophie

«Il y a parfois plus de philosophie dans un bon roman que dans le meilleur des traités» (Marcel Proust)

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

Éditions du Monde Premier

Association d'auteurs !

l'écritoire

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Mon site officiel / My official website

Venez parler de tout ce dont vous avez envie avec moi. Donnez vos opinions en toute liberté. Laissez vos commentaires. Je vous attends nombreuses et nombreux !!! / Translation in English for people who don't speak French : come to speak about all you want with me. Give your opinions with complete freedom. Leave your comments. I await you many and many !!!

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

La Audacia de Aquiles

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro Photographie

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurienne culturelle.

%d blogueurs aiment cette page :