Les plumes de l’année 17

Les plumes de l’année 17

Les plumes de l’année se déroulent chez Asphodèle.

Résultats de la collecte des mots en Q ! : quenelle – quiproquo – quolibet – quiétude – quintessence – quota – quérir – quenotte – querelle – quinoa – quilles – quintette – quartier – quintal – quinquet – quelconque – quitter – quasi – quantité.

En quête d’évasion

Après ces fructueuses recherches, Mélanie décida de s’offrir un bol d’air et poussa sa vieille guimbarde jusqu’à la petite ville afin de se rincer la quenotte. Le village n’était certes pas bien grand, mais pourvu d’un charme rustique et médiéval qui plongea l’imaginaire de la jeune femme dans le passé. Le restaurant rural y abritait une gastronomie moderne aux traditions gustatives. Mélanie fut donc étonnée de voir sur le menu de la cuisine moléculaire, des plantes des quatre coins du monde. Les parfums qui se déversaient sur le client à son entrée avaient tout du plaisir. Pour son entrée, Mélanie commanda des quenelles. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque le serveur lui apporta une sorte de sorbet dont la quintessence des arômes se déploya dans sa bouche lorsqu’elle y laissa fondre une bouchée. Suivit un plat légèrement plus traditionnel de venaison sur lit de quinoa. Pour finir, elle dégusta une tartelette aux fruits des bois et son coulis sauvage. La musique d’ambiance était tout aussi dépaysante, puisqu’il s’agissait d’un quintette d’instruments à cordes, d’après le serveur. Elle pensa aux quolibets que l’un de ses anciens amis aurait proféré en entendant les explications de l’homme à la grosse moustache. En payant sa note, Mélanie eut l’impression de peser un bon quintal, tant son estomac était plein. La nuit était tombée lorsqu’elle sortit du restaurant et elle observa la curieuse lanterne qui éclairait la porte de l’établissement. Le serveur lui indiqua l’un des quinquets et lui expliqua que cela faisait plus couleur locale dans cette rue où les réverbères ressemblaient à ceux qui habillaient les rues au 19ème siècle. C’est dans la quiétude du soleil couchant que Mélanie rejoignit ses quartiers. Légèrement imbibée, elle espérait ne croiser personne sur la route, elle se sentait comme la boule prête à heurter la moindre quille sur son passage.
Le lendemain, elle s’éveilla avec un léger mal de crâne. Des coups de klaxons retentirent au dehors. Quoi encore ? Un homme de grande taille lui fit des signes lorsqu’il la vit à la fenêtre de sa chambre. Enfilant une vieille robe de chambre mitée, elle s’empressa d’aller voir ce que ce type lui voulait. Quantité de heurts à sa porte lui firent dévaler l’escalier à toute vitesse. Mais oui, se dit-elle, le parapsychologue ! Mais ils avaient rendez-vous au hameau. Un quiproquo avait dû se glisser dans leur conversation et il se tenait devant elle alors qu’elle était toute débraillée. Décidément, elle venait d’atteindre son quota de perturbations et ces fichus musiciens avaient cessé de jouer, évidemment. Mélanie ne pouvait détailler l’homme d’allure quelconque à cause de la quantité considérable de cheveux qui lui cachaient le visage. Il était temps pour elle de quitter son affreux peignoir et de prendre une bonne douche. Prête à la querelle, elle fut surprise par son sourire en coin qui se dessinait au-delà de la masse compacte brune. Il faut dire qu’elle était quasi nue et qu’elle devait offrir un drôle de spectacle. Elle invita l’homme à entrer et s’en alla quérir le savon à la fleur de sel qu’elle s’était offert.
Tandis qu’il sirotait un café réchauffé à la hâte, elle monta se préparer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

Les mots de la fin

“La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire.” Victor Hugo

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Un Sot en Auteur

Site officiel de Thiébault de Saint-Amand

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Littérature et Philosophie

«Il y a parfois plus de philosophie dans un bon roman que dans le meilleur des traités» (Marcel Proust)

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

Éditions du Monde Premier

Association d'auteurs !

l'écritoire

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Mon site officiel / My official website

Venez parler de tout ce dont vous avez envie avec moi. Donnez vos opinions en toute liberté. Laissez vos commentaires. Je vous attends nombreuses et nombreux !!! / Translation in English for people who don't speak French : come to speak about all you want with me. Give your opinions with complete freedom. Leave your comments. I await you many and many !!!

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

La Audacia de Aquiles

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro Photographie

Street Photography & Travels

%d blogueurs aiment cette page :