Facéties saison 2 ( 41 )


Facéties saison 2

épisode 41

C’est de très mauvais gré que la Puce prêta son Colosse à la souris Rose, toutefois, sa maison fut bientôt pleine de cadeaux de tailles variées. Cependant, la souris Rose se dit qu’il lui manquait encore quelques achats pour parfaire sa montagne de cadeaux. Seulement, elle avait écumé le magasin du lézard du Midi de fond en comble sans parvenir à trouver ce qu’elle cherchait.

souris carte 2

A présent qu’elle possédait un tapis volant, elle pourrait peut-être aller farfouiller au fin fond des Landes de Convoitise. On lui avait bien recommandé de ne pas s’aventurer dans ces contrées abandonnées, mais les Sages ayant disparu, elle se dit qu’elle ne risquerait rien à aller y jeter un petit coup d’œil. Pour plus de sécurité, elle appela son ami Ramoli qui ne craignait pas de se risquer dans les endroits les plus dangereux. En attendant son ami, elle entreprit de préparer leur expédition.

En attendant de visiter Convoitise, Valentyne nous invite en Exopotamie. 😀

Publicités

Facéties saison 2 ( 40 )


Facéties saison 2

épisode 40

Perdue dans ses pensées, la souris Rose déambulait entre les stands animés du merveilleux marché de Strasbourg. Elle se demandait comment elle allait bien pouvoir transporter tous les cadeaux qu’elle venait d’acheter. Il y en avait tant qu’elle ne savait plus où les entreposer. Sa chambre d’hôtel en était remplie à ras bord et elle avait dû louer la chambre annexe qui s’était miraculeusement libérée.

souris courses noel 2

Elle avait également prévu de se rendre à Convoitise afin de dénicher des présents particuliers. Dernièrement, la cité avait été libérée des Sages qui géraient Convoitise d’une main de fer. La souris Rose se demandait si sa tête y était toujours mise à prix. Avec l’aide de son ami Ramoli, elle avait renversé les Sages et les Mages y avaient instauré un couvre feu, en attendant qu’un gouvernement reprenne les rênes du royaume. Plongée dans ses réflexions, elle faillit ne pas voir les superbes boules de verre couleur rubis, qui iraient à merveille dans son sapin. Elle s’empressa de les acquérir et de se les faire livrer. Mais comment allait-elle pouvoir transporter tout ça ? Tout à coup, lui vint une idée. Elle allait demander l’aide du Colosse, et tant pis si la Puce en faisait une crise d’hystérie.

Le conte de Noël de la souris Rose 4


Le conte de Noël de la souris Rose 4

En rêve, la souris revit le miroitement des rubis et sourit à nouveau.
La souris Rose entendit un bruit et souleva une paupière. Elle aperçut une ombre rose se faufiler dans sa cheminée. Elle se précipita et vit son feu reprendre joyeusement ses grésillements. Elle regarda alors sous le sapin,
de nouveaux paquets occupaient tout un côté de l’arbre.
Sur le toit, le Père-Noël râlait contre la Mère-Noël parce qu’elle avait passé son costume au lave-linge, plutôt que de le laver à la main et il avait déteint. Non mais, si quelqu’un le voyait !

La souris Rose se précipita vers la fenêtre, mais avec la neige qui tombait, impossible de voir quoi que ce soit. Elle reposa sa rose sur le guéridon, puis ferma ses volets. Elle n’avait plus qu’à attendre le lendemain pour la fête.
Le repas était prêt et les odeurs des plats enrobaient l’atmosphère de parfums enivrants. Ses invités arrivèrent enfin et ils purent commencer à festoyer.

Après un repas fort chargé, tous digéraient en attendant minuit et l’ouverture d’un de leurs cadeaux. Paraffine était vautré dans un ample fauteuil près de la cheminée, à proximité le lézard se pelotonnait dans une couverture moelleuse, une tasse de chocolat brûlante serrée dans les mains. La puce suçait son pouce sur l’énorme épaule du colosse, lui même assis sur un épais tas de coussins. Pompelune et son apprenti discutaient de leur prochaine lune sur le canapé rembourré du salon. La souris Rose apporta les cafés sur un joli plateau d’argent, qu’elle posa sur la table basse quand Minuit sonna. Tous se précipitèrent dans une joyeuse bousculade vers les paquets, si bien qu’ils dérangèrent les décorations accrochées au sapin. Les éclats de rire ponctuaient les exclamations enthousiastes à chaque trésor dévoilé. Puis, épuisés par toutes ces émotions, ils se rendirent tranquillement dans les chambres d’amis qu’avait préparé pour eux la souris Rose. Ils allaient pouvoir rêver des présents qu’ils découvriraient au matin.


Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !