Facéties saison 10 ( 14 )


Facéties saison 10
épisode 14

Après l’avoir déchiffré, Iris récite la formule, ce qui ouvre les battants de l’armoire, mais ne la fait pas coulisser sur le côté. Ramoli farfouille dans les piles de dossiers sans intérêts sans trouver de parchemin intéressant. Puis il reprend l’inspection du mur adjacent à l’armoire et finit par remarquer une brique descellée à hauteur de main. Précautionneusement, il la retire de son logement et glisse la main à l’intérieur. A taton, il cherche un pivot ou un loquet à activer, et parvient à atteindre un levier qu’il abaisse. Un déclic se produit, suivi d’un chuintement et d’un raclement, l’armoire coulisse enfin. Donnant sur un gouffre noir que la lumière d’Iris ne perce pas, l’espace ainsi obtenu ne dévoile rien. Frustré, Ramoli sort son grimoire de poche et inspecte l’obscurité. Sans doute encore un sortilège de protection est-il à l’oeuvre dans cette pièce. Iris essayant de lire le manuscrit derrière son épaule, le rat essaye plusieurs charmes avant d’en invoquer un qui fonctionne. Petit à petit, les ténèbres s’estompent au bénéfice d’une vaste salle contenant trois énormes miroirs recouverts d’un tissu immaculé. Emplie de poussière, la pièce dénonce leurs passage, par les empruntes qu’ils laissent. Comme Iris s’apprête à retirer l’un des draps, Ramoli arrête son geste. C’est la première fois qu’il voit un miroir de cette taille et le fait qu’il soit couvert titille sa vigilance.

Facéties saison 10 ( 13 )


Facéties saison 10
épisode 13

Comme il fait une pause, Iris ne fait pas de bruit et s’aperçoit qu’une personne approche dans le couloir adjacent à la pièce où il se trouve. Il se calfeutre dans un renfoncement sombre et attrape sa bouteille d’eau en guise d’arme létale. Un murmure atteint ses oreilles et il reconnait la voix assourdie de Ramoli. Que fait le rat dans les parages, il était sensé explorer les étages et les galeries aux miroirs. Surgissant devant Ramoli, le détective interroge son comparse du regard. Lançant un sortilège de protection, le rat annonce à Iris que les miroirs sont sous surveillance et qu’il a bien failli se faire prendre. Il suggère au détective de redoubler de prudence et s’apprête à repartir, quand Iris lui demande son aide pour pousser une armoire qui pourrait cacher un passage secret. Avec prudence, le rat s’assure qu’il n’y a pas d’ enchantement autour d’eux et examine la paroi. De l’autre côté de l’armoire, Iris appuie sur des briques pour voir si l’une d’entre elles ne cacherait pas un mécanisme. Mais Ramoli découvre une inscription et informe Iris qu’il faut réciter la formule pour ouvrir le passage.

 

Facéties saison 10 ( 12 )


Facéties saison 10
épisode 12

Pendant que le rat explore les allées de miroirs, Iris se rend dans les sous-sols du manoir des Sages, afin d’y découvrir les archives et accessoirement quelques passages secrets. Du haut de sa longue expérience, le Grand Détective, comme il aime à se faire appeler, s’installe à un bureau désaffecté et entreprend d’en vider les tiroirs. Il faut bien commencer quelque part. A part quelques très anciennes factures, il ne découvre rien d’inhabituel, ce qui veut dire que des choses importantes sont cachées. Le tout est de découvrir où. Son flair légendaire lui permet de dévoiler les mystères les mieux gardés, il sent que quelques arcanes demeurent dans les parages et il est bien décidé à les mettre à jour. Pris d’une subite inspiration, Iris se dirige vers une grande armoire en bois d’ébène, à peine visible de l’entrée. Avec difficulté, il en ouvre la serrure compliquée et sent tout de suite qu’il tient un truc important. Mais quand il écarte les porte de l’armoire, ses étagères sont désespérément vides. Il n’a fait que déranger une araignée installée là depuis un certain temps. Intrigué par le nu de l’armoire il entreprend de chercher un tiroir, ou autre cachette. Il heurte les côtés de l’armoire du bout de ses phalanges, tout en écoutant attentivement. Rien. Pourtant, il sent quelque chose, il est formel. L’ébène est un bois dense et lourd, mais il essaye quand même de déplacer le meuble d’un côté, puis de l’autre. Epuisé, il fait une pause et avale une grande goulée d’eau fraîche.

Facéties saison 9 ( 52 )


Facéties saison 9
épisode 52

Comme Noël s’est bien passé et que ses invités étaient enchantés, le lézard du Midi décide de remettre ça pour le réveillon du nouvel an.

Dans tous ses états, le lézard supervise le déroulement des derniers préparatifs pour sa fête. Menaçant de faire exécuter un malheureux serveur pour ne pas avoir pris les bons couteaux dans la réserve des couverts, il est stoppé par Fleur qui l’entraîne faire une pause devant un petit bosquet de lilas hivernal. Sachant que le lézard pouvait se laisser emporté, elle a fait installé une table dans ce petit coin reculé du jardin. Un verre de jus de fruits à la main, le lézard prend de grandes inspirations et retrouve le peu de calme qui lui reste. La soirée va bientôt commencé, et rien n’est encore prêt, se lamenter n’y changera rien. Sortant de son sac un petit miroir, la souris contacte Rose. La situation est grave, mais pas désespérée. Les bouquets sont en places, les tables ont belle allure et le service est en bonne voie. Fleur rassure le lézard, en lui assurant que si les couteaux ne sont pas exactement assortis au reste ce n’est pas la fin du monde. Le jardin est illuminé, les musiciens s’installent sur la scène et accordent leurs instruments. Si le lézard est si nerveux, c’est parce qu’il veut faire bonne impression sur la petite princesse qui sera l’invité d’honneur de la réception. Heureusement, les souris veillent au grain durant toute la cérémonie.

Finalement, Iris et Ramoli seront présents, vu que le rat n’a pas rapporté d’informations alarmantes de la bordure des territoires de Convoitise. La soirée va pouvoir se dérouler joyeusement, les invités seront protégés par un extraordinaire corps de sentinelles aguerries. Et voila les premiers invités qui arrivent…

Bonne et heureuse année à toutes et à tous !

Facéties saison 7 ( 24 )


Facéties saison 7
épisode 24

En plus de la Puce dans le miroir, une silhouette floue s’esquisse tout au fond vers la porte d’entrée. L’image inversée donne un étrange relief aux objets de la pièce comme si tout y était légèrement différent, dans des teintes plus sombres. Toujours trop curieux, Ramoli effleure le miroir qui semble se dérober à son contact. Rose sort alors son grimoire de magie et lui demande de percer le secret de la psyché. Les pages tournent dans un sens, puis dans l’autre et finissent par s’immobiliser devant le dessin d’un miroir similaire, sous lequel un texte apparaît lentement. Il s’agirait d’un miroir aux souhaits.

 

Facéties saison 7 ( 23 )


Facéties saison 7
épisode 23

En catimini, nos amis se rendent sur le pont supérieur avant. Assurés que seuls les hommes de quart sont présents, ils envoient Iris et Ramoli en éclaireurs afin de leur ouvrir la porte grâce à un passe dérobé par le rat. Puis un à un, ils descendent et les rejoignent dans la chambre. Une fois dans la pièce qui s’avère être une confortable suite, les comploteurs commencent à fouiller méticuleusement les lieux. Ils ne découvrent rien, mais ont une étrange sensation vers trois heures du matin, comme s’ils étaient observés. Ils se regardent et cherchent le point chaud de cette sensation. C’est la Puce qui pousse un petit cri victorieux lorsqu’elle se place devant la commode de la chambre. Un miroir lui fait face et les autres peuvent voir le haut de son crâne se refléter dedans.

Facéties saison 7 ( 21 )


Facéties saison 7
épisode 21

Sur l’immense paquebot, la Puce s’ennuie et demande au Colosse de lui trouver une occupation. Il lui propose de se rendre à la piscine du niveau supérieur, où le lézard se requinque au chaud soleil. Mais la Puce à peur de se noyer dans un tel volume d’eau et refuse tout net. Elle ne veut pas non plus prendre un bain de soleil qui risquerait d’altérer son teint fragile. Le Colosse réfléchit furieusement et finit par demander à Iris s’il n’aurait pas relevé un fait étrange ou intriguant qu’ils pourraient résoudre pour s’occuper l’esprit durant la longue traversée. Ni une ni deux, Iris lui répond qu’il va fureter ici et là et voir s’il n’y a pas un mystère à élucider. En attendant la Puce s’ennuie et passe ses nerfs sur tout le monde.

Facéties saison 7 ( 17 )


Facéties saison 7
épisode 17

Tandis qu’une nouvelle menace se profile à l’horizon de Convoitise, Rose et Ramoli retournent à l’hôtel au moment où Fleur et Iris s’y téléportent. Ils se rassemblent dans le salon privé de la souris afin d’établir un roulement sur la garde de Romain le petit gobelin plein de malice, qui leur réserve certainement encore bien des tours à sa manière. Rose prévoit d’initier Iris aux bases de la magie, elle compte mettre tous ses amis à contribution, d’ailleurs. Cette fois les Mages sont furieux et ont restreint les déplacements de la souris et du rat sauf sous bonne escorte. Tous deux sont donc contraints à la plus complète discrétion jusqu’à ce que les choses se tassent. Pendant qu’ils sont reclus à l’hotel, une ombre inquiétante s’insinue dans les tréfonds de Convoitise.

 

Facéties saison 7 ( 16 )


Facéties saison 7
épisode 16

Avant que Fleur n’aie le temps de voir ce que contient le papier, Iris le lui arrache des mains. Malheureusement, comme il est conçu pour la souris, il disparaît des paluches du curieux pour réapparaître dans celles de Fleur. D’un air supérieur, elle déplie le papier et lit les runes qui s’y déploient. Tous deux se retrouvent immédiatement téléportés à l’hôtel de la souris Rose.
Pressé d’interroger ses prisonniers, le Maître des Charmes se rend dans la pièce où il détient ses invités. Malheureusement, lorsque le garde lui ouvre la porte il découvre une salle vide. De rage, il foudroie le garde. Celui-là ne le décevra plus jamais.

 

Facéties saison 7 ( 15 )


Facéties saison 7
épisode 15

Toute à son explication, Fleur ne voit pas le changement d’attitude du doyen. Tandis qu’elle se perd, le Maître des Charmes lance un sortilège et dans un nuage rose, elle voit leur trajet retracé à l’envers jusqu’à l’école des Mages.
Sans comprendre ce qui leur arrive, Fleur et Iris se retrouvent emprisonnés dans une pièce sans fenêtre. Iris ouvre la porte qui n’est pas fermée à clé, mais gardée par un robuste cerbère au regard glaçant. Le détective lui adresse une grimace d’excuse et s’empresse de refermer la porte. Il va leur falloir un sacré bon plan pour s’extirper de ce bourbier. Fleur et Iris se concertent pour voir ce qui leur permettrait de s’échapper. Dans sa poche, Fleur déniche un petit bout de papier. Intriguée, elle le déplie, et…

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !