Facéties saison 9 ( 52 )


Facéties saison 9
épisode 52

Comme Noël s’est bien passé et que ses invités étaient enchantés, le lézard du Midi décide de remettre ça pour le réveillon du nouvel an.

Dans tous ses états, le lézard supervise le déroulement des derniers préparatifs pour sa fête. Menaçant de faire exécuter un malheureux serveur pour ne pas avoir pris les bons couteaux dans la réserve des couverts, il est stoppé par Fleur qui l’entraîne faire une pause devant un petit bosquet de lilas hivernal. Sachant que le lézard pouvait se laisser emporté, elle a fait installé une table dans ce petit coin reculé du jardin. Un verre de jus de fruits à la main, le lézard prend de grandes inspirations et retrouve le peu de calme qui lui reste. La soirée va bientôt commencé, et rien n’est encore prêt, se lamenter n’y changera rien. Sortant de son sac un petit miroir, la souris contacte Rose. La situation est grave, mais pas désespérée. Les bouquets sont en places, les tables ont belle allure et le service est en bonne voie. Fleur rassure le lézard, en lui assurant que si les couteaux ne sont pas exactement assortis au reste ce n’est pas la fin du monde. Le jardin est illuminé, les musiciens s’installent sur la scène et accordent leurs instruments. Si le lézard est si nerveux, c’est parce qu’il veut faire bonne impression sur la petite princesse qui sera l’invité d’honneur de la réception. Heureusement, les souris veillent au grain durant toute la cérémonie.

Finalement, Iris et Ramoli seront présents, vu que le rat n’a pas rapporté d’informations alarmantes de la bordure des territoires de Convoitise. La soirée va pouvoir se dérouler joyeusement, les invités seront protégés par un extraordinaire corps de sentinelles aguerries. Et voila les premiers invités qui arrivent…

Bonne et heureuse année à toutes et à tous !

Facéties saison 9 ( 51 )


Facéties saison 9
épisode 51

Comme il est un grand fêtard, le lézard du Midi décide d’organiser une somptueuse réception pour le réveillon de Noël, et ce malgré les menaces qui pèsent sur leurs têtes. En attendant de recevoir des nouvelles de Ramoli, les souris se joignent aux préparatifs avec application. Elles savent que le lézard est un perfectionniste qui peaufine fanatiquement les détails de ses décorations. D’autant que cette année, il a fait construire une immense serre dédiée à ses nénuphars si précieux. C’est la princesse d’une petite île flottante qui lui a confié quelques rhizomes, afin de compléter sa collection déjà importante de fleurs rares. En échange, il lui a donné des boutures de ses propres créations. Depuis, ils échafaudent des plantations communes sur un îlot flottant dont le lézard vient tout juste de faire achever l’édification.
De son côté, Molosse a fait venir d’autres amis mercenaires et les jardins du lézards sont envahis par des mastodontes à la musculature surdéveloppée. Les rondes ne font état d’aucune intrusion, et le guerrier se demande si les souris n’ont pas exagéré les dangers qui les menacent. Toutefois, ils sont prêts à assurer la sécurité du grand bal que compte organiser le lézard, ce dernier leur à fait confectionner des tenues confortables, mais très élégantes. En attendant l’évènement très couru de la saison, il organise ses troupes, tout en restant en contact avec Iris.
Quand à l’illustre détective, il recherche toujours activement le rat, dont il vient tout juste de retrouver la trace.

Facéties saison 9 ( 50 )


Facéties saison 9
épisode 50

Le petit salon qu’affectionne tant Rose, dispose d’une table basse placée devant la cheminée, où s’entassent les rapports de Molosse et de ses acolytes. La pièce sert de quartier général aux souris, Fleur est enfoncée dans un grand fauteuil, une couverture sur les genoux, elle feuillette un compte-rendu succinct de Ramoli, qu’il a écrit avant son départ pour les territoires extérieurs de Convoitise. Comme les souris n’ont aucunes nouvelles de lui, Fleur relit ses derniers billets afin de découvrir un renseignement permettant de retrouver sa trace. Comme le rat et Iris n’ont rien trouvé au manoir des Sages, Ramoli est parti en expédition, Iris a rejoint les souris et fait des recherches de son côté. Aidé de Rose, Fleur essaie de communiquer avec Ramoli par le biais de son miroir de poche, mais aucun contact ne s’établit et la psyché reste inactive. Quand à Iris, il se dirige vers la bordure inhospitalière de Convoitise à la recherche d’indices du passage du rat.

Facéties saison 9 ( 49 )


Facéties saison 9
épisode 49

Etonné d’avoir des nouvelles de Rose, le Grand Mage écoute avec attention les plans qu’elle et le rat ont concoctés. Puis il prend un long moment afin de réfléchir à ces informations, tout en se demandant s’il devait les incorporer dans son équipe d’espions, ou s’il devait les faire surveiller d’encore plus prêt.
Finalement, il accorde un laisser-passer dans son fief sécurisé aux souris et leurs amis en cas de besoin.
Surprise, Rose reçoit le parchemin, l’examine et remercie le Grand Mage avant d’éteindre son miroir. Peu après, elle tente sans succès de joindre Ramoli, et inquiète, rejoint Fleur dans la cellule de crise. Elle l’informe du soutien du Grand Mage, et lui dit ne pas parvenir à contacter le rat. Quand à Fleur, elle a organisé un tour de garde du domaine, par un groupe de mercenaires amis de Molosse.

Facéties saison 9 ( 48 )


Facéties saison 9
épisode 48

Ainsi, toutes les défenses sont prêtes pour affronter un éventuel retour des Sages. Toutefois, lors de leur dernière tournée d’inspection, Fleur et Rose se sont heurtées à une interrogation. Elles sont allées au Manoir des Sages qu’elles occupent depuis leur découverte du lieu, et ont eu la curieuse impression d’être observées. En rentrant au domaine du lézard, elles ont immédiatement mit Ramoli au courant. Tard dans la nuit, il s’y est faufilé avec Iris et Molosse, et les souris attendent de recevoir leur compte rendu sur la situation. Mais leurs amis ne donnent toujours pas signe de vie.
Afin de s’assurer que tout se passe bien à l’académie de magie, Rose contacte le Grand Mage, par l’intermédiaire d’un miroir à main.

Facéties saison 7 ( 27 )


Facéties saison 7
épisode 27

Dans la panique générale, Rose Fleur et Ramoli essayent d’obtenir un peu d’espace afin d’organiser un peu la multitude de questions tous azimuts qui plongent l’étage entier dans un climat orageux. Un ténor assassine les oreilles de ses vocalises sans queues ni têtes. Affolée une femme se jette dans les bras du Colosse, ce qui déplait au plus haut point à la Puce qui ne manque pas de lui ordonne de lâcher immédiatement cette libertine.
Durant plusieurs minutes, cette panique orchestre une agitation débordante. Puis petit à petit, les souris parviennent à se faire entendre, malgré le chanteur qui tonitrue de plus belle. Un semblant de calme apparait, mais les questions amplifient le brouhaha. Iris sort alors son cor écossais et souffle dedans de toutes ses forces. Le bruit est tel qu’il ramène un peu de paix. Rose parvient à se faire entendre et demande que tout le monde s’avance en une seule file. Elle informe les gens qu’elle va leur trouver une solution. Puis elle s’installe au bureau adjacent à la chambre. Quant à Ramoli, il s’empresse de mettre une couverture sur le miroir, afin d’ en masquer les effets néfastes.

Dans l’éditorial des Échos de Midland paraît une annonce particulière :
« En exclusivité la semaine prochaine, les jeux Olympiques d’Écosse comme si vous y étiez ! »
L’affiche publicitaire mentionne également le nom de la reporter présente sur les lieux : « Un reportage présenté par l’époustouflante Dame Tartine ! »

Facéties saison 7 ( 25 )


Facéties saison 7
épisode 25

Dans la marge de son grimoire, la souris remarque un encart orné de fioritures rouges. Elle pose le doigt dessus et tout un pan de la page se détache, s’agrandit et des runes viennent flotter autour de Rose. Agacée par les caractères qui s’enroulent autour d’elle, Rose agite les bras et les reliefs s’ organisent en une suite cohérente que le rat déchiffre à voix haute. Les anodines annotations sont en réalité une mise en garde contre l’utilisation abusive et désordonnée des miroirs à souhaits. Immédiatement, le Colosse se précipite pour empêcher la Puce de finir la demande qu’elle était en train de faire à la psyché. Il lui dit que si elle ne veut pas disparaître elle ferait mieux de s’abstenir pour le moment de demander ne serait-ce qu’un bonbon au miroir. Fâchée, elle lui tourne le dos, mais n’ose pas d’autre essai. Il vaut mieux attendre de voir ce qu’il en est réellement de ces sortilèges si promptement offerts, d »autant que la silhouette fantomatique est toujours présente au fond des reflets du miroir.

Facéties saison 7 ( 24 )


Facéties saison 7
épisode 24

En plus de la Puce dans le miroir, une silhouette floue s’esquisse tout au fond vers la porte d’entrée. L’image inversée donne un étrange relief aux objets de la pièce comme si tout y était légèrement différent, dans des teintes plus sombres. Toujours trop curieux, Ramoli effleure le miroir qui semble se dérober à son contact. Rose sort alors son grimoire de magie et lui demande de percer le secret de la psyché. Les pages tournent dans un sens, puis dans l’autre et finissent par s’immobiliser devant le dessin d’un miroir similaire, sous lequel un texte apparaît lentement. Il s’agirait d’un miroir aux souhaits.

 

Facéties saison 7 ( 23 )


Facéties saison 7
épisode 23

En catimini, nos amis se rendent sur le pont supérieur avant. Assurés que seuls les hommes de quart sont présents, ils envoient Iris et Ramoli en éclaireurs afin de leur ouvrir la porte grâce à un passe dérobé par le rat. Puis un à un, ils descendent et les rejoignent dans la chambre. Une fois dans la pièce qui s’avère être une confortable suite, les comploteurs commencent à fouiller méticuleusement les lieux. Ils ne découvrent rien, mais ont une étrange sensation vers trois heures du matin, comme s’ils étaient observés. Ils se regardent et cherchent le point chaud de cette sensation. C’est la Puce qui pousse un petit cri victorieux lorsqu’elle se place devant la commode de la chambre. Un miroir lui fait face et les autres peuvent voir le haut de son crâne se refléter dedans.

Facéties saison 7 ( 21 )


Facéties saison 7
épisode 21

Sur l’immense paquebot, la Puce s’ennuie et demande au Colosse de lui trouver une occupation. Il lui propose de se rendre à la piscine du niveau supérieur, où le lézard se requinque au chaud soleil. Mais la Puce à peur de se noyer dans un tel volume d’eau et refuse tout net. Elle ne veut pas non plus prendre un bain de soleil qui risquerait d’altérer son teint fragile. Le Colosse réfléchit furieusement et finit par demander à Iris s’il n’aurait pas relevé un fait étrange ou intriguant qu’ils pourraient résoudre pour s’occuper l’esprit durant la longue traversée. Ni une ni deux, Iris lui répond qu’il va fureter ici et là et voir s’il n’y a pas un mystère à élucider. En attendant la Puce s’ennuie et passe ses nerfs sur tout le monde.

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !