Facéties saison 8 ( 11 )


Facéties saison 8
épisode 11

Une fois arrivés au palais situé tout en haut d’un arbre titanesque, la reine commande un fabuleux festin afin d’honorer les braves qui ont libéré la forêt des brigands qui la profanaient. Attiré par tant de raffut, le lézard du Midi qui était resté au palais, apparait dans un nuage de soieries aux teintes chamarrées. Il s’incline devant sa majesté et adresse un large sourire à ses amis à l’air légèrement confus.
Autour de la table du banquet, tout le monde s’amuse et les mets sont délicats. Cependant Ramoli se calerait bien quelque chose de plus substantiel sous la dent. Mais la reine se lève et s’apprête à faire une annonce.

Publicités

Facéties saison 8 ( 10 )


Facéties saison 8
épisode 10

Apres être remontés du gouffre libérés des brigands, nos amis entendent de lourds battements d’ailes. Ce sont les hiboux géants qui descendent vers eux en cercles concentriques. Sur le dos de l’un d’eux, la petite reine est assise dans un confortable palanquin doré. Portés par deux immense aigles, ses gardes du corps l’escortent, le regard méfiant envers les souris et le rat. Avec leur vue perçante, les aigles on certainement remarqué l’expulsion bruyante des brigands hors de la forêt et se sont sûrement empressés de prévenir la petite reine Edorlanne, qui a surgit aussitôt avec sa suite.
Ravie, la reine aidée d’un valet, descend de sa monture et se dirige vers la souris et ses amis. Elle les félicite d’avoir agi aussi diligemment et les invite à la suivre dans un palanquin qu’elle a fait préparer pour eux.

Facéties saison 8 ( 9 )


Facéties saison 8
épisode 9

Sauf que les géants ne sont pas du tout sensibles à la magie de Ramoli. Ils sont trois à sauter dans le gouffre, alors que tout semble sous le contrôle du rat. Dans la panique, la Puce se fait très discrète et se trouve une cachette d’où elle observe l’évolution du combat. Le Colosse parait pouvoir soutenir l’assaut pendant un instant puis il se fait repousser dans un renfoncement et y reste coincé sous la garde d’un des géants. De son côté, Ramoli esquive une énorme masse qui s’abat au sol avec un vacarme étourdissant. Comme la Puce possède encore la formule de protection, elle lance le sortilège. Sans comprendre ce qui leur arrive, les géants sont recrachés par le gouffre. Le colosse se retrouve libéré et court aider le rat. Toute étonnée, la Puce sort de sa cachette et s’élance dans les bras de son Colosse alors qu’au-dehors, les brigands sont expulsés de la forêt.
Enfin, les souris peuvent s’arrêter de courir en tous sens et rejoindre leurs amis dans le gouffre pour admirer les parois qui scintillent de nuances de bleu.

Facéties saison 8 ( 8 )


Facéties saison 8
épisode 8

Rose cherche un sort dans son grimoire, mais n’en trouve pas d’approprié. Puis Ramoli a une brillante idée et en fait part à ses amis. Une fois établi, le plan est appliqué. Les souris se positionnent derrière les plus gros des arbres, afin de servir d’appâts. Pendant ce temps, le rat et le Colosse vont s’introduire dans le gouffre et en chasser les malotrus qui s’y trouveraient encore. Puis la Puce lancera un sortilège très puissant de protection et plus aucun bandit ne pourra entrer dans le gouffre sans y laisser la vie. Un énorme fracas empli soudain la forêt. Ce sont les souris qui attirent les brigands hors de leurs pénates. Et le plan de se dérouler à la perfection.

Facéties saison 8 ( 7 )


Facéties saison 8
épisode 7

Du fond de leur trou, Rose et ses amis observent les allées et venues des brigands. Pêle-mêle, des tas de pierres jonchent le sol et par endroit des points scintillants émettent une douce lueur. Des roches bleues surmontent certains de ces tas. C’est en les voyant que Ramoli comprend qu’il s’agit des fameuses pierres précieuses de la reine Edorlanne dont les bandits pillent vraisemblablement les réserves à présent. Dans leur petite cachette, Rose et les autres tiennent un conciliabule à voix basse. Il va leur falloir une bonne stratégie pour déloger les brigands de leur repère et récupérer les gemmes pour la reine.
Mais comment s’y prendre ? Ils sont nombreux et cruellement féroces. D’autre part, ils ont loué les services de trolls et de géants et ces créatures sont périlleuses à affronter.

Facéties saison 8 ( 6 )


Facéties saison 8
épisode 6

Les sons gutturaux qui heurtent leurs oreilles, leur permettent de comprendre qu’il s’agit très certainement des brigands qui hantent ce petit coin de paradis. Cachés derrière un fourré dense, ils attendent un peu et voient passer un malotru bougonnant dans sa barbe hirsute. Ils se font tout petits, puis le suivent à la trace, à cause de la redoutable odeur qu’il dégage dans les environs. Entre les géants végétaux, ils avancent lentement en surveillant les abords des buissons, au cas où ils feraient une mauvaise rencontre.
Nos amis finissent par arriver en surplomb d’un énorme trou sans fond, envahi de végétation. Des échos de voix s’en échappent et ils se replient à l’abri d’un arbre creux.

Facéties saison 8 ( 5 )


Facéties saison 8
épisode 5

Encore une fois, Rose sort son grimoire magique de son sac à dos et cherche un sortilège afin de trouver un chemin sûr dans cette jungle étouffante. La page s’arrête sur une rose des vents. La souris referme le livre et l’ouvre à nouveau, mais le grimoire se bloque à la même page. Elle finit par le passer au rat, mais rien ne change. D’un commun accord, ils décident de lancer le sort et de voir ce qui va arriver. Un souffle chaleureux les envahit et se déverse entre les arbres. Ils se lancent à sa suite et se faufilent entre les méandres verdoyantes. Ils stoppent au bout d’une bonne heure en entendant des appels qui se répercutent entre les végétaux.

Facéties saison 8 ( 4 )


Facéties saison 8
épisode 4

Finalement, après un vol plané houleux, nos amis atterrissent en douceur dans les hautes branches d’un gigantesque arbre chatoyant. Déroulant sa ramure bien au-delà des autres, il leur fournit un terrain d’atterrissage propice et souple. Ils leur faut un bon moment pour descendre jusqu’au sol jonché de feuilles scintillantes. Toujours curieux, Ramoli ramasse une feuille et voit sa paume se couvrir de dorures entrelacées. Mécontent, il lâche la feuille et secoue sa main, sans résultat. Il frotte sa main contre son tee-shirt, mais les dorures ne partent pas. Il attrape une gourde d’eau et se frotte vigoureusement les mains. Les entrelacs dorés finissent par disparaître, laissant sa peau à vif. En ronchonnant, il ouvre la marche, mais s’arrête aussitôt en s’apercevant qu’il ne sait pas quelle direction prendre. Voilà qu’ils sont perdus à présent.

Facéties saison 8 ( 3 )


Facéties saison 8
épisode 3

Ramoli a réussi à téléporter ses amis hors du bâtiment, mais le garde est déjà en train de donner l’alerte et il n’y a pas d’issue visible. Tandis que tous se libèrent et congratulent le rat, ce dernier les presse pour se mettre en sécurité. Alentour, les taudis commencent à s’emplir de bruits et ils ne peuvent pas s’échapper. Comme Rose aperçoit le grimoire que le rat a encore entre les mains, elle le lui prend. Elle feuillette le manuscrit et tombe sur la page qu’elle cherche. Et avant que les bandits ne leur tombent dessus, elle lance son sortilège qui les propulse très haut dans les airs. A l’abri de la gravité, les souris, le rat, la Puce et le colosse flottent sans contrôle. Ramoli lance un regard sévère à Rose, qui hausse les épaule.

Facéties saison 8 ( 2 )


Facéties saison 8
épisode 2

Ramoli a beau s’acharner sur la planche, elle résiste à ses assauts répétés. Il réfléchit une minute et sort de sa poche son grimoire magique. Il le feuillette et dans la pénombre ne voit pas grand chose. Tant pis, il pense très fort à la bonne manière de libérer ses amis et attend que le livre se stabilise sur une page. Il scrute les environs pour voir s’il n’a pas attiré l’attention de quelqu’un et projette la lumière de sa lampe torche sur la page. Il lit rapidement l’incantation et la lance en espérant ne pas avoir provoqué de catastrophe.
Dans une partie trop éclairée de l’entrepôt, la souris et ses amis sont interrogés par un mastodonte fort peu aimable. Avec un sourire charmeur, Fleur lui demande si il peut respirer plus discrètement, parce que son haleine va finir l’incommoder. Le malotru lui rit très fort au nez, qu’elle fronce joliment.
Puis dans une gerbe d’étincelles, tous les protagonistes de la pièce disparaissent à la barbe du malotru, qui en reste coi.

Previous Older Entries Next Newer Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !