Facéties saison 9 ( 41 )


Facéties saison 9
épisode 41

Assise à une table en retrait, Fleur examine les Mages assis à leurs place, en attendant que ses amis arrivent. C’est ainsi qu’elle remarque qu’une bande de jeunes étudiants se tient un peu en retrait dans un coin sombre de l’immense réfectoire. A la dérobée, elle les observe et fouille dans ses poches à la recherche d’un minuscule gadget espion qu’a confectionné Ramoli lors d’une de leurs escales précédentes. Le plus naturellement du monde, elle pose la petite bille sur la table et lui murmure ses instructions. Sans un bruit, la bille disparaît entre ses mains et elle n’a plus qu’à lancer l’enregistreur miniature situé sur la bague de son majeur droit. Chacune de ses bagues a une utilité bien précise en dehors de leur parure. Enfin Rose fait son apparition, en grande conversation avec le Grand Mage. Puis c’est au tour du rat d’apparaître escorté par deux jeunes Mages. Sur des dessertes surchargées, des plats fumants et odorants parcourent la cantine, certainement mus par magie.

Publicités

Facéties saison 9 ( 40 )


Facéties saison 9
épisode 40

Ce qu’il faut savoir de Ramoli c’est qu’il est très actif, lorsqu’il s’agit de faire des profits rapides et qu’il n’apprécierait pas que l’on y mette un terme. Dans les pages du grimoire il cherche des charmes de protection et d’évasion, mais ne trouve pas ce qui pourrait lui être utile. Le rat espère donc que Rose sera plus chanceuse que lui. D’ailleurs il entend des pas dans le couloir et suppose que cela annonce son retour. Il se lève et range le livre précieux dans sa poche, juste à temps. Un Mage frappe à sa porte et entre sans y avoir été invité. Haussant un sourcil soupçonneux, le Mage lui indique de le suivre. Prenant son air le plus innocent, Ramoli escorte le Mage jusqu’à une grande salle bruyante, où sont assis beaucoup de Mage et d’étudiants. C’est à ce moment qu’il se rend compte qu’il a faim et que c’est l’heure de manger.

Facéties saison 9 ( 33 )


Facéties saison 9
épisode 33

Au matin, les souris et le rat se rendent à l’institut de la magie, où les attend le Grand Mage avec une certaine impatience. A peine arrivés, ils sont dirigés manu-militari, vers la salle du conseil magique. Du haut de son fauteuil, le Grand Mage fronce ses sourcils ombrageux et leur fait comprendre qu’il attend leurs explications. Surprise par tant d’autorité, Rose se lance dans une explication embrouillée des derniers évènements. Moins impressionné, Ramoli prend la parole, et expose les faits calmement. Les Mages présents dans la salle écoutent avec attention, mais semblent douter de ce que raconte le rat. Pour conclure, Ramoli propose de leur faire visiter la grotte merveilleuse.

Facéties saison 7 ( 16 )


Facéties saison 7
épisode 16

Avant que Fleur n’aie le temps de voir ce que contient le papier, Iris le lui arrache des mains. Malheureusement, comme il est conçu pour la souris, il disparaît des paluches du curieux pour réapparaître dans celles de Fleur. D’un air supérieur, elle déplie le papier et lit les runes qui s’y déploient. Tous deux se retrouvent immédiatement téléportés à l’hôtel de la souris Rose.
Pressé d’interroger ses prisonniers, le Maître des Charmes se rend dans la pièce où il détient ses invités. Malheureusement, lorsque le garde lui ouvre la porte il découvre une salle vide. De rage, il foudroie le garde. Celui-là ne le décevra plus jamais.

 

Facéties saison 7 ( 15 )


Facéties saison 7
épisode 15

Toute à son explication, Fleur ne voit pas le changement d’attitude du doyen. Tandis qu’elle se perd, le Maître des Charmes lance un sortilège et dans un nuage rose, elle voit leur trajet retracé à l’envers jusqu’à l’école des Mages.
Sans comprendre ce qui leur arrive, Fleur et Iris se retrouvent emprisonnés dans une pièce sans fenêtre. Iris ouvre la porte qui n’est pas fermée à clé, mais gardée par un robuste cerbère au regard glaçant. Le détective lui adresse une grimace d’excuse et s’empresse de refermer la porte. Il va leur falloir un sacré bon plan pour s’extirper de ce bourbier. Fleur et Iris se concertent pour voir ce qui leur permettrait de s’échapper. Dans sa poche, Fleur déniche un petit bout de papier. Intriguée, elle le déplie, et…

Facéties saison 7 ( 14 )


Facéties saison 7
épisode 14

Ignorant que les choses s’arrangent à l’école des Mages, Fleur et Iris obtiennent enfin un rendez-vous avec le Maître des Charmes. Le vieux sage les reçoit dans un petit salon privé, où il aime se relaxer après une matinée chargée. Un savoureux plateau de biscuits fait saliver Iris, qui semble plus préoccupé par son estomac que par l’envie d’aider ses amis. Fleur le rappelle à l’ordre en prenant la parole et en demandant à leur hôte comment récupérer le contrôle de la clé des songes. Interloqué, le vieux magicien hausse un sourcil, et se demande pourquoi une souris vient lui parler d’une ancienne relique disparue. Fleur ne peut se douter que la clé est le plus sacré des trésors pour le Maître des Charmes.

Facéties saison 7 ( 13 )


Facéties saison 7
épisode 13

Le doyen de l’école des Mage disparait soudain devant Rose et Ramoli. Tous deux se demandent ce qu’ils ont encore commis comme bourde, lorsqu’un bourdonnement leur parvient aux oreilles. Ils essayent de se réveiller en vain. Le bourdonnement s’amplifie et ils se retrouvent dans le bureau face à un directeur fort furieux, qui au bout de sa baguette magique, tient en respect un gobelin qui tente de se faire le plus petit possible. La souris s’aperçoit que dans son autre main brille la clé des songes. Il n’aura fallu au doyen qu’une poignée de secondes pour résoudre le problème. Déjà les couloirs s’enflent de bruits et de questionnement. On frappe à la porte du directeur, qui s’ouvre automatiquement devant la secrétaire aux vêtements froissés et à l’air embrouillé. Mais dès qu’elle voit la souris et le rat, elle murmure : « Encore eux. »

Facéties saison 7 ( 12 )


Facéties saison 7
épisode 12

Le doyen des Mages leur tonne aux oreilles :  » Que faites-vous là ? »
Toujours très courageux, Ramoli se plaque derrière Rose, que le hurlement atteint de plein fouet. D’une toute petite voix, elle lui annonce qu’ils se trouvent prisonniers du rêve d’un gobelin.
Le doyen marmonne un juron et demande comment c’est arrivé. Rose bredouille une explication confuse où il est vaguement question d’une clé des songes dérobée par son protégé, Romain. Malgré cette explication douteuse, le doyen en tire une compréhension suffisante pour réagir. Il entend le murmure de la clé des songes et s’entoure d’un nuage pourpre. Puis, il s’éveille pour de bon, laissant mariner la souris et le rat.

Facéties saison 7 ( 8 )


Facéties saison 7
épisode 8

Tandis qu’Iris et Fleur partent à la recherche du Maître des Charmes. Dans le monde des songes, Rose et Ramoli vont tenter de convaincre Romain de relâcher son emprise sur les Mages. L’école jouxtant le palais des Mages, ceux-ci en subissent également les malencontreux effets, si bien que tous dorment comme des bienheureux. Les souris espèrent parvenir rapidement à triompher de cette nouvelle catastrophe. Après le départ de leurs amis, Rose et Ramoli s’installent confortablement dans un grand canapé de la bibliothèque des Mages, puis plongent dans le sommeil. Ils ne perçoivent tout d’abord que leurs propres rêves, puis petit à petit, ils croisent des Mages dans les longs couloirs qu’ils longent à la recherche du gobelin. Cependant, perdus dans leurs méandres personnels, les Mages ne les voient pas.

 

Facéties saison 7 ( 7 )


Facéties saison 7
épisode 7

Iris trouve la clenche et l’actionne. Un battant du mur pivote dans un sinistre grincement, puis une vive lueur bleue les éblouit. Enfin, en haut d’une estrade apparaît un manuscrit posé sur un pupitre d’or. Un murmure s’échappe du livre et les incite à s’approcher. Prudemment, Iris et Rose avancent et la souris touche la couverture du grimoire qui s’ouvre en un froissement soyeux. Ramoli s’empare d’un marque-page en argent et le pointe vers le livre. Aussitôt les pages s’immobilisent. Rose lui prend le marque-page des mains et demande au grimoire de lui révéler le secret de la clé des songes. Après un instant, le livre s’immobilise à nouveau. La page qui s’affiche porte le titre de Maître des Charmes.

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !