Facéties saison 10 ( 14 )


Facéties saison 10
épisode 14

Après l’avoir déchiffré, Iris récite la formule, ce qui ouvre les battants de l’armoire, mais ne la fait pas coulisser sur le côté. Ramoli farfouille dans les piles de dossiers sans intérêts sans trouver de parchemin intéressant. Puis il reprend l’inspection du mur adjacent à l’armoire et finit par remarquer une brique descellée à hauteur de main. Précautionneusement, il la retire de son logement et glisse la main à l’intérieur. A taton, il cherche un pivot ou un loquet à activer, et parvient à atteindre un levier qu’il abaisse. Un déclic se produit, suivi d’un chuintement et d’un raclement, l’armoire coulisse enfin. Donnant sur un gouffre noir que la lumière d’Iris ne perce pas, l’espace ainsi obtenu ne dévoile rien. Frustré, Ramoli sort son grimoire de poche et inspecte l’obscurité. Sans doute encore un sortilège de protection est-il à l’oeuvre dans cette pièce. Iris essayant de lire le manuscrit derrière son épaule, le rat essaye plusieurs charmes avant d’en invoquer un qui fonctionne. Petit à petit, les ténèbres s’estompent au bénéfice d’une vaste salle contenant trois énormes miroirs recouverts d’un tissu immaculé. Emplie de poussière, la pièce dénonce leurs passage, par les empruntes qu’ils laissent. Comme Iris s’apprête à retirer l’un des draps, Ramoli arrête son geste. C’est la première fois qu’il voit un miroir de cette taille et le fait qu’il soit couvert titille sa vigilance.

Facéties saison 10 ( 9 )


Facéties saison 10
épisode 9

Comme il explore un couloir sans aucune de ses marques, Ramoli se rend compte qu’il meure de faim. Il s’assoie dans un recoin entre deux miroirs d’angle, et farfouille dans son sac à dos. Il en extirpe une petite nappe à carreaux rouges et blancs, une boîte scellée et un thermos. Tout en surveillant les alentours, il déploie sa nappe et l’étale sur le carrelage dur. Puis il éteint sa lampe de poche et lance un sortilège, afin de lancer une sphère lumineuse au-dessus de sa tête. Il ouvre la boîte et un fumet de hareng mariné s’en échappe. Le rat va pouvoir déguster son plat chaud, la boîte enchanté fonctionne à merveille, de plus les repas qu’elle fournis sont toujours originaux et savoureux. Avant de plonger sa fourchette dans son repas, il se sert une tasse de café brûlant. Heureusement qu’il avait pris soin d’emporter ce thermos à boisson infinie. Tout comme la boîte, il fournit toutes sortes de boissons chaudes ou froides selon l’envie. Après sa collation, il tire de son sac un parchemin et commence à l’étudier avec la plus grande attention.

La souris Rose et la salle aux miroirs 3


La souris Rose et la salle aux miroirs 3

Sans comprendre ce qui lui est arrivé, la souris Rose se retrouve dans le noir. A tâtons, elle fouille dans sa mallette fuchsia et saisit une des sphères qu’elle a pris soin d’emporter. L’une des boules luminescentes est bleue et devrait pouvoir éclairer l’endroit où elle a atterri. Mais au moment où elle lance la pierre, un choc l’aplatit au sol. C’est Fleur et Ramoli éjectés de la psyché.

souris miroir 8Dans la lueur bleutée, les amis se relèvent péniblement et entreprennent un tour d’horizon. Ils perçoivent la pièce qu’ils viennent de quitter. Ils décident de sortir de la salle aux miroirs, ils y reviendront plus tard, mais bien d’autres découvertes les attendent au manoir des sages. Ils suivent un long couloir qui débouche sur un autre truffé de portes. L’une d’entre elles s’ouvre et un Mage en émerge…

La souris Rose et la salle aux miroirs 2


La souris Rose et la salle aux miroirs 2

Pendant que la souris Rose admirait son merveilleux reflet dans la glace, un nuage pourpre apparut dans les profondeurs du miroir. Intriguée, elle toucha la surface lisse, avant que Fleur et Ramoli n’aient eu le temps de réagir. Affolés, les deux comparses se précipitèrent alors que la sinistre émanation emplissait le miroir. Emportés par leur élan, Fleur et Ramoli furent comme happés par la psyché et disparurent à leur tour.

souris miroir 5Et la salle aux miroirs retrouva sa nudité première.

La souris Rose et la salle aux miroirs


La souris Rose et la salle aux miroirs

Rose ouvre une mystérieuse salle dont les murs sont équipés de majestueux miroirs, apparemment très anciens. Dès qu’elle met un pied dans la pièce, de fastueux lustres suspendus illuminent brusquement la salle. Éblouie, Rose s’arrête. Derrière elle, Fleur et Ramoli trépignent d’impatience.

souris miroir 4Intriguée autant qu’inquiète, Rose se place devant le premier miroir sur sa droite. Tout d’abord, elle n’aperçoit que sa propre image, puis…

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !