Facéties saison 9 ( 27 )


Facéties saison 9
épisode 27

Lors du brunch organisé sur la pelouse tendre du salon extérieur de la princesse, Rose et Fleur annoncent à la jeune fille de leur décision de quitter l’île. Quand à Ramoli, il a entrepris de réaliser quelques trafics avant leur départ. Sans sourciller, la princesse prend la nouvelle avec un sourire froid. Les souris informent la jeune fille qu’elle pourra les contacter à n’importe quel moment grâce à un miroir de téléportation qui maintiendra le contact avec leur hôtel et qu’elle pourra leur rendre visite quand elle le souhaite. D’autant que le lézard ne rentre pas tout de suite, il est bien trop occupé avec ses plans de jardins parfaits.
Pendant ce temps là, la Puce se prépare au grand évènement de l’année. Si tout se déroule selon ses prévisions, le défilé devrait faire le plein, ainsi que le champagne, qui dort dans les réserves de l’hôtel, couler à flots.

Publicités

Facéties saison 9 ( 26 )


Facéties saison 9
épisode 26

En observant les plans, Ramoli comprend que les jardins prévus par le lézard sont des palais de verdure agencés en arcs de cercle autour d’un patio agrémenté d’un piano à queue. Le rat se demande quelles autres coûteuses extravagances va inventer le lézard. Au détour d’un bosquet odorant, il fait part de ses inquiétudes à Rose, qui est perdue dans ses pensées et ne l’écoute pas. Il lui demande à quoi elle rêve. Elle lui répond qu’une fois encore elle ne s’est pas occupée de la nouvelle saison de son défile annuel et craint que la Puce n’est encore tout gâché. Elle suggère de rentrer maintenant que les choses sont en ordre sur l’île. Elle pense que le lézard ne va pas les suivre tout de suite et qu’il faudrait songer à lui laisser un miroir de téléportation avant de partir. La souris prévient Fleur de sa décision de quitter le palais, mais ne sais pas comment l’annoncer à la princesse.

Facéties saison 9 ( 25 )


Facéties saison 9
épisode 25

C’est perdu au milieu de jeunes filles en fleurs, que les souris et le rat croisent Molosse. Le mercenaire leur fait de grands signes afin d’attirer leur attention. S’arrêtant à son côté, nos amis se demandent comment tirer Molosse du traquenard dont il est captif. Essayant de ne pas sourire, Ramoli s’excuse auprès des demoiselles et demande à Molosse s’il peut l’aider à résoudre un problème assez urgent. Le mercenaire pousse un soupir de soulagement et s’empresse d’acquiescer. Promettant de ne pas s’absenter trop longtemps aux jeunes filles, Molosse emboîte le pas aux souris et au rat. En chemin, ils tombent sur le lézard du Midi en grande conversation avec les jardiniers du palais. Sur une table en bois massif sont étalés plusieurs plans et esquisses de parterres fleuris.

Facéties saison 9 ( 24 )


Facéties saison 9
épisode 24

A l’intérieur de la salle, Ramoli, Rose et Fleur comptent les coffres et donnent le chiffre au comptable pour connaître le nombre qu’il faudra enlever de la pièce afin d’équilibrer l’île. Il faut un bon moment avant d’établir la quantité exacte à retirer. Sur les dix coffres rapportés par les souris, il n’en aurait fallut que sept. Alors Rose sort de son éternel balluchon une petite baguette de régression d’objets. Elle l’agite devant trois des coffres qui diminuent à vue d’oeil. Puis Ramoli les mets dans une boîte de téléportation et le tour est joué.
Dans la pièce adjacente, les altimètres cessent de s’affoler et se mettent au diapason, et l’équilibre paraît rétabli.
Satisfaits, nos amis sortent la tête haute des tunnels et remontent à l’air libre. Dans les jardins hautement parfumés, ils croisent le lézard perdu dans la contemplation de l’étang et ses magnifiques nénuphars. Plus loin, des gloussements et des jupons assorties à des demoiselles en pamoison entourent Molosse qui pourtant s’était assoupi sous une tonnelle à peine exposée aux regards des promeneuses.
Eveillé par tout ce vacarme, il cherche à se dégager de ces damoiselles si peu farouches. C’est à ce moment qu’il avise les souris et les interpelle.

Facéties saison 9 ( épisode 23 )


Facéties saison 9
épisode 23

Dans la salle des altimètres, situé juste devant celle des coffre, les scientifiques étudient les aiguilles qui s’affolent, avec anxiété. Ils se disputent et argumentent à grand renfort de logique. Il est presque impossible à Rose et ses amis d’entrer dans la salle afin de retirer plusieurs coffres, mais Ramoli fait taire toute la clique de savants en sortant un bazooka de sa sacoche et en menaçant de défoncer la porte avec, si les hommes ne les laisse pas entrer. Les yeux exorbités, les ingénieurs s’écartent d’instinct. C’est ce moment propice que choisit la princesse pour faire son apparition. Elle s’avise de la situation et donne son autorisation officielle pour que les portes de la réserve soient ouvertes en grand.
Suspicieux, le gouverneur fait mine de s’interposer, mais un regard appuyé de la jeune fille l’arrête aussitôt.

Facéties saison 9 ( 22 )


Facéties saison 9
épisode 22

La petite princesse n’est pas surprise par leur déclaration, elle-même a ressenti les vibrations dont parle ses nouveaux amis, mais n’y a guère prêté attention. Maintenant qu’ils lui en parlent, elle sent qu’il faut faire quelque chose très vite, mais quoi ?
C’est Ramoli qui suggère de retirer quelques coffres pour voir si l’île se stabilise. Avec le plus grand mal, la princesse calme ses conseillers et autorise les souris et le rat à retirer des coffres, immédiatement. Escortés par une armée de serviteurs et de gardes, le gouverneur suit Rose et compagnie afin de s’assurer que tout se passe dans de bonnes conditions. La princesse doit les rejoindre dès qu’elle sera prête. Les conseillers restés avec elle lui font une sévère leçon de morale tandis qu’elle enfile sa tenue du jour aussi vite que lui permettent jupons, dentelles et noeuds sophistiqués.
Puis, laissant les ministres argumenter entre eux, elle se dirige vers les caves d’un pas résolu.

 

Facéties saison 9 ( 21 )


Facéties saison 9
épisode 21

En petit déjeunant, Rose demande à ses amis si, comme elle, ils n’ont pas une impression de mouvement. Ca ne l’avait pas marquée en se levant, mais maintenant qu’elle est bien réveillée, elle ressent de très légères vibrations tout autour d’elle. En transmettant ses impression aux autres, ils avouent qu’à présent ils ressentent également cette légère agitation. Ni une, ni deux, ils se lèvent et courent jusqu’aux appartements de la princesse. En courant, ils ressentent effectivement le sol trembler sous leurs pieds. Ils frappent vigoureusement à la porte de la princesse. C’est un garde furibond qui vient leur ouvrir afin d’arrêter ce tapage incongru. Rose hurle à la princesse qu’il y a un problème avec les coffres. D’une voix ensommeillée, la jeune fille demande à ses gardes de les laisser entrer. Avec un longue oeillade de reproche, le garde s’écarte un peu de la porte, avant de scruter le couloir derrière eux, pour voir s’ils n’ont pas préparé un mauvais coup. Toujours soupçonneux, le garde ne les quitte pas d’une semelle, tandis qu’ils s’adressent à sa princesse.

Facéties saison 9 ( 20 )


Facéties saison 9
épisode 20

Durant la nuit, Rose, Fleur et Ramoli tiennent un conciliabule en se demandant si ils ont bien fait d’emmener la princesse dans la grotte, et si la poussière va vraiment sauver l’île de la désintégration.
Le lendemain matin, le ciel est radieux et le lézard du Midi se trouve déjà dans les jardins, se promenant au gré des effluves de rosée. En cheminant, il croise Molosse escorté par deux belles aux joues fraîches. Le mercenaire fait un clin d’oeil complice au lézard avant de poursuivre sa ballade.
C’est avec les paupières lourdes que s’éveille Rose, elle s’étire et se lève lentement. Elle rejoint Fleur dans sa chambre. Le rat est déjà là et tous deux petit déjeunent tranquillement.

Facéties saison 9 ( 19 )


Facéties saison 9
épisode 19

L’escalade jusqu’à la grotte fut aisée et ils se tiennent à présent devant le seuil donnant dans une antre obscure. Rose sort une torche et éclaire le fond de la pièce en désignant une anfractuosité à peine visible. Suivant les souris, la princesse éclaire ses pas pour ne pas trébucher dans la pénombre. Ils avancent lentement dans d’étroits dédales jusqu’à la vaste cavité où la poudre luminescente occupe presque toute la place. Remplissant des coffres qu’ils réduisent ensuite pour pouvoir les transporter plus aisément, ils entament à peine une toute petite partie du tas étincelant. Sans plus attendre, ils rentrent et se dirigent vers la salle des coffres. Comme la princesse est avec eux, aucun garde ne fait de remarque et les laisse passer. Le gardien de la salle, leur ouvre sans poser de question et referme comme le lui ordonne la princesse. Ils déposent les coffres avec les autres et attendent. Un frémissement les titille, mais rien de flagrant ne se produit. Légèrement déçus, ils rentrent dans leurs chambres sans commentaires.

Facéties saison 9 ( 18 )


Facéties saison 9
épisode 18

Pendant que le conseil de délibère, la princesse rejoint ses nouveaux amis dans le petit salon qu’elle affectionne tant. Elle leur a donné rendez-vous dans cette pièce, parce que ses gens savent qu’elle aime s’y isoler de temps à autre. Jeune et curieuse, elle piaffe d’impatience à l’idée de découvrir cette fameuse grotte. Les souris et le rat l’attendent sans faire de bruit. A son arrivée, ils sont prêts et Rose sort un petit miroir de son sac. Elle l’agrandit suffisamment pour permettre le passage de deux personnes de front et lance le sortilège d’ouverture. Mais le miroir grésille un moment et émet une faible lueur avant de redevenir terne. Surprise que son sort ne fonctionne pas, la souris se tourne vers ses amis avec un regard interrogateur. Ramoli propose de lancer le charme tous ensemble.
Cette fois le miroir répond et une vive lumière envahit le petit salon. Le rat traverse le premier, suivit très vite des autres. La chaleur du désert les assaillent immédiatement après leur passage. Désignant une anfractuosité dans la falaise qui les surplombe, Fleur sourit à la petite princesse.

Previous Older Entries

Anne de Louvain-la-Neuve

Une photo prise durant l'été 2016 au jardins des tarots de Niki de Saint Phalle

BODOBLOG

iD visuelle, écriture créative

A la lueur du lampadaire

This is the sea’s streetlamp... for reading and writting fictions !

monesille

Poésie un jour, poésie toujours

LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

"Je suis un globe aérostatique qui flotte à quelques mètres du sol, dont la nacelle est encore rattachée à la terre par un cordage." Rosa MONTERO

Dominique Cano - auteur

écrire, dessiner, voyager

Écri'turbulente

c'est en écrivant qu'on devient écrevisse

Mélodie d'une jeune citadine [dé]rangée

Récits urbains et solitaires sur fond musical

Il était une fois des points contés...

dans un atelier d'étoffes, de fils et de partages.

Glaz Mag

Blog Breton

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

Kentin Spark

La forêt des pages, Vivre livres, vivre libres

D'autres vies que la mienne

carnet de lectures

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Planete Vegas

LAS VEGAS comme nulle part ailleurs

larondedelivres

Le blog de Sabrina

Histoire d'Intuition

Découvrir, écouter, développer son intuition

Pure Photography

The award winning artworks experience

l'écritoire 2019

une autre façon d'écrire

Mystérieux Wagon

Des moments à partager

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

⚡️La Audacia de Aquiles⚡️

"El Mundo Visible es Sólo un Pretexto" / "The Visible World is Just a Pretext".-

"Recueil des Instants"

Un voyage d'expression libérée

Ma Vie De Rôliste

Du RP... des betas... Du Jdr

Kioro

Street Photography & Travels

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurieuse.

Viggo's blog

Just another WordPress.com weblog

TUDINESCESOIR ?

A table...il y a de la soupe de l'écrivaillon !